The Raconteurs

Panorama: lu, vu, entendu cette semaine

Musique

Help Us Stranger, **** Rock, The Raconteurs

Après plus de 10 ans de silence discographique, on se demandait si les Raconteurs était mort et enterré. Le supergroupe de Jack White, Brendan Benson et de deux membres des Greenhornes se porte plutôt bien, merci. Help Us Strangers est le plus intense de leurs trois efforts. À l’exception d’une reprise (quelconque) de Donovan (Hey Gip (Dig the Slowness)), Benson et White partagent les crédits d’auteurs-compositeurs — à la Jagger-Richards. Difficile de savoir qui fait quoi, mais sachons reconnaître que Benson canalise l’éclectisme musical de White, dont on reconnaît néanmoins la signature déjantée à la guitare électrique à chaque instant. Les Raconteurs ont un son plus «poli» que les White Stripes et ils maintiennent fermement le cap. Help Us Strangers propose une douzaine de titres d’un rock basique, sans fioritures, misant sur l’énergie, les harmonies et la cohésion d’un quatuor qui sonne de plus en plus soudé. Un album qu’on n’espérait plus…  Éric Moreault

The Black Keys

Musique

Let’s Rock, *** 1/2,Rock, The Black Keys

On ne pourra certainement pas accuser les Black Keys de donner dans la fausse représentation avec leur neuvième album studio. Le bien nommé Let’s Rock livre exactement ce qu’il a promis avec son titre et sa pochette qui, volontairement ou non, offre un clin d’œil au Ride the Lightning de Metallica : une franche dose de rock qui revient aux sources musicales du duo formé du chanteur et guitariste Dan Auerbach et du batteur Patrick Carney. Dès les premières secondes de Shine a Little Light, qui lance les hostilités (ou les festivités!), les Américains affichent leurs couleurs avec un solide riff qui ouvrira la porte à bien d’autres. Pas de fla-fla, ici. Mais une généreuse dose de guitare, une énergie un peu brute, des mélodies qui se tiennent et un rock qui va droit au but.  Geneviève Bouchard