Les Moindres seront sur la scène du Petit Chicago le samedi 14 avril en compagnie de Rudy Caya. Le groupe est composé de Benoit Joanisse, Marc-André Duguay, Christian Crites et Alain Desroches.

Vilain Pingouin selon Les Moindres

Le groupe gatinois Les Moindres a trouvé une façon bien originale de souligner leurs 10 ans d’existence. Le quatuor a monté un nouveau spectacle en collaboration avec une icône de la musique rock au Québec, Rudy Caya.

L’idée de fusionner la musique des Moindres avec celle de Vilain Pingouin est venue il y a presque un an. « L’an dernier, on a joué une chanson avec Rudy sur la scène du Petit Chicago, a confié en entrevue le chanteur des Moindres, Benoit Joanisse. La connexion a été immédiate entre le groupe et Rudy et il n’en fallait pas plus pour que l’on veuille en faire plus ».

Les premiers pas de cette collaboration pourraient paraître difficiles, mais ce ne fut pas le cas.

« Notre premier réflexe fut de dire que Rudy n’acceptera jamais notre offre, se rappelle Benoit. Mais ce fut tout le contraire. Rudy a paru emballé par le projet dès le début. »

Après ce premier contact avec Caya, le groupe a élaboré un concept qui met en valeur la musique des Moindres et l’héritage de Vilain Pingouin.

« Le spectacle que l’on espère pouvoir balader dans des festivals est en deux parties, de continuer Joanisse. La première est composée essentiellement de chansons des Moindres alors que le deuxième set sera des chansons de Rudy et espérons-le, avec Rudy. »

« Toutes nos interprétations de Vilain Pingouin ont été “amoindries”, c’est-à-dire entièrement réarrangées à la manière des Moindres, d’ajouter Benoit Joanisse. Par contre, on a toujours demandé la bénédiction de Rudy. On savait très bien que l’on touchait à des classiques et il était important pour nous que nos arrangements plaisent au créateur de la chanson. »

Rudy confirme

« C’est sûr que je vais être là, je vais même arriver une journée à l’avance », a dit Rudy avec son grain de voix si particulier.

Mais qu’en est-il des arrangements proposés par Les Moindres ? « J’adore ça, a dit sans détour le principal intéressé. Les gars m’ont envoyé des pistes enregistrées lors de leurs pratiques et j’ai adoré. Ce sont Les Moindres qui jouent du Pingouin et c’est tant mieux. Je ne vois pas l’intérêt de reprendre mes chansons à l’accord près. Voir ce que d’autres musiciens font de nos chansons, c’est bien plus intéressant ».

Évidemment, Les Moindres reprendront les classiques du groupe. Selon ce que Le Droit a appris, une douzaine de chansons composeront la deuxième partie du spectacle. Parmi les titres les plus évocateurs et sans vouloir dévoiler tous les punchs de la soirée, mentionnons Salut Salaud, L’Orage, Marche seul et bien sûr, Le Train.

« Ce qui m’a aussi charmé dans le projet des Moindres, c’est qu’ils ont creusé dans notre répertoire. Ils ont dépoussiéré des tounes plus obscures qu’ils ont reprises à leur façon, en y apposant leur son et leur personnalité. Ça va être une très belle soirée ».

10 ans

Après 10 ans de carrière, un album complet et un EP, Les Moindres sont toujours bien en selle et très présents sur les scènes de la région.

« Au fil de ces années, on a bien évolué. Marc-André (Duguay) et moi sommes les deux originaux du groupe. On a accueilli quelques musiciens au sein de la formation et aujourd’hui nous pouvons dire que nous avons trouvé notre identité, d’expliquer Joanisse. On est devenu un “dads band”. On est tous des papas et ensemble, notre famille compte neuf enfants. C’est quand même exceptionnel que l’on ait gardé cette discipline de se voir et de pratiquer chaque semaine ».

Outre Benoit (guitare et voix) et Marc-André Duguay à la batterie, le quatuor est complété par Alain Desroches à la guitare et Christian Crites à la basse.

En raison du travail nécessaire à la création de ce nouveau spectacle avec Rudy Caya, le groupe a mis de côté l’écriture. Par contre, de l’aveu même de Benoit Joanisse, l’inspiration est revenue.

« J’ai mis de côté l’écriture de chansons par la force des choses. Par contre, je sens que le temps est venu d’en écrire de nouvelles, confie-t-il. Je serai papa à nouveau, bientôt, et je ne serais pas surpris que la plume s’impose d’elle-même ».

C’est donc un rendez-vous exclusif que Les Moindres donnent aux mélomanes de la région ainsi qu’aux fans de Vilain Pingouin le samedi 14 avril, au Petit Chicago, dans le Vieux-Hull à Gatineau.

POUR Y ALLER

Quand ? 14 avril 20 h

Où ? Petit Chicago, 50, promenade du Portage

Renseignements : lesmoindres@gmail.com