Les Rolling Stones lors du spectacle <em>One World : Together at Home</em>.
Les Rolling Stones lors du spectacle <em>One World : Together at Home</em>.

Une nouvelle chanson «en isolement» pour les Rolling Stones

Belle surprise pour les fans des Rolling Stones : les vieux routiers du rock profitent de la période de confinement imposée par la pandémie de COVID-19 pour leur offrir du neuf. Terminée «en isolement», la pièce Living in a Ghost Town a été rendue publique jeudi.

Le titre signé par Mick Jagger et Keith Richards devait à l’origine figurer sur le prochain album du groupe anglais. Les vétérans ont choisi de le terminer et de l’offrir à leurs admirateurs dans cette période difficile. «Les Stones étaient en studio pour créer du nouveau matériel avant la période de confinement et il y avait une chanson qui, selon nous, résonnerait particulièrement dans le contexte que nous vivons actuellement. Nous l’avons travaillée en isolement», a indiqué dans un communiqué Mick Jagger, en faisant référence au titre de la chanson, qu’on peut traduire par «Vivre dans une ville fantôme».

«Pour faire une histoire courte, nous avons fait cette chanson il y a plus d’un an à Los Angeles, a ajouté Keith Richards. Elle faisait partie d’un album sur lequel nous travaillons depuis un moment. Puis, cette merde est arrivée et Mick et moi avons pensé qu’elle devait se mettre au boulot dès maintenant.»

Samedi dernier, la prestation «en isolement» des Rolling Stones n’est pas passée inaperçue au grand concert télévisé One World : Together At Home… Surtout la démonstration de «air drums» orchestrée par le batteur Charlie Watts, privé de son instrument à son domicile, où il est confiné.