Under My Skin, de Ben l'Oncle Soul **

CRITIQUE / Sinatra sauce yaourt. C'est l'impression générale qui s'impose après une écoute en boucle d'Under My Skin, le dernier album du soulman français Ben l'Oncle soul consacré à des reprises de l'éminent crooner américain.
Est-ce dans les vieux pots que l'on fait la meilleure soul?
La meilleure «soupe», assurément, tant les 11 chansons de ce troisième opus se ressemblent cruellement. À l'exception d'une variation reggae plus affirmée sur I love Paris, d'un dérapage électro-soul (indigeste) sur Fly Me To The Moon, ces resucées de Frank Sinatra paraissent interchangeables.
Le pompon? My Way version hip-hop au ralenti, mâchouillée jusqu'à l'onomatopée.
Pour être franche, le tout manque terriblement de saveur, demeure consensuel et sans grand intérêt. Un album de reprises rétro mollement conçu pour toucher un large public.
Bref, de la soul qui finit par... «saoûler», pour reprendre une expression française indiquant notre ras-le-bol.