Simon Joly, Martin Rocheleau, Yan Leduc Patrick Pharand et Brandon Girouard forment le groupe folklorique Les Rats d’Swompe.
Simon Joly, Martin Rocheleau, Yan Leduc Patrick Pharand et Brandon Girouard forment le groupe folklorique Les Rats d’Swompe.

Un nouvel extrait pour Les Rats d’Swompe

Le sens de la fête, les Rats d’Swompe l’ont dans le sang.

En ces temps de distanciation physique et de confinement, les regroupements se font rares. Alors, il n’en fallait pas plus que les Franco-Ontariens sortent leur violon et leurs chemises à carreaux et décident de remplir nos oreilles de leur trad tirant un peu sur un rock bien seyant.

Avec Icitte À Soir, les Rats nous lancent donc cet appel à faire la fête.

« C’est le temps d’arrêter de déprimer et de se remettre à fêter, de confier au Droit le bassiste Martin Rocheleau. On voulait donner au monde du positif et une musique festive qui donne envie de danser pis de s’amuser. »

Avec ce nouvel extrait, qui est présentement sur les radios et sera disponible sur les plateformes de streaming vendredi, le groupe donne un bon avant-goût de ce que sera le nouvel album à sortir à l’automne.

« La chanson a été enregistrée chacun de notre côté, d’expliquer Rocheleau. À cause des mesures de confinement, on ne pouvait se retrouver en studio, mais on tenait à sortir une toune qui pouvait bien définir notre prochain album. Je crois qu’on a frappé dans le mile avec Icitte à Soir ! »

Le nouvel extrait des Rats d’Swompe, <em>Icitte à Soir</em>.

Le bassiste a bien raison puisque la chanson offre une trame très festive, dans la pure tradition du style quoique l’on peut sentir une légère entourloupe de rock.

Cette nouvelle signature, Martin Rocheleau et les autres « rongeurs » l’assument très bien.

« C’est là qu’on s’en va, de dire le bassiste. Depuis que nous sommes passés d’un trio à un groupe de cinq musiciens, on a senti cette tendance et c’est très bien. »

Outre Rocheleau qui est originaire de Timmins, le quintette est complété par le violoniste Patrick Pharand de North Bay, le guitariste Yan Leduc d’Alfred, le guitariste Brandon Girouard de Kapuskasing et du batteur Simon Joly de Hawkesbury. La réalisation, le mixage et le matriçage sont l’affaire des frères Marc-Antoine et Simon Joly, du studio Masim à Vankleek Hill.

Sur écran géant

En terminant, soulignons que Les Rats d’Swompe feront partie de la programmation des Musiparcs, cet été. Le groupe sera en spectacle au Musiparc de Gatineau en première partie de LGS le dimanche 12 juillet. Ces événements ont lieu dans cinq sites du Québec, dont Gatineau. Une centaine de spectacles live seront présentés sur une grande scène appuyée par des écrans géants. Dans le contexte de la pandémie, les spectacles seront retransmis sur les écrans et les spectateurs installés dans leur voiture pourront voir les prestations sur les écrans et les entendre en utilisant leur radio FM.

Jusqu’à 350 voitures par soir pourront être admises sur les différents sites alors que les spectacles débuteront au crépuscule, du mardi au dimanche.

Pour tout savoir sur cette programmation, visitez le musiparc.com.