The Itinuation, par Pablo Moses *** 1/2

Qu'il est bon d'écouter un album de reggae dans la pure tradition du genre, qui donne l'impression d'être en vacances au soleil !
Que nous a concocté le Jamaïcain de 68 ans, 40 ans de carrière et 16 albums ? Onze nouvelles compositions où l'on croise Babylon et Jah, forcément, enveloppées d'une atmosphère paisible et chaloupée qui va à ravir à Pablo Moses. Entouré de compagnons de haut vol (dont son co-producteur Harrison Stafford, le fondateur du groupe américain Groundation), le ténor du genre dans les années 70-80 n'a rien perdu de sa superbe : voix profonde, dansant avec souplesse sur des graves crépusculaires illuminés par un choeur féminin solaire, messages universels répétés en boucles lascives... On retrouve avec plaisir un reggae humaniste fidèle à ses racines contestataires, orchestré par le gratin des instrumentistes de l'île, dont Harry T. Powell, illustre percussionniste. La bande sonore d'un été presque parfait...