Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Reney Ray a fait un lancement virtuel de l'album <em>À l'ouest du réel</em>.
Reney Ray a fait un lancement virtuel de l'album <em>À l'ouest du réel</em>.

Reney Ray: Mettre l’ombre en lumière

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Pour le lancement de son album À l’ouest du réel, Reney Ray a recréé son salon sur la scène du Théâtre du Marais. Une façon pour l’artiste de se remettre dans cet état d’esprit qui a conduit à l’écriture de ce nouvel effort de 13 chansons.

En plus d’avoir déménagé son fauteuil et ses lampes, l’auteure-compositrice-interprète a également accroché sur les murs les photos de ses deux grands-mères et de sa mère, toutes trois décédées au cours de la
dernière année.

« En m’entourant de ces femmes fortes et que j’admire, je voulais leur rendre hommage, leur donner cette place importante qu’elles ont eue dans mon parcours, de confier au Droit Reney Ray. En plus de les avoir avec moi, ma fille Zakarie m’accompagnait au piano. J’ai donc pu réunir sur cette scène toutes les femmes de ma vie. »

L'auteure-compositrice-interprète franco-ontarienne Reney Ray

Le titre « parfait »

Après avoir lancé un premier extrait accompagné d’un vidéoclip en février dernier, Reney Ray peut maintenant dévoiler le travail qu’elle a réalisé, en studio, avec son coréalisateur John-Anthony Gagnon-Robinette (Kaïn, Wild Ouest). 

L’ensemble de la production a été réalisée en novembre dernier, au studio de Gagnon-Robinette.

« L’écriture de ce disque s’est faite dans la douleur et le vide que plusieurs personnes ont laissé dans ma vie, confie-t-elle. J’ai vécu de nombreux deuils alors, j’aurais pu me complaire dans la tristesse et la douleur mais, au contraire, j’ai décidé d’offrir un album lumineux où l’espoir, le bonheur et la joie sont au premier plan. En ces temps difficiles, il ne fallait surtout pas que j’en rajoute. Même si le processus a été ardu, le résultat est franchement joyeux. »

L’auteure-compositrice-interprète originaire de Kapuskasing propose donc un album d’une grande honnêteté, qu’elle a entièrement écrit et composé. 

« À l’ouest du réel est un titre parfait pour cet album, explique-t-elle. C’est comme si je me suis placée à côté de ma propre réalité pour ensuite raconter
mon histoire. »

Elle avoue d’emblée être une artiste comblée malgré toutes les difficultés qui sont associées à la pandémie, surtout dans le domaine artistique où tout a été mis sur pause pendant plus d’un an.

« Je connais des moments très lumineux, avoue candidement la musicienne. Je suis entourée de gens passionnants, qui me permettent de me lever chaque matin avec le sourire. Comme tout le monde, j’ai mes moments de cafard et de tristesse. Mais, mon agenda recommence à se remplir de dates de spectacles. C’est très motivant. »


« Je connais des moments très lumineux. Je suis entourée de gens passionnants, qui me permettent de me lever chaque matin avec le sourire. »
Reney Ray, auteure-compositrice-interprète

Une belle aventure

L’enregistrement de l’album fut une belle aventure pour la Franco-Ontarienne. Malgré le fait que le travail en studio a dû se faire dans des conditions anormales en raison des consignes sanitaires, le processus fut une réussite pour l’artiste.

« Avec la pandémie et les restrictions sanitaires, on ne pouvait pas amener plusieurs musiciens en studio, explique-t-elle. Donc, John-Anthony et moi avons enregistré tous les instruments, sauf la batterie, que l’on a confiée à
Alex Kirouac. »

L’album apporte aussi son lot de surprises pour le public habitué au répertoire de Reney Ray.

« Je suis tellement fière de cet album, et ce, pour plusieurs raisons, confie l’artiste. Il y a une belle diversité dans les styles et les sonorités. On retrouve évidemment toute mon essence country et folk. Mais, on y ajoute parfois des touches de pop et même de rap. »

Par contre, À l’ouest du réel est loin de dénaturer l’artiste.

« Dis comme ça, ça peut être déstabilisant, mais il n’en est rien, assure-t-elle. On va reconnaître l’artiste que je suis et aussi, je continue sur ma lancée de chansons en français, avec toute la fierté de mes racines franco-ontariennes ! »

Sur la pochette de l’album — qui rappelle les vieux vinyles d’antan —, on peut y trouver le nom de plusieurs collaborateurs, dont Day Vee, Sabrina Bisson, Andy Bastarache et le rappeur Squerl Noir.

Le lancement de l'album <em>À l'ouest du réel</em> s'est fait jeudi dernier, sur la plateforme Livetoune.

Album «feel good»

À l’ouest du réel est un album qui fait du bien. Un disque « feel good » qui arrive à point, dans un monde qui a besoin de lumière et de bonheur.

L’album est disponible dès maintenant sur toutes les plateformes de téléchargement et en version physique chez la majorité des disquaires et en commande sur le site internet de l’artiste.

Quant au spectacle de lancement qui a eu lieu jeudi dernier, il est disponible gratuitement ici pour des revisionnements.

Information supplémentaire : reneyray.ca et/ou facebook.com/ReneyRayMusique