R. Kelly reproche à son ex-épouse d’avoir détruit son nom. M. Kelly fait face à des accusations d’agression sexuelle sur trois mineures et une femme adulte.

R. Kelly accuse son ex-femme d’avoir détruit sa réputation

CHICAGO — Le chanteur R & B R. Kelly reproche à son ex-femme d’avoir « détruit » son nom et affirme que d’autres personnes ont volé de l’argent de ses comptes bancaires lors de nouvelles portions d’entrevue diffusées jeudi, un jour après qu’il eut été envoyé en prison pour avoir omis de payer une pension alimentaire.

R. Kelly, qui fait également face à des accusations d’agression sexuelle sur trois mineures et une femme adulte à Chicago il y a quelques années, a crié et pleuré en parlant à la journaliste Gayle King de « CBS This Morning ».

Il a raconté que son ex-femme mentait quand elle l’a accusé de violence conjugale et sa voix s’est brisée en demandant : « Comment puis-je payer une pension alimentaire si mon ex-femme est en train de détruire mon nom et que je ne peux pas travailler ? »

Le chanteur de 52 ans a été emprisonné mercredi après avoir déclaré qu’il ne pouvait pas se permettre de verser 161 000 $ en pension alimentaire impayée. Il a ajouté qu’il n’avait aucune relation avec ses trois enfants, mais sait qu’ils l’aiment.

L’entrevue, qui a été enregistrée en début de semaine, marque la première fois que Kelly parle en public depuis son arrestation le mois dernier pour violences sexuelles.