Marc Hervieux sera de passage à la Maison de la culture de Gatineau les 1er et 2 avril prochain.

Marc Hervieux à travers chants

Le ténor a la cote. Sa voix, d'une puissance émotionnelle peu commune, séduit. Sa discographie multiplie les Félix et autres certifications Disque d'or.
Son secret? Prendre des risques sans placer la musique classique sur un piédestal. Décomplexé, son répertoire embrasse aussi bien les plus grands airs d'opéras italiens (Puccini, Verdi, Mascagni, Leoncavallo) que les chants de Noël, traditionnels ou inédits, sans négliger la variété française (Aznavour, Plamondon, Goldman) ou les collaborations à large spectre (Coral Egan et Ginette Reno). 
Il retrouvera son environnement lyrique au côté de l'Orchestre symphonique de Gatineau (OSG) pour une soirée éclectique inspirée de son plus récent album, Mes plaisirs... la suite : un répertoire de grands classiques français réarrangés pour orchestre symphonique par Simon Leclerc. 
Fermez les yeux et imaginez Quand on a que l'amour, Une chance qu'on s'a ou Je vais t'aimer porté par un ténor hors-pair, lui-même soutenu par 55 musiciens. 
« C'est toujours fascinant d'avoir une telle masse sonore derrière soi », partage le chanteur. 
« Dès mon plus jeune âge, j'aimais chanter et je savais que j'avais une voix, tout le monde me le disait, poursuit-il. J'ai grandi dans un quartier ouvrier à l'est de Montréal où il n'y avait pas de culture classique ou d'opéra. Mais je ne crois pas qu'il faille une connaissance particulière pour apprécier le classique. On l'écoute avec son coeur! »
À 23 ans, il en fera sa «voie» professionnelle. De l'ambition, donc : c'est bien la ressource dont le ténor manque le moins. Outre le magazine télévisé Cap sur l'été à  ICI Radio-Canada, il anime l'émission radiophonique Mes plaisirs diffusée sur Radio-Classique et a jugé les jeunes musiciens du télé-crochet Virtuose au côté de Gregory Charles.
Une seule mission : transmettre sa passion
Qu'il soit sur scène à défendre son répertoire ou animateur d'émissions de vulgarisation musicale, Marc Hervieux considère que sa mission reste la même.
« J'aime transmettre ma passion de la musique classique et la faire écouter comme je l'écoute, de manière éclectique », résume le ténor. 
Après 25 ans de carrière, il ne cesse d'explorer et d'étoffer son répertoire, misant sur l'émotion comme sur la virtuosité. L'artiste-vedette sera en concert avec Gregory Charles dans le spectacle Noir et blanc 2, dont les représentations débuteront le 6 mai à Montréal. De plus, un nouveau disque est prévu pour l'automne. 
Sa recette ne relève pas du miracle : « Bien dormir et boire beaucoup d'eau pour garder la voix en santé! »  
POUR Y ALLER
Quand? 1-2 avril
Où? Maison de la culture
Renseignements? www.salleodyssee.ca ou 819-243-2525
Noël Campbell a déjà tout d'un grand
<p>Le jeune violoncelliste virtuose d'Alexandria, Noël Campbell.</p>
Que pense le juge-témoin Marc Hervieux des prestations du jeune violoncelliste Noël Campbell, d'Alexandria? Son passage à l'émission Virtuose n'est pas passé inaperçu. « Il avait quelque chose de particulier, qu'aucun autre candidat ne présentait, analyse le ténor. Noël n'avait pas peur d'explorer, d'essayer, de sortir des sentiers battus. Il était toujours partant dès que Gregory Charles lui proposait d'interpréter quelque chose de différent. »
Une tournée avec les candidats de l'émission serait prévue cet automne. « Quoi qu'il arrive, je n'y participerai pas, ma job est faite! » lance le ténor. Il espère toutefois réitérer l'expérience de témoin si une nouvelle saison de l'émission se confirme.