Kelly Rowland, Michelle Williams et Beyoncé ont interprété leur grand succès «Say My Name», samedi soir au festival de Coachella.

Le groupe Destiny’s Child s’est reformé le temps d’une chanson

L’attente en a valu la peine.

Un an après avoir annulé un concert au festival de Coachella, Beyonce n’a pas déçu ses admirateurs, samedi soir.

Non seulement, la chanteuse a présenté un spectacle de deux heures comprenant un hommage aux collèges et universités traditionnellement noirs (HBCU), mais elle a invité ses ex-comparses du groupe Destiny’s Child à monter sur la scène.

Kelly Rowland, Michelle Williams et elle ont interprété leur grand succès « Say My Name ».

Elle a aussi salué les fanfares et les troupes de danse des HBCU. Beyonce a aussi chanté une version de « Lift Every Voice and Sing », un hymne national de la communauté afro-américaine.

Le mari de Beyonce, Jay-Z, a lui aussi fait une apparition pendant le concert.

La chanteuse avait dû annuler sa présence l’an dernier à ce festival en raison de sa grossesse. Elle a accouché de jumeaux en juin.