Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Mehdi Cayenne a raflé trois prix Trille Or du du «gala de l'industrie» de l'APCM, ce week-end.
Mehdi Cayenne a raflé trois prix Trille Or du du «gala de l'industrie» de l'APCM, ce week-end.

L’APCM remet 19 Trille Or

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Article réservé aux abonnés
L’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) a remis une partie de ses récompenses bi-annuelles, en commençant par ses «prix de l’industrie».

Tenu virtuellement en raison des mesures sanitaires liées à la pandémie, on a remis 19 prix Trille Or dans le cadre du «Gala de l’industrie» qui a eu lieu ce week-end.

Mehdi Cayenne s’est particulièrement démarqué lors de cette première soirée avec trois statuettes, dont celles de l’artiste francophone de l’Ontario s’étant le plus illustré à l’extérieur de la province (Export Ontario), du Meilleur vidéoclip avec Croque-Pomme et le Coup de coeur des médias.

Parmi les «multi-hommagés», Rayannah a reçu deux prix Trille Or dont ceux de l’artiste de l’Ouest s’étant la plus illustrée hors de sa région (Export Ouest) et de la Meilleur artiste Pop. 

Fred Levac a aussi réussi le doublé avec les Trille Or pour la réalisation/arrangements (Eaux Turbulentes) ainsi que pour la prise de son et mixage (Ponteix). 

Enfin, Anique Granger a fait de même avec le Trille Or Initiative artistique pour Le ruban de la cassette et Meilleure artiste Folk/Root/Trad.

Anique Granger a ajouté deux prix Trille Or à sa collection dont celui de l'artiste Folk/Root/Trad.

Autres lauréats

Caroline Savoie (Export Acadie), Jean Cloutier (meilleur artiste Jazz), Louis Venne (meilleur artiste rock alternatif) et Jacobus (meilleur artiste hip-hop/Rap) ont pour leur part, tous récolté un Trille Or.

On a souligné l’omniprésence de Damien Robitaille sur les réseaux sociaux en lui remettant le Trille Or Présence web, alors que LeFLOFRANCO et Agung Yuwanda ont reçu celui de la Conception visuelle.

C’est Mélissa Ouimet qui a mérité le Trille Or pour le Spectacle en ligne alors que Balade, de Machine Gum Productions (Émission musicale télé. ou web) et Productions PB5 (Entreprise de l’année) ont également bien fini la soirée. 

Quant au prix Bâtisseur Paul Demers, le Trille Or a été remis à Jean Malavoy.

Avec ses capsules quotidiennes, Damien Robitaille a reçu le Trille Or pour la présence web.

Gala Trille Or

Par ailleurs, le 11e Gala Trille Or se tiendra le samedi 19 juin et sera diffusé dès 20h sur les ondes de Unis TV. C’est une troisième collaboration pour le diffuseur avec les organisateurs du gala.

Lors de cette soirée, on soulignera le travail d’artistes ayant marqué l’industrie musicale franco-canadienne depuis les deux dernières années en leur remettant 10 prix Trille Or, et ce, dans autant de catégories. 

Le gala sera ponctué de prestations musicales et d’entrevues et il sera possible de le regarder en direct sur le site web et la page Facebook d’Unis TV.

Toutes les informations sont présentement disponibles sur le site internet des Trille Or.