Joe Bocan offre un album regroupant ses plus grands succès.
Joe Bocan offre un album regroupant ses plus grands succès.

Joe Bocan: d’amour et d’avenir

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
S’il fallait résumer la carrière de Joe Bocan en un seul album, par où commencer ?

Contrairement au vieil adage, poser la question ce n’est sûrement pas y répondre.

C’est donc dans une compilation regroupant 14 chansons — dont quelques-uns de ses plus grands succès ainsi que des pièces jamais enregistrées sur disque — et en posant une autre question que Joe Bocan et son équipe ont tenté de trouver la réponse.

Intitulé Est-ce que tu m’aimes encore ?, cet album offre un voyage dans le temps, de 1985 à 2015, et du coup, permet à Joe Bocan de questionner ses fans.

« Bien sûr que je me demande si le public m’aime encore, dit-elle. C’est une question existentielle pour un artiste, et encore plus ces temps-ci. »

Pour ce retour dans le passé, Joe Bocan a pris le temps de bien choisir les titres qui sont sur l’album et aussi l’ordre dans lequel ils y sont inscrits.

« Il fallait bien ouvrir l’album avec Repartir à Zéro, qui fut le point de départ de ma carrière avec Paradoxale, Ces femmes voilées et Déranger, confie-t-elle. J’ai aussi choisi des chansons qui n’ont pas eu droit, selon moi, aux mêmes chances. Je parle ici de Les Désordres du cœur que j’ai écrite avec Pierre Lapointe, et Nous aimerons-nous assez ?, écrite avec Germain Gauthier. »

Le titre de l’album fait bien sûr référence à ses éternels questionnements, mais aussi à une chanson écrite et composée par Chantal Beaupré et qui figure sur le disque.

« J’étais une grande fan de Chantal bien avant que je lance mes premiers albums, ajoute-t-elle. J’allais voir ses shows et elle m’inspirait beaucoup. En 1988, elle m’a offert cette magnifique chanson que j’ai mise sur l’album et je voulais, cette année, la remettre à l’avant-plan et l’inscrire parmi les jalons importants de ma carrière. »

L’album Est-ce que tu m’aimes encore ? regroupe 14 chansons.

Une tournée

Avant que la pandémie ne mette sur pause l’industrie du spectacle, la chanteuse savourait le succès de sa tournée à trois, Pour une histoire d’un soir, avec Marie Carmen et Marie-Denise Pelletier. Les trois chanteuses revisitaient l’ensemble de leur répertoire, dont plusieurs extraits avaient occupé le sommet des palmarès au Québec.

« On a dû mettre notre spectacle sur pause en mars dernier, se rappelle-t-elle. On en était à notre 8e représentation et notre deuxième soir à la Place des arts quand on a arrêté les shows. Mais, tout a été repoussé et non pas annulé. Nous reviendrons dès que ce sera possible. »

C’est d’ailleurs lors de cette tournée que Joe Bocan avait ressenti le besoin de revisiter les meilleurs moments de sa carrière.


« Bien sûr que je me demande si le public m’aime encore. C’est une question existentielle pour un artiste, et encore plus ces temps-ci. »
Joe Bocan

Femme engagée

L’engagement social de Joe Bocan a toujours fait partie de son travail d’artiste. Mais, comme elle l’explique, ça fait également partie de sa personnalité.

« J’ai toujours voulu dire les choses telles qu’elles sont, sans faux-fuyant, explique la chanteuse. Je suis comme ça dans mon art et dans la vie de tous les jours. La richesse d’une société passe aussi par sa diversité. Il est important, je crois, je garder l’esprit ouvert, d’accueillir toutes les lignes de pensée et de se nourrir de ces opinions afin de forger la nôtre. »

Au fil des ans, on a entendu Joe Bocan à travers ses chansons. Des titres comme Ces femmes voilées, Repartir à zéro, de Danièle Faubert, Apocalypso, écrite par Robert Campeau, ou On parle des yeux, de Yves Décary, sont encore brûlantes d’actualité.

« Il est quand même surprenant que de constater que la société n’a pas tant évolué, dira-t-elle. Mais, j’ose croire que l’avenir est quand même lumineux, malgré tout ce que l’on vit en ce moment. »

Et l’avenir pour Joe Bocan se décline en mots et en notes alors qu’elle se mettra à l’écriture d’un nouvel album de chansons originales et d’un retour sur scène avec ses deux camarades.

Pour l’heure, Joe Bocan a profité des dernières semaines pour emménager dans sa nouvelle maison. 

« Je suis très occupée avec ce projet de déménagement tout en travaillant sur diverses productions qui sont en préparation, avoue-t-elle. Mais, quand tout ça sera terminé, je pourrai me poser et me mettre à l’écriture. D’ailleurs, j’adore ces moments-là. »

L’espoir est revenu souvent dans la discussion avec la chanteuse. Elle garde espoir de retourner sur scène, de continuer à créer et surtout de voir son monde continuer à progresser.

« Oui, je garde espoir que tout se mettra en place bientôt, conclut-elle. Tout comme j’ai envie d’écrire des chansons qui sont porteuses de cet espoir. »