Plongé dans une période d’écriture, une première depuis plusieurs années, Ricky Paquette a cru bon le faire en prenant la route du sud des États-Unis.
Plongé dans une période d’écriture, une première depuis plusieurs années, Ricky Paquette a cru bon le faire en prenant la route du sud des États-Unis.

«Hello»… Ricky Paquette lance un premier extrait

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Plongé dans une période d’écriture, une première depuis plusieurs années, Ricky Paquette a cru bon le faire en prenant la route du sud des États-Unis.

Le guitariste gatinois qui gratte sa six cordes depuis l’école primaire pourrait bien avoir ainsi trouvé sa voie. À preuve, il vient de lancer une nouvelle chanson sur plusieurs plateformes de streaming.

La pièce Hello, composée et enregistrée à Nashville, est la première pierre placée sur un tout nouveau sentier qui s’ouvre devant le musicien d’exception.

Ricky présente ainsi une chanson aux sonorités plus pop-rock et très contemporaines, lui qui nous avait habitués à des rythmes plus bluesy lors de ses premiers efforts en studio.

« Je sais que ça pourra en surprendre plusieurs, mais pour les gens qui me connaissent, ils y verront une continuité dans mon cheminement, a confié l’artiste lors d’une entrevue téléphonique avec Le Droit. Depuis quelques années, je me laisse imprégner par différentes influences. Des artistes comme Chris Stapleton ou The Brothers Osborne forgent le son que je suis en train de développer. Mais n’oubliez pas que mon band préféré est Aerosmith. Il y aura toujours un peu de ce groupe dans ma musique. »

Sa présence à Nashville n’est pas un hasard. Paquette a passé plusieurs jours à Music City en 2019. À cette époque, il avait rejoint un vieil ami, Trevor Finlay. L’Ottavien d’origine est installé à Nashville depuis près de 15 ans.

« Quand je suis arrivé chez Trevor, l’an dernier, on a écrit Hello la première journée de mon séjour, de confier Ricky. On a écrit et composé cette chanson en collaboration avec Steve Mitchell, un ami de Trevor. »

Vie de nomade

Il aura fallu un autre séjour à Nashville pour que la chanson voit finalement le jour. Lancée plus tôt cette semaine, la pièce a été enregistrée dans le studio personnel — et mobile — de Ricky, à Nashville, sauf pour la batterie. Le Gatinois a fait appel à Kenny Aronoff, connu pour ses collaborations avec John Mellencamp, John Fogarty, Bruce Stringsteen et plusieurs autres, pour assurer les pistes de batterie.

« Quand j’ai décidé de revenir au Tennessee, j’ai presque tout vendu pour m’acheter un motorisé dans lequel j’ai littéralement monté un studio d’enregistrement complet, explique le musicien de 29 ans. Je vis dans mon VR et c’est là aussi que j’ai entrepris ma nouvelle période d’écriture. Je le fais pour moi, à mon rythme et j’avoue que je suis très fier du résultat. »

Hello est un premier jalon. Paquette a bien l’intention de laisser quelques autres pierres sur son chemin qui mènera au lancement d’un album — ou un EP — à l’automne 2020.

« Je ne me mets pas de date de tombée, confie-t-il. Par contre, j’aimerais bien compléter ce projet d’ici novembre prochain. Mais, j’ai l’intention de lancer quelques extraits ici et là afin de voir la réponse du public. Afin aussi de voir si je suis sur la bonne voie, s’il me fallait une ballade de plus ou une pièce plus rock, plus country ou plus bluesy. C’est un processus que j’expérimente au fur et à mesure. On verra bien où cela me mènera. »

La vie de nomade sied bien à l’artiste. Avec son copain Finley et d’autres amis musiciens, il montera sur les scènes de plusieurs bars de Broadway, au centre-ville de Nashville.

Il quittera le Tennessee quelques fois d’ici le printemps pour rejoindre Angel Forest, qui en a fait son guitariste depuis plusieurs années. La blueswoman a prévu quelques spectacles à Las Vegas et en Californie et Ricky se joindra à elle pour ces performances.

Au printemps, il reprendra la route et il longera la côte californienne pour se rendre jusqu’en Colombie-Britannique, encore une fois pour y accompagner Forest. Il sera de retour au Québec quelque part au mois de mai où il reprendra sa place aux côtés de Martin Deschamps ou de Travis Cormier. Il prévoit aussi faire quelques spectacles solo, avec son propre matériel.

Ce sera alors l’occasion d’entendre Hello et d’autres nouvelles chansons que Ricky Paquette a visiblement très hâte de présenter sur scène.

« Rien ne me fait plus plaisir que de revenir chez moi et de jouer mes tounes, ajoute-t-il. Mais pour l’instant, je suis bien où je suis, loin de l’hiver du Québec et proche de ma passion, la musique. »