Mike Rutherford, Tony Banks et Phil Collins, 69 ans tous les trois, se réunissent à l’occasion de cette tournée baptisée<em> The last domino?</em>. Ils seront rejoints par le fils de Phil Collins, Nicholas, 18 ans, à la batterie, et Daryl Stuermer à la guitare et à la basse.

Genesis se reforme pour une tournée

LONDRES — Genesis, le célèbre groupe de rock progressif anglais, va se reformer pour une tournée au Royaume-Uni fin 2020, la première depuis 13 ans, a annoncé le groupe sur les réseaux sociaux.

«Genesis est ravi d’annoncer que @tonybanksmusic, @PhilCollinsFeed et #MikeRutherford seront en tournée au Royaume-Uni fin 2020!» a annoncé le groupe sur Twitter.

Le trio forme le Genesis deuxième période, après le départ en 1975 de Peter Gabriel du groupe fondé huit ans plus tôt.

Phil Collins, à la batterie et au chant, Mike Rutherford à la guitare et Tony Banks au clavier, 69 ans tous les trois, se réunissent à l’occasion de cette tournée baptisée The last domino? (Le dernier domino?). Il seront rejoints par le fils de Phil Collins, Nicholas, 18 ans, à la batterie, et Daryl Stuermer à la guitare et à la basse.

Avec des succès comme I Can’t Dance et That’s all, Genesis a connu un grand succès dans les années 70, 80 et 90, vendant plus de 130 millions d’albums.

Phil Collins avait quitté le groupe en 1996 puis avait vendu plus de 100 millions d’albums en tant qu’artiste solo.

Il avait annoncé sa retraite en 2011, après avoir accumulé de nombreux problèmes de santé. Mais il avait annoncé son retour sur scène cinq ans plus tard, avec une série de concerts.

En 2017, il s’était produit à Bercy aidé d’une canne et chanté pour sa nouvelle tournée baptisée Pas encore mort depuis un fauteuil.

Son retour sur scène a été l’élément déclencheur de la réformation du groupe, a expliqué mercredi son comparse Tony Banks. «Phil a été en tournée depuis deux ans et demi et cela a semblé être un bon moment pour en discuter», a-t-il déclaré à la BBC.

Les fans peuvent s’attendre à retrouver les hits qui ont fait leur succès.

«Il y a des chansons que vous sentez que vous devez jouer parce que le public aura l’impression de se faire avoir si vous ne le faites pas», a dit Phil Collins.

La dernière grande tournée européenne et nord-américaine de Genesis remonte à 2007. C’était alors la première du groupe de rock depuis 15 ans.

Cette fois, le groupe se produira à Liverpool, à Newcastle et à Londres en novembre, à Leeds, à Birmingham, à Manchester et à Glasgow (Écosse) en décembre. Les billets seront mis en vente vendredi.