Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Avec ses musiciens, Corneille remixe les grands succès de ses invités.
Avec ses musiciens, Corneille remixe les grands succès de ses invités.

Corneille remixe: le mélange des genres

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Il en rêvait depuis longtemps et maintenant, ce rêve devient une réalité. Avec sa série Corneille remixe, l’auteur-compositeur-interprète et producteur pourra se plonger dans l’univers de ses artistes préférés.

À compter du 26 mars, Corneille  proposera une série de six émissions musicales qui sera diffusée sur la plateforme Whitebox Play, et ce, tout à fait gratuitement. 

Toutes les deux semaines, il recevra un invité avec qui il échangera et discutera de musique. 

Installé aux Studios Piccolo à Montréal et avec la complicité de son directeur musical Alexandre Paquette, il offrira une relecture bien personnelle de deux succès de l’artiste invité.

« On réarrangera les hits de nos invités dans des teintes de soul et de R&B, de confier l’animateur. Lors de l’émission, notre invité entendra pour la première fois ce remix et il se joindra à nous pour interpréter ses deux chansons. »

Pour cette première saison — parce qu’il espère bien que ce projet soit reproduit pour une deuxième cuvée —, Corneille accueillera Laurence Nerbonne, Marie-Mai, 2Frères, Émile Bilodeau, Les Sœurs Boulay et Marc Dupré.

Intéressante brochette, surtout que l’on compte dans ce groupe Marc Dupré qui animait l’automne dernier l’émission En Studio où il recevait des gens du public qui caressait le rêve de vivre l’expérience de l’enregistrement d’une chanson dans un studio professionnel.

« Actuellement, j’ai le privilège de vivre de la musique, cet art que j’aime tant, et me voilà à la barre d’une nouvelle émission qui lui est consacrée, ajoute Corneille. C’est un concept que je traîne avec moi depuis longtemps et qui ne pouvait se concrétiser qu’avec des partenaires aussi fous et passionnés que l’équipe de WhiteBox Play ».

Corneille recevra ses invités dans un studio de télé aménagé dans les locaux de Whitebox Play pour son émission <em>Corneille Remixe</em>.

Et l’émergence

Avec la pandémie et l’arrêt des activités culturelles, il y a fort à parier que la grande majorité des diffuseurs n’auront de place que pour les artistes bien établis, capables de remplir leur salle quand l’industrie se remettra en marche.

Cet état des lieux préoccupe grandement Corneille qui veut, avec son émission, donner une place aux artistes en émergence.

C’est pour cette raison que chaque émission mettra en lumière un artiste de la relève qu’il fera découvrir à son public. Cet artiste interprétera une de ses pièces tout en se joignant à la discussion avec l’invité du jour.

« On a voulu présenter des artistes émergents non pas dans un contexte de compétition, mais dans un environnement d’échange, d’égal à égal, avec l’artiste invité, explique-t-il. Des émissions comme La Voix ou Star Académie font très bien ce travail. Nous, on a voulu aller ailleurs. »

Et cette relève, Corneille tenait absolument à la mettre sous les projecteurs.

« Je m’intéresse beaucoup plus à l’avenir des jeunes artistes qu’au mien, confie-t-il. Sans doute parce que je suis aussi le père de deux enfants, je m’inquiète de ce qu’ils deviendront plus tard. J’ai le même sentiment envers les artistes qui arrivent dans le milieu. Donc, en les présentant à des artistes établis, je peux provoquer des échanges et même créer des liens entre eux. »

Intimité et confidences

Avec Corneille remixe, ce dernier ne se voit pas vraiment comme un animateur, mais plutôt comme un entremetteur. 

Grâce à cette série émissions, il espère provoquer des rencontres entre les artistes qu’il reçoit dans un studio qu’il a d’ailleurs conçu de toute pièce.

« Le public sera invité à observer ce qui se passe et non à être une partie prenante de la discussion, explique-t-il. En fait, je ne m’adresse pas directement aux téléspectateurs. J’amorce la discussion avec mes invités et ce sont eux qui, finalement, en établissent les règles. C’est très intéressant ce qui va se passer dans ce studio que j’ai aménagé comme si c’était mon propre sous-sol. Je les invite à mon bar et on jase. »

La cause derrière le projet

Corneille remixe n’est pas seulement une belle soirée à passer avec des artistes aimés du public. 

On retrouve derrière ce projet, un engagement communautaire de la part de Corneille et de son équipe.

« Je sais qu’en tant qu’artiste, on est destiné à traverser des hauts et des bas, tout au long de notre carrière, confie-t-il. Pour certains d’entre nous, à divers moments de notre parcours, les bas s’avèrent vertigineux et affectent notre bien-être physique comme psychologique. C’est pourquoi nous allons demander au public de participer, à leur façon, à une cause qui me tient à cœur, celle de la Fondation des artistes. »

Il n’en coûtera rien au public pour visionner les six épisodes, mais Corneille et les producteurs espèrent que ceux et celles qui visionneront l’émission feront un don à la Fondation. 

Cet organisme procure une aide financière ponctuelle afin de répondre aux besoins essentiels des artistes et artisans professionnels en situation précaire comme le logement, l’épicerie et les soins de santé. 

« Aujourd’hui, en ces temps d’incertitudes, la Fondation a plus que jamais sa raison d’être et j’invite les amoureux des arts à donner, s’ils le peuvent », précise Corneille.

fondationdesartistes.ca
whiteboxplay.com

D'une univers à l'autre

Permettre à des artistes de s’aventurer dans un univers loin de leur réalité, c’est ce qui intéresse Corneille.

Avec son projet présenté sur la plateforme de WhiteBox Play, il espère sortir ses invités de leur zone de confort pour ainsi placer la musique à l’avant-plan.

« C’est simple, quand la musique parle, ça prend toute la place, dit-il. On n’a pas besoin de faire de grand discours ou même de parler d’appropriation culturelle. On doit juste laisser parler la musique et voir où tout ça peut nous mener. »

Avec son groupe, soit cinq musiciens et deux choristes, Corneille va faire voyager les chansons de ses invités dans des univers de blues, de R&B et de soul.

« Prendre une chanson d’Émile Bilodeau ou de Marie-Mai et l’immerger dans la musique noire, ça peut donner un choc, explique-t-il avec un sourire de satisfaction. Par contre, une fois ce choc passé, on voit bien que ça marche. Que la chanson a pris une tout autre dimension. Elle est là, la magie. La musique, c’est un langage universel qui, peut importe la culture dans laquelle elle a été créée, parvient à rejoindre les gens et faire passer les émotions. »

Ce sont avant tout des artistes qu’il adore et qu’il respecte énormément qui feront partie de cette première série d’émissions.

« Je ne pouvais pas faire autrement, confie-t-il. J’aime beaucoup l’univers des artistes qui viendront sur notre plateau. Je voulais travailler avec ces gens-là justement parce que je peux m’identifier à eux. Quand tu prends la chanson d’un auteur-compositeur et que tu la remixe, tu n’as pas le choix d’avoir un grand respect pour l’œuvre. Et en contrepartie, ces artistes doivent aussi te faire confiance. »