Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les frères Sam et Pete Loeffler.
Les frères Sam et Pete Loeffler.

Chevelle: plus mélodique, toujours heavy

Valérie Marcoux
Valérie Marcoux
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Détenteur de plusieurs disques platine et or, Chevelle a de nouveau été propulsé au sommet des palmarès après la parution de NIRATIAS le 5 mars. À peine une semaine après sa sortie, son neuvième album s’est hissé au top 10 du Billboard 200, des cimes rarement atteintes par les œuvres rock des dernières années.

NIRATIAS a également été catapulté dans les palmarès des albums rock, hard rock et alternatif les plus vendus en mars. Cet album émerge après un processus de création qui s’est étiré sur quatre années. «Nous avions terminé la plus grande partie en 2019, mais puisque nous sommes allés faire des tournées, nous avons continué d’écrire et ça a donné un album beaucoup plus fort», explique Sam Loeffler en entrevue téléphonique avec Le Soleil.

«Nos deux derniers albums étaient plutôt du côté métal de notre musique, donc nous avions l’intention d’écrire un disque plus mélodique pour celui-ci», ajoute le batteur de Chevelle. La formation originaire de Chicago n’avait pas offert de nouvel album enregistré en studio depuis la sortie de The North Corridor en 2016.

Avant le lancement de NIRATIAS, acronyme de Nothing Is Real and This Is a Simulation (Rien n’est réel et ceci est une simulation), Chevelle avait offert quelques chansons en primeur. Self Destructor a été largement apprécié par les fans et Peach a fait l’objet d’excellentes critiques dès sa sortie. On vante la «voix émotionnelle, douloureuse et tendue» de Pete Loeffler, ainsi que son talent de guitariste.

«Pete est notre auteur-­compositeur. […] C’est la partie préférée de Pete. Il a écrit toutes les chansons que nous avons publiées», commente son frère, humble quant à son rôle dans le processus créatif. «Je suis juste là pour l’aider à atteindre le niveau supérieur.»

Les frères Sam et Pete Loeffler.

Verruckt, pièce instrumentale qui ouvre l’œuvre, donne le ton de NIRATIAS qui, tout en tendant vers le mélodique, ne renie pas le côté heavy de Chevelle. «Il y a un côté mélodique, comme dans nos premiers albums, mais souvent, nous revenons à la musique heavy parce que c’est ce que nous aimons jouer. Comme la pièce Mars Simula

Science-fiction

Verruckt n’est pas le seul morceau instrumental; Sleep the Deep semble confirmer l’intention de Chevelle d’explorer d’autres dimensions, affirmant ses affinités pour l’univers de la science-fiction.

«Nous aimons vraiment la science-fiction et l’idée de voyager hors de la Terre.[…] Cet album traite en quelque sorte de l’idée de partir et de trouver un autre endroit, que ce soit parce que vous avez détruit celui-ci et que vous ne pouvez plus y être ou simplement parce que vous voulez un nouveau départ ailleurs.»

La pochette créée par Boris Vallejo rappelle l’esthétisme des illustrations de science-fiction populaire autour des années 70. Aujourd’hui âgé de 80 ans, Vallejo a d’ailleurs marqué ce style en produisant des illustrations de bandes dessinées (Flash Gordon), des films (Barbarella), et des couvertures de magazines (Heavy Metal).

Pochette de l'album NIRATIAS de Chevelle réalisée par Boris Vallejo.

So Long, Mother Earth est un des morceaux préférés du batteur autour duquel leur nouvel essai a pris forme. «Nous l’avons terminé et nous l’avons envoyé à notre producteur Joe Baressi qui nous a dit à quel point il était excité par la direction que prenait l’album avec cette chanson», raconte Sam.

Le bassiste des 15 dernières années, Dean Bernardini, a pris congé de la formation après sa tournée de 2019 pour se concentrer sur sa famille. Il a enregistré quelques morceaux de NIRATIAS, puis Pete a pris la relève pour terminer le tout. Pour celle qui doit commencer à la fin du mois de juin, Kemble Walters, guitariste et chanteur de Aeges, accompagnera Chevelle.

Cette tournée marquera l’achèvement de NIRATIAS pour le batteur. «[L’album] ne peut pas vraiment se concrétiser sans que nous jouions les chansons en direct. […] Nous avons parlé de faire des spectacles en webdiffusion, mais je pense que c’est un peu comme regarder YouTube et cela ne donne pas l’impression d’être dans un vrai spectacle. Alors nous nous sommes dit : pourquoi donner aux gens une version édulcorée de ce que nous faisons, attendons et donnons-leur la version complète.»

<em>NIRATIAS,</em> le neuvième album de Chevelle, est sorti le 5 mars dernier.