La pianiste Angela Hewitt est l’une des nombreuses artistes à surveiller au Chamberfest.

Chamberfest: Vingt-cinq ans de musique

Le Festival d’été Chamberfest qui se tient jusqu’au 9 août souligne cette année ses 25 ans d’existence. Les célébrations se feront, bien entendu, en musique avec avec notamment des hommages à Gershwin et à Cohen, un trio de jazz austro-iranien, un ensemble de musique ancienne suisse, ainsi qu’une programmation destinée aux enfants. Bref, de quoi satisfaire les mélomanes.

« Nous avons été un pilier dans la communauté depuis nos débuts, estime Jenna Richards, administratrice de la programmation artistique du Chamberfest. Avec les suggestions de nos bénévoles et celles du public, le directeur artistique, Roman Borys, réussit à créer, chaque année, une programmation variée. »

Mais la tâche n’est pas si aisée. Piocher dans une compilation de plusieurs siècles de musique pour concevoir une programmation diversifiée qui ravira les amateurs de musique classique tout en piquant la curiosité des oreilles non initiées, c’est la mission que se donne chaque année, depuis un quart de siècle, le Chamberfest.

« Ce n’est pas seulement du Mozart, du Haydn ou du Beethoven, c’est une variété de propositions du baroque au bluegrass », souligne Mme Richards qui participe avec M. Borys à l’élaboration complexe de la programmation.

Ainsi au cours des deux semaines de festival, le public pourra parcourir plus de 500 ans de musique à l’occasion de concerts extérieurs et intérieurs, des concerts pour la famille, d’autres de musique de chambre, des concerts à midi ou encore avec le ChamberFringe (où on trouve des groupes de musique de chambre, mais aussi de jazz, de la musique du monde) ainsi que les séries Bytek Signatures et Marina Kun.

Deux concerts spéciaux – le Chamberfest 25th Anniversary Mashup et Gryphon Trio 25th Anniversary Mashup – ont également été concoctés afin de souligner le 25e anniversaire du festival.

Le premier concert (dimanche 29 juillet à 19 h à l’église unie Dominion-Chalmers) sera une mosaïque musicale s’étendant sur plusieurs siècles et définissant l’esprit de Chamberfest. Il sera animé par Eric Friesen et mettra en vedette « plus de 20 musiciens qui voyageront de la musique baroque au bluegrass ». « Un programme qui devrait permettre au public d’apprécier qui nous sommes », indique Mme Richards.

Le second événement donnera l’occasion au Trio Gryphon (dimanche 5 août à 19 h, à l’église unie Dominion-Chalmers) « qui assiste au Chamberfest depuis ses débuts », de revisiter les œuvres pour violon, piano et violoncelle – très prisées – et signées par des compositeurs tels que Haydn, Beethoven, Schubert, Mendelssohn ou encore Piazzolla.

Initier les plus jeunes

Pour aider les plus jeunes à diversifier leurs goûts musicaux, le Chamberfest maintient tout au long de l’année une présence dans les écoles avec « plus de dix programmes d’éducation et d’engagements communautaires ». Au cours de ces deux semaines de festival, il propose également une programmation spécialement conçue pour les enfants.


«  Ce n’est pas seulement du Mozart, du Haydn ou du Beethoven, c’est une variété de propositions du baroque au bluegrass.  »
Jenna Richards, administratrice de la programmation artistique du Chamberfest

« La série “Amener les enfants” présente, du 1er au 9 août, quatre concerts gratuits à l’Hôtel de Ville d’Ottawa », indique Jenna Richards. La série Xenia s’adresse pour sa part aux enfants autistes.

Plusieurs concerts gratuits, qui auront lieu du 3 au 5 août au domaine de Rideau Hall, devraient également inciter les parents à se déplacer avec leurs progénitures.

Dans le cadre du festival d’été, la série ChamberPints propose, quant à elle, deux concerts à la Tavern on the Hill. « Ce sont des concerts plus accessibles avec des artistes plus jeunes, qui sont donnés dans des lieux fréquentés par les jeunes. C’est une combinaison de musique classique et d’autres genres qui permettent de découvrir de nouvelles choses », estime Mme Richards.

+

CONCERTS À NE PAS MANQUER

I’ve Got Rhythm, le samedi 28 juillet à 22 h à la Nouvelle Scène Gilles Desjardins

De Summertime à Rhapsody in Blue, le pianiste virtuose Matt Herskowitz et le groupe Buzz Cuivres de Montréal rendent hommage aux œuvres de George Gershwin.

***

Ariel Quartet avec le Rolston String Quartet, le lundi 30 juillet à 19 h à l’Église unie Dominion-Chalmers

Le Quatuor Ariel, venu d’Israël, et le Rolston String Quartet interpréteront notamment l’octuor à cordes de Mendelssohn, une des grandes œuvres de musique de chambre.

***

Sounding Thunder: Le chant de Francis Pegahmagabow, le mardi 31 juillet à 19 h à l’école secondaire publique De La Salle

Composée par Timothy Corlis et écrite par le poète ojibwé Armand Garnet Ruffo, l’œuvre en trois actes, Sounding Thunder, visite l’univers musical de l’officier militaire et tireur d’élite ojibwé, Francis Pegahmagabow.

***

Gli Angeli Genève, le mercredi 1er août à 19 h à l’Église unie Dominion-Chalmers

L’ensemble originaire de Suisse Gli Angeli Genève présentera pour la première fois à Ottawa une prestation vocale et instrumentale.

***

Angela Hewitt : Odyssée Bach 5 et Odyssée Bach 6, le samedi 4 août et lundi 6 août à 19 h à l’Église unie Dominion-Chalmers

La pianiste ottavienne Angela Hewitt présentera les œuvres complètes pour clavier de Bach, en interprétant le Prélude et Fugue No 1 à No 24. Elle exécutera également 30 variations pour piano connues sous le nom de Variations Goldberg.

***

Golnar et Mahan Trio avec Mona Ratbou Riahi, le lundi 6 août à 22 h à la Nouvelle Scène Gilles Desjardins

Influencé par ses racines irano-autrichiennes, le trio propose un jazz fusionnel.

+

POUR Y ALLER 

Quand ? Jusqu’au 9 août

Renseignements : chamberfest.com