Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Festivals

Expérimentations technologiques au Festival de jazz d’hiver d’Ottawa

Le Festival de jazz d’Ottawa (FJO) a dévoilé mardi sa programmation hivernale, sorte d’amuse-bouche en attendant sa 40e édition — qui se déroulera à la mi-juin.

La 9e édition du Festival de jazz d’hiver d’Ottawa (FJHO), qui s’étirera sur trois jours à partir du 30 janvier, s’écarte de l’approche traditionnelle du jazz, pour proposer une « exploration » moderniste du genre. 

Cette année, le FJHO s’arrime au Sommet numérique de la musique créative. Le festival fera donc bon usage des nouvelles technologies, des boucles électroniques, des algorithmes informatiques — et même des cellulaires — au fil de seize concerts où l’on pourra voir apparaître, ici une viole de gambe, là un synthétiseur ou un piano Disklavier.

« Le FJHO se penche sur une musique créative [et] avant-gardiste, qui pousse l’art vers de nouveaux sommets », résume son directeur de la programmation, Petr Cancura. 

Ce dernier a cerné ses invités autour d’une question : « Comment l’art du jazz équilibre-t-il les nouvelles technologies et l’expérience humaine ? » Le jazz traditionnel côtoiera donc le jazz expérimental.

La créativité s’exprimera jeudi 30 janvier en compagnie d’Adrean Farrugia et Joel Frahm, de Mats Gustafsson, du Boudreau Quartet (les Ottaviens Garry Elliott à la guitare et Steve Boudreau au piano), puis de Clarice Jensen. 

De son côté, le collectif 33z rendra hommage à Stevie Wonder, dans des arrangements signés Petr Cancura ; 33z, un habitué du festival, a dans le passé rendu des hommages similaires à Prince, Michael Jackson et Aretha Franklin, et toujours à guichets fermés.

Tepfer, Bach et les algorithmes

Vendredi 31 janvier, on pourra profiter du quatuor gatinois FET.NAT, qui s’est retrouvé sur la courte liste du prix Polaris l’an dernier, et de la présence du Larnell Lewis Band, de Jean-Michel Pilc et Roddy Ellias (réunis au sein du Free Spirit Duo), du Joel Frahm Trio, de Colin Stetson et Mats Gustafsson, jumelés, et de Tin Men and the Telephone.

Musique

Le groupe Queen honoré par la monnaie royale britannique

LONDRES — Queen est devenu lundi le premier groupe de rock honoré par une pièce de monnaie de collection au Royaume-Uni en haut de laquelle trône, entre autres instruments, le piano de feu son chanteur Freddie Mercury.

Queen, «un des groupes de rock les plus emblématiques de tous les temps», inaugure ainsi une série de pièces consacrée aux légendes de la musique, souligne l’institut royal de la monnaie britannique, Royal Mint, sur son site Internet.

musique

Eminem lance un album surprise intitulé «Music to Be Murdered By»

Le rappeur Eminem a lancé vendredi un album surprise, intitulé «Music to Be Murdered By».

La suite à l'album Kamikaze - aussi lancé sans préavis en 2018 - a été annoncée sur Twitter peu après minuit.

Le rappeur de Detroit a aussi lancé un nouveau vidéoclip pour l'une des 20 pièces de l'album, Darkness, qui montre une fusillade pendant un concert.

Les paroles et l'histoire du clip font allusion à la fusillade qui a fait 58 morts lors d'un festival de musique à Las Vegas, en 2017, devenant la fusillade la plus meurtrière de l'histoire moderne des États-Unis.

Un lien vers le clip sur le site d'Eminem encourage les gens à communiquer avec des organisations pour la prévention de la violence par arme à feu.

La pochette de l'album montre des coulées de sang et un Eminem barbu tenant une hache et un fusil près de ses tempes, un hommage à l'album du même nom d'Alfred Hitchcock, paru en 1958. Une autre version de la pochette le montre tenant une pelle.

Selon le site web de l'artiste, Music to Be Murdered By est son 11e album studio.

Parmi les nombreux collaborateurs, on note Ed Sheeran, Skylar Grey, Anderson .Paak et Juice WRLD, le rappeur de 21 ans décédé en décembre.

Musique

Au labo de Marie-Pierre Arthur

Cinq ans après «Si l’aurore», Marie-Pierre Arthur reviendra le 24 janvier avec «Des feux pour voir», un quatrième album solo sur lequel elle a rebrassé ses cartes de création, tant sur la forme que sur le fond.

À l’écoute de cette nouvelle collection de chansons, le mot «laboratoire» vient à l’esprit. Au bout du fil, l’auteure-compositrice-interprète d’origine gaspésienne ne le renie pas.

Musique

Geneviève & Alain invité aux Canadian Folk Music Awards

Le duo de l’Outaouais Geneviève & Alain a été invité à se produire à Charlottetown, sur la scène du 15e gala entourant les Prix de musique folk canadienne.

Les Canadian Folk Music Awards se tiendront à Charlottetown, sur l’Île-du-Prince-Édouard, les 4 et 5 avril prochain.

Douze artistes et groupes canadiens se produiront sur scène, lors de ce gala réparti sur deux soirées consécutives.

Renseignements : folkawards.ca

Musique

Réduite au silence par son agression sexuelle, une chanteuse retrouve la voix

NEW YORK - Sa carrière décollait enfin en 2013 quand la chanteuse Lucy Dhegrae s’est subitement retrouvée incapable de chanter et de produire les sons qu’elle émettait aisément jusque-là.

Diagnostiquée de parésie des cordes vocales, elle a peu à peu remonté jusqu’aux origines de cette forme de paralysie: 10 ans plus tôt, alors qu’elle était étudiante en première année à l’Université du Michigan, elle avait été droguée puis violée.

«Lorsque j’ai découvert que je ne pouvais pas chanter, j’ai eu l’impression de mourir», a raconté à l’AFP cette femme de 35 ans, depuis son appartement new-yorkais.

«C’était comme si mon corps me disait: "Bon, tu vas vraiment devoir t’occuper de ça maintenant. On va te retirer la chose dont tu as besoin, que tu utilises pour gagner de l’argent et survivre"», a confié cette chanteuse à la formation classique, spécialiste de musique contemporaine.

«Ça m’a forcée à examiner (ce viol), et honnêtement, je ne suis pas sûre que je l’aurais fait».

Mme Dhegrae, une femme grande et souple qui jusque-là avait passé sous silence cette expérience traumatisante, s’est renseignée et a trouvé des articles parlant de victimes d’agressions sexuelles qui, restées silencieuses sur ce qu’elles avaient subi, en avaient littéralement perdu leur voix.

Elle s’est engagée comme bénévole pour l’organisation contre les agressions sexuelles RAINN et a vu que certaines victimes recommençaient à s’exprimer lorsqu’elles abordaient leur traumatisme.

«J’ai su alors, comme j’avais perdu la capacité de chanter, mais pas celle de parler, que je devrais chanter» et raconter cette agression, a-t-elle indiqué.

Depuis novembre et jusqu’à juillet, au centre artistique «National Sawdust» de Brooklyn, elle présente une série de quatre concerts explorant la façon dont la musique peut aider à guérir les traumatismes du corps et de l’esprit.

«Le cerveau ne peut pas comprendre que quelque chose d’horrible puisse vous arriver à n’importe quel moment», dit-elle.

«Il faut réussir à démêler ça pour retrouver une unité de corps, car le cerveau apprend.... à isoler ce souvenir».

+

Arts

Whitney Houston, Depeche Mode et Nine Inch Nails entrent au panthéon du rock

NEW YORK — La chanteuse Whitney Houston, le groupe de new wave Depeche Mode, la formation métal Nine Inch Nails et le rappeur américain Notorious B.I.G. font partie de la promotion 2020 du Rock and roll Hall of Fame, le panthéon du rock et de la musique populaire en général.

La cuvée, annoncée mercredi, mais qui sera officiellement intronisée le 2 mai lors d’une cérémonie dans la ville américaine de Cleveland, compte également le groupe glam rock T. Rex ainsi que les Doobie Brothers, selon un communiqué du Hall of Fame.

Comme chaque année, plusieurs groupes ou chanteurs de renom qui avaient été présélectionnés n’ont pas été retenus, dont Motörhead, Soundgarden ou Kraftwerk.

Whitney Houston fera son entrée au Temple de la renommée huit ans après sa mort, à 48 ans, noyée dans sa baignoire après avoir ingéré une importante quantité de cocaïne.

Malgré une fin de carrière marquée par la dépendance à la drogue, l’artiste reste comme l’une des grandes voix du R’n’B des trente dernières années.

Dans un tout autre style, Depeche Mode est aussi un incontournable de la scène musicale des quatre dernières décennies. Le groupe continue à enregistrer et à se produire dans le monde entier.

Né avec la vague new wave et la montée en puissance de la musique électronique, Depeche Mode a évolué vers un univers plus sombre, dans lequel s’est retrouvé un public qui leur reste fidèle au fil des albums.

Notoriuous B.I.G.

Quant au New-yorkais Notorious B.I.G., il est considéré comme l’une des figures majeures du rap américain, même si sa carrière aura été très courte. Assassiné en 1997 à Los Angeles à 24 ans seulement, «Biggie» n’a sorti que deux albums, le second quelques semaines après sa mort, mais nombre de ses morceaux sont devenus des classiques.

Le Temple de la renommée du rock a depuis longtemps choisi d’accueillir en son sein d’autres genres musicaux que le rock, notamment le rap, dont plusieurs représentants sont déjà membres.

Pour compléter le plateau, désigné par un jury qui compte plus de 1000 artistes, le Hall of Fame a choisi Nine Inch Nails, ainsi que T. Rex.

Dernier élu, les Doobie Brothers, groupe de rock grand public qui a connu un succès mondial après un virage soul sous la direction de son leader, Michael McDonald.

Le Rock and roll Hall of Fame a ouvert ses portes en 1995 à Cleveland, une ville choisie non pas pour ses racines rock, mais parce que les autorités locales avaient offert de financer une partie de la construction du bâtiment.

Arts

Geneviève Leclerc a endisqué ses duos

La chanteuse Geneviève Leclerc a dévoilé lundi qu’elle fera paraître un nouvel album le 7 février.

Ce disque, intitulé Les duos de Gen, sera constitué de douze duos que la Gatinoise a enregistrés au fil des deux dernières années. Certsains d'entre eux avaient fait l’objet de vidéos affichées sur les médias sociaux de l’artiste.

Le disque revisite en version «intimiste» plusieurs classiques, en collaboration avec Marie-Élaine Thibert, Martin Giroux, Yvan Pedneault, Lulu Hughes, et plusieurs autres voix de la relève.

Ces relectures concernent entre autres titres La Quête de Jacques Brel, Creep de Radiohead, Blackbird des Beatles, Quand les hommes vivront d’amour de Raymond Lévesque et Le monde est Stone, tiré de Starmania.

Souvent, «le choix des chansons a été guidé par le désir sincère de collaborer avec certains artistes», souligne celle qui a été découverte par le grand public lors de son passage à la quatrième saison de La Voix, où elle s’est rendue jusqu’en demi-finale.

«Ces alliances, ce partage de créativité, apportent un regard différent sur des classiques de la chanson que l’on croyait connaître sous tous leurs angles », laisse-t-elle entendre, par voie de communiqué.

Musique

Capaldi et Dave en lice comme meilleur artiste aux Brit Awards

LONDRES — Le chanteur écossais Lewis Capaldi et le rappeur londonien Dave se disputeront le titre très convoité de meilleur artiste solo masculin aux Brit Awards, les récompenses britanniques de la musique pop, dont les nominations ont été dévoilées samedi.

Les récompenses seront distribuées lors de la 40e cérémonie des Brit Awards, organisée à l’O2 Arena de Londres le 18 février.

Lewis Capaldi et Dave concourent dans trois autres catégories : nouvel artiste de l’année, meilleur album et chanson de l’année.

Le rappeur avait déjà raflé le prestigieux Mercury Prize en septembre dernier, avec son album Psychodrama, qui explore l’identité noire et dénonce le racisme institutionnalisé.

Harry Styles, Michael Kiwanuka et Stormzy sont également nommés dans les catégories meilleur artiste masculin et meilleur album.

Chez les femmes

Du côté des femmes, ce sont Charli XCX, FKA Twigs, Freya Ridings, Mabel et Mahalia qui sont en lice comme meilleure artiste solo.

Mais les nominations ont des accents très masculins, aucune femme ne figurant dans les catégories de meilleur album ou meilleur groupe (Bastille, Bring Me The Horizon, Coldplay, D-Block Europe, Foals).

En dehors du Royaume-Uni, Bruce Springsteen, Burna Boy, Dermot Kennedy, Post Malone et Tyle the Creator sont nommés comme meilleur artiste masculin international.

Ariana Grande, Billie Eilish, Camila Cabello, Lana Del Rey et Lizzo sont en lice chez les femmes.

En 2019, George Ezra avait remporté le Brit Award de meilleur artiste masculin. Du côté féminin, c’est la jeune Jorja Smith qui avait été récompensée.

Le groupe rock The 1975 avait lui raflé les titres de meilleur album britannique et de meilleur groupe.

Musique

Justin Bieber atteint de la maladie de Lyme

Le chanteur canadien Justin Bieber a annoncé mercredi être atteint de la maladie de Lyme via une publication sur le réseau social Instagram.

«On m'a récemment diagnostiqué la maladie de Lyme et en plus j'ai aussi un sérieux cas de mononucléose chronique qui affecte ma peau, mes fonctions neurologiques, mon énergie et ma santé en général», a écrit la vedette de 25 ans, suivie par 124 millions d'abonnés, en réponse à des critiques sur son physique.

Arts et spectacles

2019 en mode Perfecto pour Bleu Jeans Bleu [VIDÉO]

L’année 2019 est indéniablement celle de Bleu Jeans Bleu. En 12 mois bien sonnés, le groupe qui avait jusqu’ici une belle carrière, mais dont le succès était plutôt confidentiel, a vu sa cote de popularité exploser. Littéralement.

Le quatuor sacré Groupe de l’année au dernier Gala de l’ADISQ parle des derniers mois comme d’une tornade (heureuse).

« C’est comme si on avait été happé par un ouragan de catégorie un et que celui-ci avait peu à peu gonflé pour atteindre la catégorie quatre », image Mathieu Lafontaine, alias Claude Cobra, chanteur et leader du groupe aux textes déjantés et aux horizons mélodiques éclatés.  

L’élément déclencheur de cette jolie tempête musicale et médiatique tient en deux mots : coton ouaté.  

L’hymne au chandail doudou qu’ils ont pondu sur leur troisième galette (Perfecto), propulsé par un vidéoclip drôlement chorégraphié, a fait son nid sur la vaste planète web où les visionnements ont dépassé les six millions sur YouTube. Avec son refrain rigolo et accrocheur, la chanson velcro s’est vite déposée dans l’oreille collective. 

« On sait que le vidéoclip a été le moment pivot de l’engouement, on a vu qu’il se passait quelque chose, mais on a réalisé l’ampleur de tout ça au fur et à mesure. C’est fou! Jamais on n’aurait pu prévoir ni même espérer une trajectoire pareille », souligne Mathieu, que je rencontre un des rares après-midis où son agenda n’affiche pas complet. 

Celui qui a emménagé à Sherbrooke cette année regarde encore son calendrier avec un peu d’incrédulité. Et un léger vertige. 

Des cases pleines

« Ce train-là, il faut en profiter quand il passe, on ne sait jamais combien de temps il va rouler à ce rythme. L’histoire nous indique que c’est habituellement plus court que long. Mais on est tous dans la trentaine, on a des vies de famille et on veut faire attention, parce que si la vague se déploie sur du plus long terme, on veut être capable de la surfer longtemps. On fait donc des choix. Ce n’est pas facile parce qu’il faut parfois dire non à des trucs qu’on attendait depuis des années. Mais disons que c’est un beau problème. Dans tout ça, on ne se prend pas au sérieux et on ne tient surtout rien pour acquis. »

Ce succès avec un grand S arrive après sept ans de métier et trois albums lancés. On peut dire que le groupe a mangé ses croûtes et fait ses classes. Mais s’il avait à réécrire le parcours, Mathieu Lafontaine ne changerait rien. « On a davantage d’expérience. On travaille ensemble tous les quatre depuis longtemps, la fondation du groupe est solide. On a fait notre chemin à notre façon, on a du fun. Quand on part en tournée, par exemple, on en profite pour découvrir de nouveaux coins du Québec et comme on aime la bonne bouffe et les bières de microbrasserie, on se tricote un circuit gourmand. »

Partout, les salles sont combles. Le bricoleur de mélodies contagieuses et rassembleuses voit sa musique faire son chemin jusque chez les juniors. 

« C’est drôle parce qu’on n’a jamais eu les enfants comme public cible, mais comme on ne fait rien de choquant, ça les touche autant que ça rejoint leurs parents. Ça fait que dans nos salles, il y a des gens de tous les âges, des familles complètes. »

Sur scène, les quatre copains se transforment. Claude Cobrrrrra roule ses r et n’a pas peur de rrrrrocker la place.

« Plus ça va, plus je suis à l’aise avec ce personnage-là. Je l’imagine vraiment comme quelqu’un d’autre. Lorsque je me costume, ma démarche est différente, mon énergie aussi. C’est vrai pour tous les membres du groupe. Je pense à François Lessard, qui est plutôt gêné dans la vie. Lorsqu’il grimpe sur planches, il devient Wayne Wrangler, un animal de scène avec de l’attitude, qui fait des mouvements dont il ne se serait pas cru capable. » 

Lee Lou (Mathieu Collette) et Jean Levis (Pierre-David Girard) complètent le quatuor à l’humour décalé qui commence à voir des portes s’ouvrir de l’autre côté de l’Atlantique. 

Ira, ira pas? 

« Pas dans l’immédiat. C’est agréable de sentir qu’il y a un intérêt pour ce qu’on fait en Europe. Mais on a tous des familles, ça joue dans la façon dont on gère les choses. On ne dit pas non, mais on veut d’abord se concentrer sur la carrière qu’on a ici et répondre à la demande au Québec. »

Parce que, heille, y fait peut-être frette au Québec, mais Bleu Jeans Bleu est bien dans ce cocon ouaté. 

VOUS VOULEZ Y ALLER?

Bleu Jeans Bleu

Théâtre Granada

Samedi, 14 mars 2020, 20 h

Entrée : 30,50 $ (25,50 $ pour les 12 ans et moins)

Musique

Deux morts par balle sur le tournage d’un clip au Texas

HOUSTON — Deux personnes ont été tuées et sept blessées par des coups de feu tirés depuis une voiture sur la tournage d’un clip à Houston, au sud des États-Unis, ont rapporté samedi les autorités.

«Le bilan est désormais de neuf personnes touchées par balle, deux sont mortes sur les lieux, une est dans un état critique, les autres sont hospitalisées», a déclaré sur Twitter le shérif Ed Gonzalez, qui a qualifié l’attaque survenue dans la soirée de vendredi dans un quartier résidentiel de la métropole texane de «guet-apens». 

«D’autres véhicules étaient garés sur [le stationnements] et nous pensons que [les victimes] étaient en train de filmer une sorte de clip quand, tout d’un coup, ils ont en gros été pris dans un guet-apens. Nous pensons que les coupables sont des individus dans des voitures et/ou à pied qui ont tiré des coups de feu sur le parking» où se déroulait le tournage, a détaillé Ed Gonzalez pendant une conférence de presse donnée vendredi soir après l’attaque.

Spectacles et théâtre

Justin Bieber à Ottawa le 1er septembre 2020

Justin Bieber a profité de la journée de Noël pour annoncer, sur Instagram, qu’il préparait une nouvelle tournée nord-américaine, laquelle concordera avec un nouvel album à paraître en 2020.

Sa tournée comprend pour l’instant 45 dates. Un arrêt à Ottawa est prévu le 1er septembre prochain, au Canadian Tire Center. Elle passera ensuite par Québec le 3 septembre et par Montréal le 14.

Commençant à alimenter ses plates-formes officielles, le chanteur ontarien a mis en ligne sur Youtube une video dans laquelle il annonce pour le 3 janvier prochain la sortie d’un nouveau single intitulé Yummy. En lui associant le mot-clic #Bieber2020 sur les réseaux sociaux, il laisse entrevoir la parution prochaine d’un album qui pourrait s’intituler «Super-trailer».

Cette vidéo le montre sortant d’une vieille cabane poussiéreuse, puis marchant à travers des paysages désertiques pour rejoindre une station d’essence qui semble désaffectée.

Arts et spectacles

Nos personnalités de l'année: Webster

L’artiste hip-hop Aly Ndiaye, alias Webster, a continué en 2019 à faire tomber les barrières entre les communautés culturelles, notamment à travers des conférences sur l’histoire de l’esclavagisme noir au Québec. Grand ambassadeur de la langue française, il voyage un peu partout dans le monde pour présenter des ateliers d’écriture à travers le rap. L’année qui se termine aura vu son exposition «Fugitifs» faire son entrée au musée.

Q Quel est ton meilleur souvenir de 2019?

Musique

R.Kelly plaide non coupable de nouvelles accusations pour corruption

NEW YORK — Le chanteur de R&B R. Kelly a plaidé non coupable mercredi de nouvelles accusations de corruption liées, selon les médias américains, à son mariage avec la chanteuse Aaliyah alors qu'elle n'avait que 15 ans.

L'ex-vedette de 52 ans a comparu devant le tribunal fédéral de Brooklyn par lien vidéo depuis Chicago, où il est incarcéré pour une série d'accusations pour agressions sexuelles.

Musique

Le rappeur superstar Tekashi 6ix9ine condamné

NEW YORK — Il a profité de l’aura d’un gang de rue pour devenir une superstar, puis témoigné contre ses membres : le rappeur new-yorkais Tekashi 6ix9ine (prononcer «six-nine») a été condamné mercredi à deux ans de prison pour sa participation à cette bande organisée.

Daniel Hernandez, 23 ans, est passé d’aspirant rappeur à vedette mondiale en quelques jours, après la sortie de son clip Gummo, début octobre 2017.

Spectacles

«Noël, une tradition en chanson» s’arrête à Gatineau

La musique est indissociable du temps des fêtes. Preuve en est, à peine l’Halloween terminée, les chansons de Noël se font écho à la radio, dans les commerces et les chaumières. Alors, rien d’étonnant que la troisième édition du spectacle «Noël, une tradition en chanson», de passage mercredi à la salle Odyssée, affiche complet.

Cette nouvelle mouture, qui tourne au Québec jusqu’à lundi et qui aura été présentée pas moins de 21 fois, réuni sur scène Marie Michèle Desrosiers, Brigitte Boisjoli, Marie Denise Pelletier, Nathalie Simard, Marie-Élaine Thibert, Christian Marc Gendron et Yoan ; auxquels s’ajoutent six musiciens. 

« Les gens aiment voir la chimie qu’il y a entre nous sur scène. Et, cette année, elle est particulièrement bonne. On a l’impression de faire un beau party de famille », confie Marie Michèle Desrosiers. 

Celle qui participe pour une deuxième fois au spectacle chante Noël chaque année depuis 1996. Et elle ne s’en lasse pas. 

« J’ai toujours aimé Noël. Je trouve ça rafraîchissant de s’arrêter et de chanter ces belles chansons tous ensemble. C’est juste un petit souffle qui apporte un peu de lumière et de bonté dans ce monde qui est de plus en plus difficile, cruel et parfois inhumain », précise Marie Michèle Desrosiers qui se qualifie de « fille de Noël ».

Au cours de Noël, une tradition en chanson, les sept chanteurs reprendront des classiques du temps des fêtes en solo, en duo et en medleys. 

« On aura un medley de chansons qui ont bercé notre enfance dans la période de Noël, un autre qui évoque l’hiver et les paysages que l’on connaît très bien et enfin le dernier sera des chansons de party de jour de l’an. Ça swing ! », lance Marie Michèle Desrosiers. 

Pour sa part, elle reprendra, entre autres, Sainte Nuit, Noël blanc et une de ses chansons préférées Have Yourself a Merry Little Christmas. « Elle a été interprétée la première fois par Judy Garland, c’est un bijou de chanson », clame-t-elle. 

Si beaucoup de chansons originaires d’Europe et des États-Unis sont reprises, les chansons québécoises ne manquent pas au répertoire du spectacle. 

« On retrouve celles de La Bolduc, Marie-Noël, de Claude Gauthier et Robert Charlebois ou encore Le sentier de neige. Il y a aussi beaucoup de traduction américaine, comme J’ai vu maman embrasser le père Noël », énumère Marie-Michèle Desrosiers. 

Impossible de passer à côté de la célèbre 23 décembre du groupe Beau Dommage. « Je la chante chaque année depuis 1996. Elle fait partie de mon ADN et je pense qu’on peut dire qu’elle fait parti aussi de celui des Québécois », indique l’ancienne membre du groupe. 

La chanson Baby it’s cold outside qui a suscité la polémique en plein dans le mouvement #MoiAussi fait également parti de la setlist. « C’est Brigitte [Boisjoli] et Christian Marc Gendron qui la font. C’est splendide, c’est drôle, c’est sympathique ! », s’exclame Marie-Michèle Desrosiers. 

Un spectacle où les amoureux du temps des fêtes se retrouveront le temps d’une soirée pour reprendre en cœur des chansons de Noël.

Musique

Le chanteur Étienne Daho «pas encore mort!»

PARIS — Le chanteur français Étienne Daho, contraint d’annuler un concert dimanche dans le nord de la France pour raison de santé, a donné des nouvelles rassurantes lundi sur son compte Facebook : «Sorry guys. Not dead yet!» (Désolé, les gars. Pas encore mort!).

Sans préciser de quel problème de santé il a souffert, l’artiste raconte dans un long texte qu’il s’est senti «bizarrement pas très bien» peu avant d’entrer en scène, samedi soir à Lille. «Je ne suis pas du genre à écouter mes petits bobos. J’occulte et je trace», écrit Étienne Daho, 63 ans.

C’est plus tard le même soir, devant la persistance du malaise, qu’il a décidé «d’aller aux urgences», sans vouloir «entrer dans des détails qui ne concernent que [lui]».

Le concert du lendemain a été annulé, «toujours une cruelle décision à prendre pour moi, pour les musiciens, la technique et bien sûr le public», poursuit Étienne Daho. «À mon réveil, des centaines de courriels et de messages affolés de famille et d’amis qu’il faut rassurer. Le poison de l’époque. L’infox choc. Je suis hospitalisé, dans le coma, blah... blah... blah... Sorry guys. Not dead yet!» conclut l’artiste.

Éducation

Des étudiants de l’UQO associés aux Cowboys Fringants

Le logo de la Fondation des Cowboys fringants est «gatinois».

Un étudiant en design graphique de l’ÉMI (l’École multidisciplinaire de l’image, afiliée à l’UQO) a conçu le logo de la Fondation des Cowboys Fringants. Cet étudiant, Cédric Guèdègbé, a remporté un concours organisé pour réaliser le logo. 

Une autre étudiante de l’ÉMI, Valérie Bednar-Roy, verra l’image qu’elle conçue être reproduite sur des t-shirts liés aux Cowboys Fringants. Les deux concours avaient été organisés par l’enseignane à l’ÉMI Valérie Yobé et par le bassiste des Cowboys, Jérôme Dupras, qui enseigne aussi à l’université du Québec en Outaouais.

D’autres étudiants ont réalisé des affiches et des logotypes, 

Quatre de ces affiches ont été retenues pour alimenter une campagne de promotion autour de l’initiative Artistes pour le climat, qu’ont lancée les Cowboys Fringants il y a quelques années pour atténuer l’empreinte écologique des tournées de spectacles par la plantation d’arbres. Ces affiches sont signées Émilie Goupil-Nantel (grand gagnant), Rae-Ruggles, Kylah Rae-Ruggles et Sandrine Rodrigue.

Une vingtaine de créations étudiantes seront exposées ce jeudi 12 décembre dans le lobby de la Salle Odyssée, jour où la formation musicale est attendue pour donne un concert (à guichets fermés).

« Nous sommes très heureux de cette rencontre entre les étudiants de l’ÉMI et les Cowboys Fringants», a réagi le guitariste de la bande, Jean-François Pauzé. «Nous avons été touché et émerveillé par leurs propositions artistiques et leur vision des enjeux de protection de l’environnement», poursuit le principal auteur-compositeur du quartet. La Fondation des Cowboys Fringants se consacre à la préservation de l’environnement. 

Le public pourra découvrir une campagne destinée aux artistes qui veulent adopter des comportements écoresponsables. 

Renseignements : uqo.ca/nouvelles/36023

Musique

Mort de la chanteuse du duo suédois Roxette [VIDÉO]

STOCKHOLM — La chanteuse du groupe suédois Roxette, Marie Fred­riksson, voix des succès It Must Have Been Love et The Look, est décédée des suites d’un cancer, a annoncé mardi son gérant.

«C’est avec une grande tristesse que nous devons annoncer que Marie Fredriksson, du groupe Roxette, s’est éteinte dans la matinée du 9 décembre après un combat de 17 ans contre le cancer», a indiqué Dimberg Jernberg Management dans un communiqué.

Marie Fredriksson, 61 ans, était soignée depuis 2002 pour une tumeur cérébrale. En rémission, elle était repartie en tournée et avait retrouvé les studios en 2010. Mais six ans plus tard, ses médecins lui avaient conseillé de prendre du repos.

Formé en 1986 par Marie Fred­riksson et le guitariste Per Gessle, Roxette a vendu près de 80 millions d’albums, rejoignant la liste des groupes suédois de renommée mondiale comme ABBA, Ace of Base, The Cardigans ou Europe.

Le duo accumule les succès dont The Look, Listen to Your Heart ou It Must Have Been Love qui figure sur la bande originale du film Pretty Woman avec Julia Roberts et Richard Gere.

Succès planétaire

En 1989, The Look, extrait de leur deuxième album Look Sharp!, signe leur premier succès planétaire. Le titre, saturé de guitares, est numéro 1 au classement Billboard.

«Tu étais une formidable musicienne, une chanteuse exceptionnelle, une immense artiste. Merci d’avoir ajouté de merveilleuses couleurs à mes chansons en noir et blanc», a réagi Per Gessle dans un communiqué.

En 2013, elle expliquait qu’elle avait dû réapprendre à parler et à chanter à cause de la maladie.

«C’était une grande peine. J’avais tellement peur, je ne savais pas comment tout ça se passerait. En mon for intérieur, je pensais : “Je vais y arriver, je n’ai pas le temps de mourir”. Je me le répétais souvent, même si le pronostic n’était pas très bon.»

Marie Fredriksson était mariée au musicien Mikael Bolyos avec qui elle a eu deux enfants.

Musique

Le rappeur Juice WRLD décède à l'âge de 21 ans

WASHINGTON — Le rappeur américain Juice WRLD, dont la carrière était en pleine ascension, est décédé dimanche à Chicago à l'âge de 21 ans, ont annoncé les autorités locales.

Jarad A. Higgins, de son vrai nom, s'est soudainement écroulé dans l'aéroport Midway de sa ville de Chicago alors qu'il venait de rentrer de Californie, selon TMZ, site spécialisé dans les célébrités.

Musique

SOLO à huit musiciens trad

C’est une fleur sur le parcours et une première pour un groupe de musique traditionnelle québécoise : le 24 janvier prochain, les huit musiciens du spectacle « SOLO » fouleront la scène du mythique Carnegie Hall de New York.

« J’ai grandi dans la musique classique. Mon père allait chaque année au Carnegie Hall voir des concerts, on avait à la maison des vinyles enregistrés dans cette salle emblématique, plus grande que nature. C’est comme si les deux pôles musicaux qui m’habitent depuis l’enfance se rejoignaient, en même temps que c’est une fichue belle reconnaissance. Quand un diffuseur comme celui-là, qui a fait sa renommée en programmant les plus grands dans le créneau classique, invite pour la première fois un groupe trad à venir se produire, c’est signe qu’une certaine barrière stylistique vient de tomber. C’est très symbolique, pour nous, de jouer là-bas », souligne Olivier Demers, violoniste et « tapeux de pied » au sein de SOLO.

Musique

L’heureux tourbillon de Marc Dupré

Nous rencontrons Marc Dupré au restaurant du théâtre Capitole, au lendemain du gala qu’il y a animé pour célébrer la réouverture des lieux après une cure de jouvence et à la veille du lancement de la résidence de spectacles qu’il y offrira jusqu’à la fin du mois. Il y a quelques jours, il s’est produit à la Place Bell de Laval dans la foulée de la sortie de son septième album, «Rien ne se perd». «J’ai répété ces trois shows en même temps», confirme-t-il.

Entre son rôle d’auteur-compositeur-interprète, celui de coach au concours télévisé La voix et le chapeau d’humoriste qu’il retrouvera l’été prochain à la barre d’un gala ComediHa!, la vie de Marc Dupré ressemble un peu à un tourbillon. Et il n’ira pas s’en plaindre. «Quand le vent se calme, on sait ce qui arrive avec les voiles...» philosophe l’artiste, qui a fait le point avec Le Soleil sur ses nombreux projets.

Musique

Alanis Morissette part en tournée [VIDÉO]

TORONTO — Alanis Morissette s’apprête à partir en tournée américaine l’an prochain pour célébrer le 25e anniversaire de son album phare, «Jagged Little Pill», sorti en 1995.

La prévente pour la tournée commencera le 10 décembre et la vente générale le 13.

Musique

Un Noël actualisé

Entre les cantiques religieux, les airs festifs et les classiques 1000 fois revisités, la musique du temps des Fêtes rebondit chaque année en une panoplie de nouveaux albums. Pendant qu’ils sont nombreux à rebrasser la même soupe à grand renfort de clochettes et de grelots, certains osent et ajoutent leur grain de sel au répertoire de saison. Qu’est-ce qui pousse un auteur-compositeur à s’attaquer à un sujet que d’aucuns décriraient comme déjà saturé? «Le Soleil» a posé la question à des artistes qui ont tenté l’expérience dans la dernière année.

Damien Robitaille l’admet sans gêne : il adore Noël et ses chansons. Elles font partie de ses traditions familiales et aussi de sa carrière musicale, lui qui a souvent été appelé à se produire pendant les Fêtes de fin d’année. Si bien qu’il a eu envie d’en mettre quelques-unes à sa main. Mais ce qui devait à l’origine être un album principalement fait de reprises est devenu Bientôt ce sera Noël, une collection sur laquelle il pose sa griffe sur plusieurs chansons, avec l’imaginaire et l’angle un peu décalés qu’on lui connaît. 

«Mon idée, c’était de faire des tounes qui m’ont touché quand j’étais jeune, des tounes religieuses. Je voulais donner un petit twist à tout ça», avance l’auteur-compositeur-interprète, qui a néanmoins pris la plume dans ce projet. Et son inspiration a fait boule de neige. «Après un bout de temps, je me suis dit : “coudonc, il manque de matériel dans le répertoire francophone. Ça ferait du bien de la nouveauté. Quelque chose de l’fun”», ajoute celui qui chante notamment une parade du père Noël, une déclaration d’amour à une emballeuse de cadeaux au centre commercial ou des célébrations dans ce qui ressemble à la fin du (ou d’un) monde. 

«Noël, ce n’est pas juste joyeux, observe-t-il. Il y a de la solitude, aussi. Il y a beaucoup de nostalgie. On peut être triste et heureux en même temps. C’est bizarre...»

Musique

La mort d’une vedette de K-Pop suscite un débat sur le cyberharcèlement

SÉOUL — La mort apparemment par suicide d’une jeune vedette de la K-Pop, Goo Hara, victime de «revenge porn», a bouleversé ses admirateurs et suscité lundi un débat en Corée du Sud sur le harcèlement en ligne.

Le corps de l’ex-membre du groupe Kara a été retrouvé dimanche chez elle à Cheongdam, un quartier cossu de Séoul.

La police, qui enquête sur les causes de la mort, envisage, selon l’agence Yonhap, la piste d’un suicide.

S’il est confirmé, ce serait la deuxième fois en un mois qu’une vedette du milieu ultracompétitif de la pop coréenne met fin à ses jours.

En mai, la vedette de 28 ans avait présenté ses excuses à ses admirateurs après son hospitalisation à la suite d’une tentative de suicide présumée, confiant être «angoissée par un certain nombre de problèmes».

Sa mort a déclenché une pétition en ligne sur le site du bureau du président sud-coréen, réclamant des châtiments plus sévères contre la cybercriminalité et les commentaires abusifs en ligne. La pétition a recueilli en un jour plus de 20.000 signatures.

La chanteuse a été en effet l’an dernier victime du chantage d’un ancien petit ami, Choi Jong-bum, un coiffeur qui, après leur rupture, menaçait de rendre publiques des vidéos à caractère sexuel et ainsi de «mettre fin à sa carrière d’artiste». Des images de caméras de surveillance avaient montré la chanteuse à genoux devant lui, apparemment pour le supplier de ne pas le faire.

L’homme avait été condamné en août pour de nombreux délits, dont tentative de chantage, recevant une peine de prison avec sursis. Malgré tout, la vedette s’était retrouvée cible de nombreux commentaires malveillants en ligne. Avant la découverte de son corps dimanche, on pouvait lire sur son compte Instagram de nombreux commentaires humiliants sur son apparence et son passé avec cet ex.

Goo Hara a chanté de 2008 à 2015 avec Kara, un des deux groupes les plus en vue de la K-Pop. A la séparation du groupe, elle s’était lancée dans une carrière en solo, terminant la semaine dernière une tournée au Japon.

Un tabou

Le taux de suicide en Corée du Sud est un des plus élevés au monde. Selon le gouvernement, le suicide est une des principales causes de mortalité avant 40 ans. La souffrance mentale reste également une question taboue en Corée du Sud, dissuadant de nombreuses personnes de demander de l’aide.

La mort de Goo fait écho, en octobre, à celle de son amie Sulli, autre vedette de la K-Pop, victime longtemps elle aussi de harcèlement en ligne.

«Il n’y a pas si longtemps, nous avons perdu quelqu’un à la suite de commentaires haineux et cela ne peut plus se reproduire», dit la pétition. «S’il vous plaît, protégez les gens contre les commentaires de haine et les critiques qui se propagent comme un virus».

Derrière les paillettes et le glamour, le monde de la K-Pop est connu pour être sans merci. Le renoncement à sa vie privée, le harcèlement en ligne et la pression pour maintenir à tout instant une image parfaite sont le lourd prix à payer pour ses vedettes.

Des vedettes comme Goo et Sulli sont sélectionnées très jeunes par des agences, avant 15 ans, vivent sous étroit contrôle et enchaînent concerts, promotion, répétitions et entraînements.

«Nous devons faire attention à chacune de nos actions et ne pouvons partager nos souffrances avec personne, même avec nos amis et la famille», avait confié Goo cette année.

«Vous avez droit à la liberté d’expression, mais pourriez-vous s’il vous plaît réfléchir à deux fois avant de poster un commentaire malveillant? avait-elle ajouté à l’adresse des internautes.

«Peut-être ne pouvais-tu entendre les voix d’amour et de soutien parce qu’elles étaient couvertes par les messages de haine», écrit un admirateur sur le compte Instagram de Goo.

«Combien d’autres victimes après Sulli et Goo faudra-t-il avant de comprendre la souffrance que causent les commentaires malveillants?», écrit un autre admirateur en deuil.

Musique

Céline Dion au sommet du Billboard 200 pour la première fois en 17 ans

LOS ANGELES — Pour la première fois en plus de 17 ans, un album de Céline Dion est au sommet du classement du Billboard 200.

En effet, son nouvel album studio, «Courage», lancé le 15 novembre dernier sur étiquette Columbia Records, a dominé la semaine qui a pris fin le 21 novembre.

C’était la cinquième fois qu’un disque de Céline Dion dominait le Billboard 200. Ce fut précédemment le cas pour «Falling Into You» en 1996, «Let’s Talk About Love» en 1998, «All the Way... A Decade of Song» en 1999 et en 2000 et «A New Day Has Come» en 2002.

La chanteuse québécoise est seulement la 13e artiste et la quatrième femme à avoir figuré au sommet du classement dans trois décennies différentes.

«Courage» est le premier album en anglais de Céline Dion depuis 2013. Son disque en français «Encore un Soir» a été lancé en 2016.

En deuxième place du plus récent classement Billboard 200 figure Tory Lanez avec «Chixtape 5». Il est suivi par Post Malone pour «Hollywood’s Bleeding», «Lover» de Taylor Swift et «What You See Is What You Get» de Luke Combs.

Télé et radio

Gregory Charles: une mission à poursuivre

Fils d’immigrant qui s’est beaucoup impliqué pour la cause, Gregory Charles reprend le flambeau de son défunt père, Lennox. Par une série documentaire et un tutoriel qui sera mis en ligne au début de l’année prochaine, l’artiste touche-à-tout souhaite faire sa part pour favoriser l’intégration des nouveaux arrivants.

Avec l’école de musique en ligne l’Académie Gregory, le musicien a voulu honorer la mémoire et la méthode de sa mère. Avec Le vrai nouveau monde, diffusée dès samedi à ICI Radio-Canada Télé, et la série de capsules Web Je suis Québécois, attendue au début de l’année prochaine, c’est l’héritage et la mission de son père qu’il poursuit.

Les American Music Awards en images