Musique

Aretha Franklin «gravement malade»

DETROIT — La chanteuse noire américaine Aretha Franklin, interprète de grands succès comme «Respect» et «I Say a Little Prayer», est dans un état grave et reçoit des soins palliatifs, a-t-on appris lundi alors que les prières affluaient pour la «reine de la soul».

La chanteuse de 76 ans est «gravement malade à Detroit. Sa famille demande au public de prier et de respecter son intimité», a d’abord rapporté le journaliste Roger Friedman, un ami de la famille, sur son site Showbiz 411.

Selon le journal local Detroit News, qui cite plusieurs sources proches de la chanteuse, dont son ami l’animateur radio Tom Joyner, cela fait une semaine qu’elle reçoit des soins palliatifs.

«J’ai eu la chance de parler à Mme Franklin il y a une heure», a déclaré un journaliste de la chaîne WDIV en direct à l’antenne lundi midi.

«Pour l’instant, Aretha demande aux habitants de la ville de Detroit, sa maison, de prier pour elle», a-t-il ajouté, en précisant que la famille de la vedette avait demandé à la chaîne de ne pas donner plus de détails sur son état de santé.

«Tout le monde a peur», a déclaré à l’AFP le pasteur Robert Smith, qui officie dans l’église de Detroit, où le père d’Aretha Franklin était pasteur, et où elle a commencé à chanter dans son enfance.

«Je ne sais vraiment pas ce que ça sera de ne plus l’avoir», a-t-il ajouté.

Plusieurs artistes d’horizons très différents, de la rappeuse américaine Missy Elliott au chanteur britannique Boy George, lui ont souhaité un prompt rétablissement.

«Je prie pour la Reine de la Soul», a pour sa part tweeté la chanteuse de RnB Mariah Carey.

Comme elle, de nombreuses vedettes de la chanson américaine - Beyonce, Alicia Keys, Mary J. Blige en tête - ont été inspirées par Aretha Franklin.

«Spectacle miraculeux» 

Aretha Franklin, à qui un cancer a été diagnostiqué en 2010, a chanté pour la dernière fois en novembre 2017 au profit de la fondation d’Elton John contre le sida.

Son dernier concert avait eu lieu à Philadelphie, en Pennsylvanie, en août 2017. «C’était un spectacle miraculeux étant donné qu’Aretha combattait déjà l’épuisement et la déshydratation», souligne Roger Friedman sur son site.

Au printemps dernier, elle avait annulé une série de concerts, dont l’un prévu le jour de son anniversaire, pour des raisons de santé.

Au cours de sa longue carrière, la chanteuse a remporté 18 Grammy Awards, les récompenses musicales les plus prestigieuses. C’est notamment la première femme à avoir été admise au «Rock and Roll Hall of Fame», le panthéon américain du rock, en 1987, quatre ans après sa création.

Parmi ses principaux succès figurent (You Make Me Feel Like) A Natural Woman, Day Dreaming, Jump to It, Freeway of Love ou encore A Rose Is Still A Rose.

Elle possède une rue à son nom dans la ville de Detroit, capitale de la compagnie de disques Motown.

En 2005, elle avait reçu du président George W. Bush la médaille de la Liberté, la plus haute distinction américaine pour un civil.

En janvier 2009, elle avait chanté pour l’investiture du président Barack Obama, premier président afro-américain de l’Histoire des États-Unis, après avoir chanté pour l’investiture du précédent président démocrate, Bill Clinton, en 1993.

Musique

Jack White s'arrêtera à Ottawa

Dans le cadre de sa tournée mondiale Boarding House Reach, Jack White fera résonner son rock blues éclectique à la Place TD, à Ottawa, le 9 novembre. Le chanteur poursuivra sa tournée canadienne dans neuf villes du pays, dont deux dates au Québec, du 2 au 14 novembre.

L’ancien White Stripes a fait paraître en mars 2018, Boarding House Reach, son troisième album solo, qui récemment été sacré comme l’album en format vinyle le plus vendu aux États-Unis en 2018. Jack White a d’ailleurs lancé à la fin du mois de juillet l’extrait Corporation, dont le clip vidéo a été réalisé par le Québécois Jodeb (Jonathan Desbiens). 

Plus tôt cette année, Jack White avait également donné un concert à guichets fermés au Budweiser Stage de Toronto. 

La série de concerts canadiens sera «sans téléphone». «À votre arrivée, tous les téléphones et autres appareils photo et vidéos seront mis dans une pochette Yondr qui sera déverrouillée à la fin du spectacle», peut-on lire sur le site d’achat en ligne de billets de la Place TD. 

Les billets seront mis en vente vendredi 17 août à 10h. Les prix varient de 69,50 à 350 $.

Renseignements : jackwhiteiii.com/tour-date

Arts et spectacles

«Je sais où je m’en vais»

YAMACHICHE — Ça bouge rapidement ces jours-ci dans la tête de Jean-François Blais. Le réalisateur, originaire de Yamachiche et toujours résident de l’endroit, a troqué ses vacances estivales pour relever un nouveau grand défi dans sa carrière : celui de devenir le grand manitou de la prochaine saison de la populaire émission La voix, sur les ondes de TVA.

On aurait pu croire que l’été devait apporter à Jean-François Blais le repos mérité, après une neuvième saison couronnée de succès à En direct de l’univers, qu’il menait de main de maître jusque-là. Mais c’est plutôt à travailler sur la couleur qu’il donnera à un autre populaire rendez-vous télévisuel qu’il concentre désormais ses énergies.

Musique

Travis Scott à Osheaga: une festivalière frustrée veut poursuivre le promoteur

MONTRÉAL — Une jeune femme qui a participé au plus récent festival Osheaga à Montréal veut poursuivre le promoteur parce que la tête d'affiche de la soirée de vendredi n'a pas été à la hauteur de ses attentes.

Le rappeur américain Travis Scott est arrivé avec une heure de retard et a offert une performance abrégée de 40 minutes au festival de musique.

Musique

Un débat Lennon-McCartney résolu grâce aux maths

HALIFAX — Des chercheurs du Canada et des États-Unis ont eu recours aux mathématiques pour démêler l’un des plus grands mystères musicaux de l’ère moderne : qui a écrit «In My Life», une ballade rock nostalgique des Beatles parue sur l’album «Rubber Soul» en 1965?

C’est une chanson dont John Lennon et Paul McCartney ont tous deux réclamé la paternité, suscitant un débat persistant sur la véritable identité du compositeur de la mélodie.

Un nouveau modèle statistique mis au point par des chercheurs des universités Dalhousie et Harvard dans le but d’analyser plusieurs chansons des deux Beatles a conclu que John Lennon était probablement l’auteur d’In My Life.

Jason Brown, professeur de mathématiques à l’Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse, explique que les chercheurs ont analysé la musique des Beatles en utilisant cinq critères principaux : les notes mélodiques, les séquences de notes, les accords, les paires d’accords et les contours mélodiques.

Chaque critère a ensuite été subdivisé en sous-catégories, ce qui a donné 149 indicateurs à analyser dans la collecte de données.

Le professeur Brown affirme que le modèle, qui est précis à 80 %, a conclu à une probabilité de 98 % que John Lennon ait écrit la chanson In My Life.

Musique

Bertrand Cantat porte plainte contre une militante féministe

BORDEAUX — Le chanteur français Bertrand Cantat a déposé plainte en juillet pour «dénonciation calomnieuse» contre une militante féministe qui l’avait mis en cause dans le suicide de son ex-femme, affaire dans laquelle il a été blanchi, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.

Cette plainte contre la militante Yael Mellul de l’ex-leader de Noir Désir, condamné pour la mort en 2003 de sa compagne Marie Trintignant, a été déposée le 5 juillet auprès de la Division interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, selon le parquet de Bordeaux.

La veille, une plainte de l’association féministe Femme et libre, présidée par Yael Mellul, qui accusait le chanteur Bertrand Cantat d’avoir poussé au suicide par ses violences son ex-épouse Krisztina Rady, avait été classée sans suite par le parquet de Bordeaux, comme les trois autres enquêtes déjà menées dans cette affaire.

Marié en 1997, le couple s’était séparé peu après la naissance de leur fille, le chanteur ayant fait la connaissance de l’actrice Marie Trintignant. Ils ont eu deux enfants et n’ont jamais divorcé.

Krisztina Rady a été retrouvée pendue en janvier 2010 au domicile conjugal à Bordeaux. Le chanteur, libre depuis octobre 2007 après avoir purgé sa peine pour des coups mortels sur Marie Trintignant en 2003, avait été mis hors de cause dans ce suicide.

Début juin, le parquet de Bordeaux avait confirmé qu’une nouvelle enquête avait été ouverte sur le suicide de l’épouse du chanteur de 54 ans pour vérifier «des éléments» transmis par Yael Mellul, ancienne avocate du dernier compagnon de Krisztina Rady. Cette dernière avait indiqué avoir été entendue par la police le 23 mai et, à l’issue de cette audition, avoir porté plainte.

Elle avait déposé une plainte similaire en 2014, déjà classée sans suite.

«L’enquête sur les faits de dénonciation calomnieuse [...] est en cours de traitement», a précisé le parquet de Bordeaux.

Musique

Il y a 30 ans, Félix quittait son île...

Le 8 août 1988, Félix Leclerc s'éteignait subitement à l'âge de 74, à sa maison de l'île d'Orléans, victime d'une crise cardiaque pendant son sommeil.

Sa famille est évidemment peinée et sous le choc, mais c'est aussi tout le Québec qui est en deuil à la suite de cette disparition soudaine d'un de ses plus grands poètes.

Trente ans plus laisse, son héritage musical, littéraire et poétique colossal est toujours bien vivant...

Musique

Lady Gaga en résidence à Las Vegas

NEW YORK — La chanteuse Lady Gaga a annoncé mardi qu’elle allait s’installer en résidence à Las Vegas pour donner deux spectacles différents, afin de présenter ses deux visages musicaux: l’un extravagant, l’autre plus sobre et jazzy.

Comme notamment Céline Dion, Elton John ou encore Britney Spears avant elle, la chanteuse de 32 ans va donner des concerts dans la capitale du jeu à partir du 28 décembre et jusqu’à novembre 2019.

Arts

Gregory Charles, sur les pas de sa mère

Même si elle n’est plus de ce monde, la mère de Gregory Charles veille toujours sur lui. On peut même affirmer que son esprit anime de larges pans de sa carrière, ainsi qu’en témoigne la création, il y a un an, de l’Académie Gregory. Cette école virtuelle s’appuie en effet sur la méthode d’enseignement de l’auteure de ses jours.

« Comme je ne voulais pas que cette méthode disparaisse avec elle, j’ai formulé un plan avec mon équipe dans le but de la mettre en ligne. Dès la première année, 2500 personnes se sont inscrites à des leçons de piano, ce que je considère comme un miracle », a raconté l’artiste au cours d’une entrevue téléphonique accordée au journal.

Musique

Voïvod: 35 ans d’apocalypse

Voïvod célèbre ses 35 ans avec un nouvel album-concept, «The Wake», qui sortira le 21 septembre. L’irréductible batteur Michel «Away» Langevin, qui dessine aussi les pochettes du groupe, nous raconte cette nouvelle plongée psychédélique, spirituelle et intergalactique, tout en revenant sur l’histoire du groupe québécois qui a conquis la planète métal.

Nourrie par l’énergie des deux petits «nouveaux» — Daniel «Chewy» Mongrain, qui est tout de même là depuis 2008, et Dominique «Rock» Laroche, qui s’est joint au groupe en 2014 — et l’imaginaire déjanté de Denis «Snake» Bélanger, cette nouvelle offrande a une certaine ressemblance avec les premiers albums de Voïvod. 

«Il y a un côté fusion, plus compliqué, des partitions plus élaborées, ce qui me force, en tant que batteur, à être plus progressiste. Ça reste du thrash metal à la Voïvod, mais avec un retour à certains sons de Dimension Hatröss, notre album de 1988 [qui fait partie de la liste des 100 meilleurs albums métal de tous les temps du magazine Rolling Stones] et Nothingface de 1989», expose Michel Langevin. 

Snake, qui chante et écrit les paroles, a imaginé une histoire où les catastrophes qui frappent la planète chambardent les croyances religieuses et les structures politiques. «Ensuite, ça  devient plus spirituel, puis intergalactique. Ça donne l’impression de faire un long voyage», expose Langevin.

«On a travaillé fort pour faire revenir des thèmes musicaux, les réarranger différemment. La finale de l’album les reprend tous et dure un bon 12-13 minutes, ajoute-t-il. Snake chante des bouts de chansons sur la musique d’autres chansons, ça a été un bon casse-tête, un bon deux ans de travail. C’était intense, mais vraiment motivant.»

Le vidéoclip du premier extrait, Obsolete Beings, entremêle des images de leur spectacle de cet été au festival Jonquière en musique et de leur tout premier spectacle, au même endroit, en 1983. Le groupe boucle la boucle dans un vortex musical élaboré.