Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.
L’industrie de la musique à l’arrêt mardi contre les violences policières

Musique

L’industrie de la musique à l’arrêt mardi contre les violences policières

NEW YORK — Les principales maisons de disques vont suspendre leur activité mardi pour manifester leur soutien contre les violences policières visant les Afro-Américains aux États-Unis, une initiative à laquelle se sont associés plusieurs artistes.

Sony Music, Warner Music Group et Universal Music vont ainsi participer au Black Out Tuesday (le mardi débranché), «une journée pour observer, prendre contact et s’organiser», selon un message publié lundi par Universal Music.

Le <em>road trip</em> de Sugar Crush [VIDÉO]

Musique

Le road trip de Sugar Crush [VIDÉO]

Les filles du duo country Sugar Crush ont décidé de grimper dans la boîte d’une camionnette afin d’offrir leur spectacle en mode « road trip ».

Et leur parcours les conduira dans les stationnements de résidences pour aînés et dans certains quartiers résidentiels, autant au Québec qu’en Ontario.

Eva Avila mariée en pleine pandémie

Musique

Eva Avila mariée en pleine pandémie

Se marier en temps de pandémie, ce n’est pas le rêve de tous les nouveaux mariés. Pourtant, certains ont décidé de faire le grand saut quand même.

La chanteuse gatinoise Eva Avila est de celles qui n’ont pas hésité. Elle a uni sa destinée à celle de son fiancé, Edoardo Scordo, le 22 mai. La cérémonie s’est déroulée dans le bureau d’un notaire du secteur Aylmer, à Gatineau.

Camille Deléan: la musique d’un confinement... bien avant la COVID-19

Musique

Camille Deléan: la musique d’un confinement... bien avant la COVID-19

Camille Deléan fera paraître le 5 juin l’album Cold House Burning, dont elle a déjà offert un avant-goût avec les extraits Fault Line et Go Easy, déjà disponibles sur Internet.

Pour ce deuxième long jeu, la chanteuse franco-ontarienne s’est entourée de talentueux collaborateurs. À commencer par le multi-instrumentiste Michael Feuerstack (Bell Orchestre, the Luyas, Snailhouse), co-réalisateur de l’album.

Des spectacles en direct de votre voiture

Musique

Des spectacles en direct de votre voiture

Après les concerts «apportez votre chaise», voilà que la COVID-19 donne lieu au concept scénique «apportez votre char». Dès le 19 juin, une série de 100 spectacles se tiendront en mode ciné-parc dans cinq villes du Québec. Marc Dupré, France D’Amour, Bleu Jeans Bleu, 2Frères, The Lost Fingers et Marc Hervieux font partie des artistes qui se prêteront au jeu.

Des musiciens sur une scène entourés d’écrans géants, les spectateurs dans leur voiture appréciant la musique jouée en direct grâce à leur radio. Voilà en somme ce que propose la série Musiparc, qui se déploiera jusqu’au 19 juillet à la Baie de Beauport à Québec et dans d’anciens ciné-parcs de Bromont, de Gatineau, de Mercier et de Mirabel.

Kaïn, Guylaine Tanguay, Dany Bédar, Ludovick Bourgeois, Brigitte Boisjoli, Laurence Jalbert et Geneviève Jodoin ont aussi confirmé leur participation à cette série de spectacles à l’heure de la distanciation. 

Des concerts virtuels au Domaine Forget

Musique

Des concerts virtuels au Domaine Forget

Malgré la pandémie, Marie-Nicole Lemieux, Louis Lortie, le Quatuor de guitares du Canada et Yannick Nézet-Séguin font partie des musiciens qui se produiront au Domaine Forget cet été. À défaut de pouvoir accueillir des spectateurs à cause des mesures sanitaires imposées par la COVID-19, l’organisation retransmettra leurs prestations en ligne dans le contexte d’une nouvelle série de spectacles virtuels, Les Concerts Évasion.

La contralto Marie-Nicole Lemieux et le pianiste Louis Lortie lanceront le bal le 14 juin à 17h. Le public sera appelé à se prononcer sur le programme offert en publiant ses demandes spéciales sur la page Facebook du Domaine Forget entre le 1er et le 5 juin.

Mort de Jimmy Cobb, le batteur de <em>Kind of Blue</em>

Musique

Mort de Jimmy Cobb, le batteur de Kind of Blue

NEW YORK — Jimmy Cobb, le batteur de jazz américain qui a participé à l’album mythique de Miles Davis Kind of Blue (1959), est mort à l’âge de 91 ans, ont annoncé des medias américains.

Sa femme Eleana Cobb a indiqué à la station de radio NPR que le musicien était décédé d’un cancer du poumon dimanche à son domicile de Manhattan, à New York.

Le Collectif 19 lance un single «porteur d’espoir»: <em>Ça va bien aller </em>[VIDÉO]

Arts

Le Collectif 19 lance un single «porteur d’espoir»: Ça va bien aller [VIDÉO]

Le Collectif 19 – allusion à COVID-19 – a dévoilé vendredi 22 mai la sortie «internationale» de Ça va bien aller, un morceau qui se veut «rassembleur et porteur d’espoir».

Ce collectif montréalais est composé de 8 artistes de diverses origines : Québec, Ontario, Autochtone, Sénégal, Guinée, Burundi et Côte d’Ivoire.

Il compte parmi ses membres le rappeur Webster, ainsi que le musicien d’Ottawa-Gatineau Elage (Elhadj) Mbaye, que l’on entend chanter dans la langue de ses ancêtres, le wolof.

Leur chanson diffuse en même temps un message pédagogique, puisqu’on y rappelle, au fil des paroles, les «gestes barrières» à poser afin d’éviter la propagation de la COVID-19. 

Un vidéoclip accompagne cet extrait numérique où les artistes alternent entre le français, l’anglais et le wolof.

Diane Dufresne : Tout va changer

Musique

Diane Dufresne : Tout va changer

Quand la crise de la COVID-19 a frappé, Diane Dufresne a trouvé une réponse à ses inquiétudes dans son atelier. Aux bouleversements imposés par le coronavirus, la chanteuse et artiste visuelle a opposé sa propre soif de mouvance. Si elle prône la rigueur dans cette tourmente, elle brandit aussi l’arme de la créativité.

«Je me suis dit que tout allait tellement changer que j’allais faire des choses que je n’ai jamais faites. Je vais essayer. Je me suis inventée. Pas nécessairement pour faire une expo, juste pour faire des choses que je n’avais jamais touchées. Je vais peut-être le présenter ou pas, ce n’est pas ce qui est important. C’était d’aller vers autre chose, de l’apprendre», exprime l’artiste, qui voit dans la période que nous vivons actuellement «une autre conscience, un autre temps présent».

Une nouvelle chanson de Patrick Groulx pour fêter le déconfinement

Arts

Une nouvelle chanson de Patrick Groulx pour fêter le déconfinement

L’humoriste Patrick Groulx a profité de la levée partielle des mesures de confinement pour lancer un nouvel extrait: Tout le monde dehors!

Tout en souhaitant qu’on «associe sa chanson à un hymne à la liberté et aux retrouvailles» post-COVID-19, l’artiste franco-ontarien se dit «conscient que la situation est un déconfinement et non pas un relâchement».

« Je suis très conscient qu’il faut plus que jamais respecter les consignes [...] de distanciation sociale. Vous avez à tout le moins le droit de gambader dans un champ de maïs, le sourire aux lèvres, si le cœur vous en dit », explique Patrick Groulx, en commentaire de la sortie de ce second extrait de Pat Groulx et les Bas Blancs. 

Écrite pendant cette «période sombre» passée entre quatre murs, ««Tout le monde dehors» a tous les ingrédients pour devenir une chanson de célébration et de défoulement collectif» , estime  l’humoriste. Patrick Groulx avoue d’ailleurs qu’il «rêvait à ce début de vrai déconfinement pour lancer cette chanson».

C’est dans la foulée des mesures de déconfinement progressif qu’il a «cru bon de la propulser comme un véritable cri du cœur». Le Gouvernement du Québec a annoncé le 20 mai que les rassemblements de 10 personnes seraient tolérés  à partir d’aujourd’hui, vendredi 22 mai. 

« Tout le monde dehors! » est disponible sur les plates-formes numériques habituelles depuis ce matin. On peut l’écouter ici.


Vidéo virale

Le premier extrait pandémique de Pat Groulx, «Petite Chanson de confinement», est rapidement devenu viral, son vidéoclip  ayant obtenu plus d’un million de visionnements.

L’humoriste franco-ontarien a profité de la période de confinement pour annoncer un retour progressif à la chanson, en compagnie de ses vieux Bas Blancs. Il a ainsi retrouvé ses deux complices musiciens, Sébastien Daigle et Grégoire Painchaud. Le trio s’est mis à «l’écriture spontanée de nouveaux titres» qui seront lancés sporadiquement au cours des prochains mois.

Ce retour à la musique de Pat Groulx et les Bas Blancs intervient 10 ans après la sortie de leur dernier album.

<em>Génies en herbe</em> : L’album-surprise de Koriass et FouKi

Musique

Génies en herbe : L’album-surprise de Koriass et FouKi

Koriass et FouKi avaient déjà partagé la plume et le micro dans des collaborations ponctuelles. Voilà que les deux rappeurs officialisent leur complicité sur Génies en herbe, un album complet portant leurs deux griffes et lancé en surprise ce vendredi.

Joints à leurs domiciles respectifs, l’un à Québec, l’autre à Montréal, Koriass et FouKi ne cachaient pas leur enthousiasme devant le résultat de ce nouvel échange, le plus abouti à ce jour entre les deux amis. 

«C’est un projet que je trouve emballant. Je ne m’étais jamais vraiment imaginé faire un album en duo avec quelqu’un. Un projet complet me semblait compliqué et possiblement conflictuel. Mais ça n’a vraiment pas été ça. Ça s’est vraiment fait naturellement, dans le plaisir et l’harmonie. Jusqu’à la fin, il n’y a pas eu de conflit», raconte Koriass, Emmanuel Dubois de son vrai nom. 

«Les deux, on shine à notre maximum», s’est à son tour réjoui Léo Fougères, alias FouKi. 

Renfermant 14 titres mitonnés avec les producteurs et beatmakers Ruffsound, QuietMike, RealMind ou June Nawakii, Génies en herbe a été terminé en période de confinement. En témoigne la pièce-titre, où les deux rappeurs font référence à la COVID-19. Heureusement, le gros du travail avait été abattu avant la pandémie, notamment dans une retraite de création dans un chalet en janvier. De quoi ajouter de la matière à celle créée «pour le fun» l’été dernier. 

Ludique

Fort ensoleillé, l’album de FouKi et Koriass donne lieu à quelques exercices plutôt amusants, notamment via deux chansons — Tout c’qui faut et Fait chier —, qui prennent des allures d’énumérations livrées dans un véritable ping-pong vocal. 

«Les deux, on a voulu approcher les chansons en leur donnant des sujets clairs, explique Koriass. Ça pouvait être plus ludique ou plus premier degré. Des chansons comme Tout c’qui faut ou Fait chier, ce sont des sujets plus définis, moins flous que juste faire de l’égotrip. On l’a fait aussi sur l’album, mais on avait envie de faire des chansons plus concepts. Mais on n’a pas trop réfléchi l’affaire non plus. On a fait les chansons comme on avait envie de les faire.»

Dans le fait d’écrire à deux, FouKi dit de son côté avoir trouvé un sain esprit de compétition. «Si Manu arrive avec un killer verse, va falloir que je drop de quoi de très lourd, image-t-il. Et vice versa. C’est le fun. Ça pousse à réfléchir plus. On a envie de se surpasser pour que Manu me dise que mon verse est fou. Et je trouve que les deux, ça fitte bien ensemble. On se rejoint autant dans l’écriture que dans le flow

Clin d’œil à RBO

En choisissant le titre Génies en herbe, Koriass et FouKi ont mordu à fond dans le concept en ajoutant comme fil conducteur entre les pièces des échantillonnages du mythique sketch de Rock et Belles Oreilles parodiant le jeu-questionnaire. Vous vous souvenez? Celui qui opposait les étudiants modèles du Lycée des langues supérieures d’Entrailles-les-Oies à ceux, autrement moins studieux, de l’École de réhabilitation St-Jean-de-Bosco… Trop jeune pour avoir connu cette époque — il est né en 1996 — FouKi a craqué quand Koriass, un grand fan de RBO, lui a fait découvrir cette pièce d’anthologie humoristique.  

«Je capotais. Je pense que j’ai regardé la vidéo trois fois de suite», lance le plus jeune du duo, pour qui le titre s’avère fort approprié. «Les deux, on est des drop-out et d’habitude, les Génies en herbe, ce sont les meilleurs de l’école. On trouvait déjà ça drôle pour ça. Sinon, il y a nos noms de famille : moi, c’est Fougères et lui, c’est Dubois. On est dans la forêt, là. On est très botanique!»

Par le passé, Koriass a souvent blagué en qualifiant l’ami FouKi de «fils spirituel» à cause de leur différence d’âge, lui qui a franchi le cap de la mi-trentaine. Sur Génies en herbe, il rectifie le tir et choisit plutôt de l’appeler «frangin». 

«C’était une joke, tout ça, précise-t-il. Il n’y a pas de relation de mentorat. Ça se passe vraiment d’égal à égal. J’ai autant à apprendre de lui, qui travaille différemment, qu’il peut avoir à apprendre de moi. C’est pour ça que j’ai tenu à le dire dans une chanson.»

Pas trop enclin à se prendre la tête, FouKi en fait peu de cas. «Peut-être que dans un mois, je vais être son cousin, je ne sais pas trop, là! rigole-t-il. Peut-être que je vais devenir son père. Ça se peut, ça?»

Radio Radio et le Lion Bleu d’Alma lancent <em>Last Call</em>, une bière et une chanson

Arts

Radio Radio et le Lion Bleu d’Alma lancent Last Call, une bière et une chanson

Trois fois, des microbrasseries ont sorti une bière surfant sur la notoriété du groupe Radio Radio. La dernière du lot est le Lion Bleu d’Alma, qui vient de mettre en marché une blonde baptisée Last Call. Ce projet est différent des précédents, toutefois, en raison de la manière dont il a été piloté.

«Je trouve ça cool parce que pour la première fois, nous avons été consultés. Ils nous ont demandé quelles bières on préférait, a raconté Jacques Alphonse Doucet, mieux connu sous nom de Jacobus, à l’occasion d’une entrevue téléphonique accordée au Quotidien. Alors que Gabriel (L.B. Malenfant) est plus attiré par le vin, moi j’aime la stout, la cream ale et les bières saisonnières.»

Radio-Canada présente ses Révélations

Arts et spectacles

Radio-Canada présente ses Révélations

La 13e cuvée des Révélations de Radio-Canada a été présenté au public mercredi. En plus des quatre catégories habituelles, chanson, classique, jazz et musique du monde, s’ajoute le rap.

Le premier élu dans cette nouvelle catégorie est Shamyr Daléus-Louis. Un artiste qui a laissé sa trace dans le circuit du battle rap. Il a signé une première compilation, Éternel et une seconde, en 2018. En 2019, Gentil pour un noir, son premier album est encensé par la critique.

Radio Radio lance un nouvel extrait

Arts et spectacles

Radio Radio lance un nouvel extrait

Trois-Rivières — La chaleur printanière a fait éclore un nouvel extrait festif pour Radio Radio. Intitulée Last Call, la chanson a été produite par RealMind (Becky G, Loud), avec la collaboration de Kim Ho (Creature), qui accompagne le groupe en spectacle, et France Basilic (Valaire, Qualité Motel).

La chanson de type groovy est un survol de l’aventure du duo d’origine acadienne qui remercie également ses fans dans le langage coloré qui a fait sa popularité.

Le bluesman américain Lucky Peterson est mort

Musique

Le bluesman américain Lucky Peterson est mort

WASHINGTON — Le musicien de blues américain Lucky Peterson est décédé soudainement dimanche à 55 ans dans un hôpital de Dallas dans l’État du Texas, ont annoncé ses proches sur les réseaux sociaux.

«C’est avec une immense peine que nous vous annonçons le décès de Lucky Peterson», a indiqué un communiqué publié en français et en anglais sur la page Facebook de l’artiste.

La double vie de David Jalbert

Musique

La double vie de David Jalbert

Dire que David Jalbert est un verbomoteur est un euphémisme.

Il a de la jasette, le David. Et rares sont les artistes qui « jasent » avec autant de lucidité.

LaFièvre : Le prof qui rappe

Nouveaux visages

LaFièvre : Le prof qui rappe

Ils sont jeunes, ils voient grand et leur avenir nous semble rempli de promesses. Artistes de multiples horizons, ils forgeront le paysage culturel de demain. Des quatre coins du Québec, les journaux des coopératives CN2i vous les présentent.

Avoir comme nom d’artiste LaFièvre et lancer son premier minialbum en pleine pandémie, ça ne s’invente (presque!) pas. Rassurez-vous, le rappeur — et enseignant — ne joue pas ici d’opportunisme. Ce surnom, Hugo Lefebvre le porte depuis un moment.

William Croft prépare Qcmusique, une plateforme de streaming différente

Arts

William Croft prépare Qcmusique, une plateforme de streaming différente

Depuis bientôt trois mois, le pianiste William Croft, originaire de La Baie, planche sur un projet de plateforme streaming. Tanné de voir des géants du web comme Spotify siphonner le contenu québécois en n’offrant que des miettes en matière de redevances, il mise sur Qcmusique pour instaurer un modèle équitable, tout en procurant davantage de visibilité aux créateurs d’ici.

« Ça fait longtemps que je trouve qu’une plateforme de ce genre, ça manque chez nous. À l’heure actuelle, les artistes ne reçoivent pas grand-chose, à l’exception d’une poignée de mégastars comme Drake ou Rihanna. C’est pourquoi j’ai voulu mettre les droits d’auteurs comme il le faut et créer un jardin musical québécois se situant dans la lignée du Panier bleu », a-t-il expliqué au cours d’une entrevue téléphonique accordée au journal.

La Saint-Jean de Kaïn

COVID-19

La Saint-Jean de Kaïn

En 20 ans de carrière, Kaïn n’a jamais raté une Fête nationale. Alors, il n’était pas question qu’un virus vienne mettre un terme à cette belle tradition.

Mais cette fois, c’est sur un écran d’ordi que les fans du groupe sont conviés alors que Steve Veilleux, Éric Maheu et John-Anthony Gagnon-Robinette souligneront la Saint-Jean devant une caméra et autour d’un feu de camp.

« On a décidé de faire ce show-là dans ma cour, autour d’un feu de camp avec une p’tite bière, de confier Steve Veilleux lorsque joint par Le Droit. On va offrir un spectacle de 45 minutes, en formule trio, qui a été monté exclusivement pour la Saint-Jean. D’ailleurs, il n’y aura pas d’autres shows de Kaïn que celui-là en 2020. »

Ce spectacle sera présenté en ligne via la plateforme lepointedevente.com. C’est aussi sur cette même plateforme que les personnes intéressées peuvent acheter leur billet afin de pouvoir visionner le spectacle qui s’ouvrira à la brunante, dès 20 h 30, le mercredi 24 juin. Et le trio originaire de Drummondville promet une soirée pleine d’émotions présentée dans une ambiance festive.

« En ces moments difficiles, ça nous prend des projets rassembleurs, des rendez-vous qui nous unissent tous comme dans l’temps, ajoute Veilleux. Nous, on veut faire de la musique et on veut le faire aussi pour les gens. Cette Fête nationale sera très particulière et comme groupe, on se devait d’être là. »

Renée Claude: chanter jusqu’au bout de la mémoire

Arts

Renée Claude: chanter jusqu’au bout de la mémoire

Le pianiste gatinois François Dubé a accompagné Renée Claude sur scène aux quatre coins du Québec durant plus de 30 ans. Et il aura fait chanter son amie jusqu’au bout de sa route. Là-bas, loin, tout au bout de la mémoire...

Renée Claude a été emportée par la COVID-19, précise le pianiste, qui a aussi été son directeur musical. Il a continué à rendre régulièrement visite à son amie, ces dernières année, alors qu’elle était atteinte de la maladie d’Alzheimer.

La tristesse et le deuil de François Dubé étaient  compensés par une petite mesure de soulagement, mardi: «‘Sa souffrance est finie’, m’a dit Robert [Langevin], son conjoint, qui ne vivait plus que pour elle depuis deux ans et demi», témoigne François Dubé.

«En ce moment, c’est l’enfer dans les CHSLD. Certains [résidents] s’en sortent. D’autres, pas. Elle, elle ne s’en est pas sortie.» Mais Renée Claude s’est éteinte «sereine», assure-t-il.

«Elle était dans dernières phases de la maladie», c’est-à-dire trop peu consciente de la réalité de son environnement pour souffrir. 

« À la fin, Robert ne pouvait plus rentrer dans sa chambre, [à cause de la COVID] mais il pouvait la voir par la fenêtre et par Skype. Et elle se mettait à sourire dès qu’elle voyait son visage.»


 Un micro imaginaire

«J’ai été la voir très souvent quand elle était chez elle. Et puis cinq ou six fois depuis qu’elle avait été installée en CHSLD», dans un établissement situé dans le quartier de Rosemont, à Montréal. 

«Elle était encore très belle. Il y avait quelque chose de serein, dans son visage souriant. Et puis c’est drôle, mais... avec moi, elle se mettait à chantonner, parfois. Elle faisait ça seulement avec moi, apparemment».

Lors d’une de ses plus récentes visites au CHSLD, au printemps dernier, «j’étais seul avec elle dans sa chambre et j’ai commencé lui chanter des chansons de Clémence» - le spectacle Moi, c’est Clémence que j’aime le mieux!, consacré à Clémence DesRochers, qu’ils ont présenté en tournée pendant de très longues années. 

«Je chantais La vie d’Factrie et je faisais semblant de l’accompagner au piano, en jouant dans le vide. Soudain, elle a pris dans sa main gauche un micro imaginaire, et elle l’a approché de sa bouche, pour chanter. Comme si elle s’était dit: ‘Faudrait que je chante, moi avec’. Je ne comprenais pas les mots [qu’elle chantonnait], mais cette fois-là, oh! my god! elle était vraiment connectée!»

Bryan Adams s’excuse pour ses messages sur la pandémie [VIDÉO]

Musique

Bryan Adams s’excuse pour ses messages sur la pandémie [VIDÉO]

Le rockeur canadien Bryan Adams s’est excusé, mardi, pour un commentaire sur la pandémie que certains ont qualifié de raciste.

Dans un commentaire publié lundi soir sur Twitter et Instagram, Adams a attribué la pandémie mondiale à «la (juron) consommation de chauve-souris, la vente d’animaux dans les marchés et ces bâtards cupides créateurs de virus». 

Il a également déploré l’impact du virus sur le monde, soulignant l’annulation d’une série de spectacles qu’il devait donner en Angleterre, en raison de cette pandémie. Il invitait ces gens à «devenir végétaliens», un régime qu’il a adopté depuis des décennies.

Mardi matin, le chanteur canadien a présenté ses excuses sur Instagram «à tous ceux qui ont pu être offensés» par son message. Il soutient qu’il voulait simplement se plaindre de «la cruauté envers les animaux sur ces marchés qui sont la source possible du virus, et promouvoir le véganisme». Il ajoute que ses pensées vont «à tous ceux qui doivent faire face à cette pandémie dans le monde».

Le message d’excuses comprenait également une vidéo dans laquelle Adams interprète sa chanson Into the Fire.

Mois du patrimoine asiatique

Plusieurs utilisateurs des réseaux sociaux ont qualifié les commentaires du chanteur de racistes, notamment parce qu’ils contribuaient aux sentiments anti-chinois entourant le coronavirus. D’autres ont accusé Adams d’avoir oublié qui sont les véritables victimes de la pandémie, qui a fait des centaines de milliers de morts à travers le monde.

«Ce n’est pas mon intention de «m’en prendre» à quelqu’un ou «de bloquer» quelqu’un, mais plutôt d’identifier des messages comme celui-ci qui cautionnent et permettent des actes de haine et de racisme. Cela va à l’encontre de tout ce que j’aime au Canada», a écrit sur Twitter l’acteur sino-canadien Simu Liu, qu’on a connu dans Kim’s Convenience, sur la CBC. 

«J’espère que Bryan fera mieux pour les millions de personnes qui, comme moi, l’admirent.»

Liu, qui sera du prochain film de la franchise Marvel, Shang-Chi et la légende des dix anneaux, ne croit pas que le chanteur voulait «promouvoir la xénophobie», au fond. 

«Et je sais que ce virus a rendu tout le monde un peu irritable, écrit-il. J’espère que nous pourrons utiliser cela comme une opportunité pour canaliser la positivité. Soutenons ceux qui sont en première ligne. AIDONS.»

Les commentaires d’Adams tombent au beau milieu du Mois du patrimoine asiatique au Canada, que l’acteur Liu essaie de promouvoir dans les médias sociaux.

Geneviève Leclerc propose un concert interactif en ligne

Arts

Geneviève Leclerc propose un concert interactif en ligne

La chanteuse gatinoise Geneviève Leclerc a annoncé ce mardi 12 mai  la tenue d’un «spectacle virtuel et interactif» baptisé Mai.

Ce concert, qui aura lieu le 31 mai prochain, sera payant. Les billets pour cette représentation sont disponibles – au coût de 19,93$ – via lepointdevente.com

À l’heure où «toute l’industrie culturelle subit les contrecoups de la pandémie», Geneviève Leclerc dit avoir voulu trouver une façon de «garder ce contact si précieux avec le public».

Une tournée était prévue pour défendre l’album Les duos de Gen, paru il y a quelques mois, mais «toutes les dates ont dû être annulées», se résigne Geneviève Leclerc. 

Cherchant à «innover» tout en respectant les consignes de distanciation sociale en vigueur, l’interprète s’est «lancée le défi de mettre en place un spectacle virtuel [...], mais dans une formule réinventée». 

Son concert Mai sera capté en direct du Studio Open House de Longueuil, ce qui «permettra l’interaction avec les spectateurs». 

La guitare de Kurt Cobain utilisée pour <em>Unplugged</em> aux enchères

Musique

La guitare de Kurt Cobain utilisée pour Unplugged aux enchères

NEW YORK — La guitare utilisée par Kurt Cobain lors de l’enregistrement du célèbre concert Unplugged de Nirvana, en 1993, va être proposée aux enchères lors d’une vente organisée les 19 et 20 juin à Los Angeles, avec une estimation de départ à un million de dollars.

La guitare semi-acoustique qui sera mise en vente par la maison Julien’s Auctions est un modèle rare, le D-18E fabriqué par le luthier américain Martin à 302 exemplaires seulement, celle-ci en 1959.

Geneviève et Alain proposent un vidéoclip baume à la solitude [VIDÉO]

Arts

Geneviève et Alain proposent un vidéoclip baume à la solitude [VIDÉO]

Le tandem folk d’Ottawa-Gatineau Geneviève et Alain (Geneviève RB et Alain Barbeau) ont lancé ce lundi le deuxième extrait radio de De la rivière à la mer, leur deuxième album.

Intitulé Des nouvelles de toi, l’extrait se veut «un message d’espoir pour ceux qui sont alourdis par la solitude». 

Il s’accompagne d’un vidéoclip réalisé par Maxime-Claude L’Écuyer.

<em>Petite chanson de confinement</em>: Patrick Groulx renoue avec les Bas Blancs [Vidéo]

Arts

Petite chanson de confinement: Patrick Groulx renoue avec les Bas Blancs [Vidéo]

Renouant avec son groupe les Bas Blancs, Patrick Groulx a lancé une deuxième version de sa populaire Petite chanson de confinement.

L’humoriste Patrick Groulx s’est réuni avec deux de ses complices des Bas Blancs, Sébastien Daigle et Grégoire Painchaud, pour offrir en ligne, ce lundi 11 mai, la version officielle de sa Petite chanson de confinement.

Il s’agit de leur premier extrait original depuis la sortie de leur dernier album, il y a plus de 10 ans. La chanson s’annonce aussi comme la première d’une série «à paraître plus tard cette année». Le guitariste Jeff Smallwood (Kevin Parent, Marie-Mai, Isabelle Boulay, Roch Voisine, etc.) y a collaboré.

À la fin mars, Pat Groulx avait mis en ligne sur ses réseaux sociaux une vidéo «maison» de cette»«Petite chanson de confinement», qu’il interprétait alors seul, à la guitare. 

Les spectacles virtuels payants font leur apparition

Arts

Les spectacles virtuels payants font leur apparition

Orloge Simard sera le premier artiste à offrir un spectacle virtuel payant avec billetterie au Québec. Le 9 mai, à 20 h, l’artiste se produira dans le cadre de Bar Spectacle – La série virtuelle, une initiative issue d’une collaboration avec L’ANTI Bar & Spectacles de Québec. Le 22 mai, ce sera au tour de Gab Bouchard d’en faire autant, en s’associant avec le Café du Clocher d’Alma.

Les artistes et les salles de spectacle sont grandement touchés par la crise.

Encore plus de country pour Matt Lang

Musique

Encore plus de country pour Matt Lang

Pour son deuxième effort en studio, Matt Lang n’a pas voulu changer une formule gagnante. L’album intitulé More sera disponible le 5 juin, mais déjà un premier extrait a été lancé vendredi sur toutes les plateformes numériques.

Et ce simple, Getcha, montre d’emblée les couleurs qu’aura ce nouvel opus. Un new country résolument ancré dans son époque, mais avec une touche classique qui plaira aux puristes du genre.

Une émission en hommage à la créativité de «Dédé» Fortin

Arts

Une émission en hommage à la créativité de «Dédé» Fortin

André «Dédé» Fortin, s’est éteint il y a exactement 20 ans, le 8 mai 2000. Pour souligner «l’ampleur de l’héritage artistique» du chanteur-fondateur des Colocs, ICI Musique a préparé l’émission spéciale Dédé : Tellement Longtemps, qui sera diffusée ce vendredi 8 mai de 20 h à 22 h.

Une vingtaine d’artistes ayant été «marqués par cet être d’exception» y feront une petite contribution, à commencer par Patrice Michaud et Lou-Adriane Cassidy – qui interpréteront les chansons des Colocs Juste une p’tite nuite et Le répondeur.

La poétesse et dramaturge gatinoise Marjolaine Beauchamp participera aux festivités.

Leurs prestations, captées en vidéo, sont d’ores et déjà accessibles sur la page Facebook d’ICI Musique.

La famille de Dédé Fortin et le Musée de la Civilisation de Québec ont soutenu cet hommage en permettant aux deux artistes en d’utiliser «LA» guitare de Dédé Fortin, sa «fameuse Fender Telecaster Thinline», le temps de ré-interpréter ses succès.

Les musiciens Stéphane Archambault, Jim Corcoran et David Marin, les comédiennes Brigitte Saint-Aubin (qui chante aussi ) et Pascale Montpetit, participent aussi à cette émission spéciale, tout comme la relationniste de presse Lise Raymond, qui fut une proche amie et collaboratrice de «Dédé».

La vidéo de Patrice Michaud se trouve ici.

François Houde
En isolement avec Breen Leboeuf: le bonheur au temps de la pandémie

Arts et spectacles

En isolement avec Breen Leboeuf: le bonheur au temps de la pandémie

Je me demande si Breen Leboeuf vit la même crise que tout le monde. À la question d’usage de savoir comment il se porte, il m’a d’emblée décontenancé : «Extrêmement bien!» a-t-il lancé avec l’enthousiasme de celui qui ne sait pas que tout va mal.

Tout ne va donc pas mal. Pas pour lui en tout cas. «Je me surprends moi-même, a rétorqué le musicien à ma demande pour de plus amples explications. Même après deux mois de confinement, ça va super bien. On s’adapte à la situation, on profite de notre temps. Tu m’aurais dit que je le vivrais comme ça au début que je ne t’aurais pas cru.»

Le Chœur Classique de l’Outaouais propose une vidéo de confinement [VIDÉO]

Arts

Le Chœur Classique de l’Outaouais propose une vidéo de confinement [VIDÉO]

Le confinement n’a pas freiné les ardeurs du Chœur Classique de l’Outouais (CCO). Ni l’envie des choristes de partager leur passion avec le public. Ceux-ci ont publié il y a quelques jours la vidéo en ligne d’une œuvre polyphonique, fruit de leur travail – en commun, malgré l’isolement de chacun – des dernières semaines.

Cette vidéo se trouve sur YouTube et sur la page Facebook du CCO.