Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Roberto Benigni recevra un Lion d’Or d’honneur pour l’ensemble de sa carrière à l’occasion de la 78e Mostra de Venise.
Roberto Benigni recevra un Lion d’Or d’honneur pour l’ensemble de sa carrière à l’occasion de la 78e Mostra de Venise.

Mostra de Venise: Roberto Benigni recevra le Lion d’Or pour sa carrière

Agence France-Presse
Article réservé aux abonnés
L’acteur, réalisateur et scénariste italien Roberto Benigni recevra un Lion d’Or d’honneur pour l’ensemble de sa carrière à l’occasion de la 78e Mostra de Venise (1-11 septembre), a annoncé jeudi la direction du festival.

«Depuis ses débuts, placés sous le signe d’une bouffée novatrice et irrespectueuse des règles et traditions, Roberto Benigni s’est imposé dans le panorama du spectacle italien comme une figure de référence, sans précédents et sans équivalents», a déclaré dans un communiqué Alberto Barbera, le directeur de la Mostra de Venise.

Roberto Benigni, 68 ans, a fait preuve d’«exubérance et d’impétuosité, de générosité avec laquelle il se concède au public et de cette joie pleine de passion qui représente peut-être la caractéristique la plus originale de ses créations», a ajouté M. Barbera.

«Avec un admirable éclectisme, sans jamais renoncer à être lui-même, il a su passer du rôle d’un des plus extraordinaires acteurs comiques (...) à celui de metteur en scène capable de réaliser des films avec un grand impact populaire pour finir comme l’interprète et le divulgateur le plus apprécié de la Divine comédie dantesque», a conclu M. Barbera.

«Mon cœur est plein de joie et de gratitude. C’est un honneur immense que de recevoir une récompense aussi importante pour mon travail de la part de la Mostra de Venise», a réagi Roberto Benigni, cité par le communiqué.

Dans le monde du spectacle depuis 1975, Benigni avait obtenu un succès mondial avec La vie est belle (1997), une tragi-comédie sur l’Holocauste où il se met en scène dans le rôle d’un père juif sauvant son enfant en lui faisant croire que leur départ en camp de concentration n’est qu’un jeu leur permettant en cas de victoire de gagner un char d’assaut.

La qualité de l’interprétation de Benigni et l’intense émotion que dégage le film lui ont valu en 1998 le Prix du Jury du Festival de Cannes, ainsi que trois oscars en 1999: meilleur film étranger, meilleure bande sonore et, surtout, meilleur acteur.