Invariablement vêtu d’un costume crème, Tom Wolfe menait une vie discrète entre Manhattan et l’île chic de Martha’s Vineyard, loin des scandales qui émaillaient ses romans.
Invariablement vêtu d’un costume crème, Tom Wolfe menait une vie discrète entre Manhattan et l’île chic de Martha’s Vineyard, loin des scandales qui émaillaient ses romans.

Mort de Tom Wolfe, auteur du «Bûcher des vanités»

Bénédicte Rey
Agence France-Presse
PARIS — Inventeur du nouveau journalisme venu tardivement au roman avec le best-seller «Le bûcher des vanités», l’écrivain Tom Wolfe, décédé lundi à 88 ans, a radiographié la société américaine d’une plume décapante.