Martin Bédar
Martin Bédar

Martin Bédar, batteur (La Chicane)

«Cette crise, nous la vivons probablement tous de façon différente. Mis à part le confinement et l’isolement, le plus difficile est probablement le “ne pas savoir”. 

Ne pas savoir comment les prochains jours et/ou les prochaines semaines se dérouleront. Travail, activités familiales, sorties au restaurant, tout ça devient bizarrement incertain. La musique occupe une grande place dans ma vie depuis mon très jeune âge. Du même coup, toutes mes racines, habitudes, mode de vie prennent un nouveau sens pour le pire, pour le mieux. Voilà où le “ ne pas savoir” prend toute sa signification.

Je parle de mes inquiétudes personnelles, mais je peux facilement m’imaginer les vôtres. Si on remplace le mot musique par exemple par le mot moto, voyage, réunion familiale ou même aller prendre une marche, toutes ses choses que nous prenions pour acquises au cours de notre vie deviennent soudainement incertaines, pour le moment j’espère. 

Je crois fermement que nous sommes une espèce qui a des rêves, des ambitions et des motivations qui nous permettront de surmonter ces moments difficiles. J’ai aussi la conviction que tout reviendra dans l’ordre, mais dans un ordre différent. 

Tenez bon ! La vie est une boîte à surprise et restez forts car la force est le meilleur outil que l’on puisse utiliser en ces temps plus difficiles.»