Membre des Grandes Crues, Marie-Lyne Joncas ne peut pas donner de spectacles ces temps-ci. D’autres projets la tiennent cependant occupée, notamment à titre d’animatrice.
Membre des Grandes Crues, Marie-Lyne Joncas ne peut pas donner de spectacles ces temps-ci. D’autres projets la tiennent cependant occupée, notamment à titre d’animatrice.

Marie-Lyne Joncas des Grandes Crues se lance dans l'animation

Des présences régulières à la radio, une nouvelle série à la télévision, une autre qui sera diffusée sur le Web. Même si les Grandes Crues sont privées de spectacles en raison de la crise sanitaire, Marie-Lyne Joncas garde plusieurs fers au feu. L’humoriste originaire de Roberval en profite notamment pour faire ses classes en tant qu’animatrice, comme ce fut le cas lors du tournage de l’émission Les génies de la vitesse.

Le concept de cette production, qui sera diffusée sur Z chaque lundi à 21h30 (la première est prévue pour le 11 mai), s’articule autour d’un duel. Des amateurs de « racing cars » se mesurent au collectionneur Olivier Benloulou sur une piste d’accélération. Pendant 30 minutes, on fait connaissance avec l’invité de la semaine, tout en découvrant les bolides qui, à la fin de l’épisode, se trouveront au coeur de la confrontation.

Dans la première des huit émissions enregistrées en septembre dernier, au Québec et en Ontario, Marie-Lyne Joncas a vécu des expériences inédites. C’est elle qui a donné le départ, debout entre les voitures. « Ça fait un bruit énorme », a-t-elle mentionné au cours d’une entrevue téléphonique accordée au Quotidien. On la voit aussi sur le siège de la passagère, dans la rutilante Pagani d’Olivier Benloulou.

« Je ne suis pas confiante dans ce genre de chose. Rouler à 350 kilomètres à l’heure, ce n’est pas mon trip. C’est d’ailleurs la dernière fois que je l’ai fait », raconte l’humoriste. Ce qu’elle a aimé, en revanche, c’est échanger avec les concurrents, à commencer par Christina, l’une des deux femmes qui ont relevé le défi.

« Au début, je voyais ce projet comme une occasion de prendre de l’expérience à l’animation, mais j’ai trouvé super intéressant de parler à ces gens passionnés. Les deux filles, par exemple, sont arrivées à la même place en empruntant des chemins différents. Christina a mis du temps à s’imposer dans un monde d’hommes, alors que l’autre l’a fait tout de suite », rapporte Marie-Lyne Joncas.

En attendant que Z annonce la tenue d’une deuxième saison, elle collabore à deux émissions de radio diffusées par CKOI (Le clan et Le clan MacLeod), tout en mettant la dernière main à une série d’entrevues avec des vétérans d’Occupation Double. Ces gens qui ont participé aux éditions tenues en Grèce et en Afrique du Sud donneront de leurs nouvelles dans la série Après OD, enregistrée en mode confinement. Elle sera présentée à compter du 20 mai, sur noovo.ca.

Quant aux Grandes Crues, le duo complété par Ève Côté, il est en pause de spectacles, mais a effectué une apparition spectaculaire sur la Toile, le 9 avril. Ses Conseils pour survivre au confinement, très drôles, ont rappelé pourquoi la tournée Su’l gros vin a donné lieu à 300 représentations à ce jour (il en reste une cinquantaine).

« En l’espace de 48 heures, cette capsule a généré un million de visionnements. On ne pense pas en refaire, cependant. Je crois qu’on a fait le tour des conseils qu’on pouvait donner au sujet de la pandémie », énonce Marie-Lyne Joncas.