Une partie des artistes qui seront en vedettes en janvier prochain à l'occasion de Contact ontarois étaient présents lors d'un point de presse mercredi à Ottawa.

Marc Hervieux alléché par les vitrines ontariennes

Réseau Ontario a dévoilé mercredi la programmation de la 38e édition de Contact ontarois (CO), qui se déroulera du 15 au 19 janvier 2019.

Ce « grand marché » des arts de la scène mettra en vedette 51 artistes de la francophonie canadienne — dont 14 Franco-Ontariens. 

Musiciens, danseurs et comédiens rivaliseront de talent et joueront des coudes pour séduire les « délégués » présents (CO attend environ 35 diffuseurs), dans l’espoir de décrocher des dates de tournée en Ontario.

Parmi les initiatives organisées pour favoriser les contacts entre artistes et diffuseurs, la plus importante demeure sans conteste les « vitrines » accessibles au grand public. En effet, celles-ci permettent de jauger non seulement de la qualité d’un spectacle (au fil de prestations limitées à 20 minutes), mais aussi de l’effet d’un artiste sur la foule. 

Ces vitrines grand public, qui se tiendront du 16 au 18 janvier au Centre des arts Shenkman, verront notamment défiler la crème des Francos d’Ottawa (ou des environs), dont Mehdi Cayenne, Mélissa Ouimet, Hey Wow, Sugar Crush, Le R 1er, Geneviève RB et Alain Barbeau, Louis-Philippe Robillard et Kristine St-Pierre.

Marc Hervieux

Comme chaque année, de nombreux artistes dont la notoriété n’est plus à faire ont posé leur candidature. La programmation a par exemple retenu celles du ténor québécois Marc Hervieux, de Salomé Leclerc, Annie Blanchard et Cindy Bédard, du quatuor QW4RTZ ou encore des Grands Hurleurs (Nicolas Pellerin).

Les vitrines scolaires organisées à l’école De La Salle recevront quant à elles King Melrose et Natalie Choquette, mais aussi plusieurs Ottaviens, dont la compagnie Vox Théâtre et la bande d’UNI-T, ainsi qu’une dizaine d’autres artistes.

S’inspirant de ce qui se pratique déjà aux rencontres du Roseq (le Réseau des Organisateurs de Spectacles de l’Est-du-Québec) et ailleurs, l’événement accueillera pour la première fois une séance de « speed networking » : certains artistes et délégués déjà triés sur le volet auront 7 minutes pour se séduire mutuellement, dans la perspective d’attirer du « sang frais » (en cette journée d’Halloween...) dans les communautés francophones des quatre coins de la province.

Petite nouveauté : pour mieux refléter l’esprit de certains des spectacles plus acoustiques présentés à Shenkman, le théâtre Richcraft sera réaménagé « en formule cabaret, avec des tables, plutôt que des fauteuils en rangée », de façon à créer « une atmosphère plus intimiste, stipule la présidente du c.a. de Réseau Ontario, Anne Gutknecht. 

Cette formule «cabaret» se veut aussi plus proche de la configuration de plusieurs lieux de diffusion ontariens, note-t-elle.

«En Ontario, il y a un côté intime. Le public y est très réceptif — et très chaleureux», poursuit-elle. Étant éloignées des grands centres, «les communautés sont extrêmement contentes de voir passer dans leur coin des artistes» aussi établis que Marc Hervieux. 

«La rétroaction est ‘wow !’. Pour [ces artistes], c’est l’occasion de tester des petites choses», continue Mme Gutknecht, en rappelant que «ces dernières années, certains humoristes [Réal Béland, par exemple] ont profité de ces tournées en Ontario pour faire des rodages de leur spectacle».

Précieuses vitrines

Pour des artistes moins connus, mais déjà professionnels, ces tournées sont de première importance, dans le développement de leur carrière. C’est le cas du rappeur Le R 1er et du duo Geneviève RB et Alain Barbeau, qui en seront à leur deuxième participation à Contact ontarois, et qui espèrent bien décrocher grâce aux vitrines le même genre de tournée provinciale qu’ils avaient obtenu la première fois. 

J’ai un nouvel album en préparation, alors ça tombe bien : j’aurais quelque chose de neuf à proposer. [...] D’ailleurs, je revois totalement ma stratégie [de mise en marché], pour la faire concorder avec le calendrier de Contact ontarois. C’est important de synchroniser notre horloge », expose Christian Djohossou, alias Le R 1er.

Idem pour le duo folk-pop, qui ne fera pas la même ‘erreur’ que lors de sa première participation à Contact, en 2016. « On n’avait pas encore de disque ; tout ce qu’on avait à donner, c’était des rough mixs qu’on avait enregistrés nous-mêmes. Cette fois, on veut être prêts, arriver avec un premier extrait [d’un nouvel album dont la sortie est prévue en avril 2019], et montrer quelque chose de nouveau », enchérit Geneviève RB.

Les Tournées Réseau-Ontario 2019-2020 représenteront un total 830 spectacles, a mentionné mercredi, en conférence de presse, le directeur général de Réseau Ontario, Martin Arseneau.

Héroïque

Le thème retenu pour cette 38e édition, « Le marché dont vous êtes le héros », a été choisi parce que tant les artistes que les diffuseurs et partenaires sont des héros, aux yeux de l’organisme qui chapeaute l’événement depuis plus de 18 ans. 

« Que ce soit pour faire rayonner la langue française dans votre région, faire découvrir des artistes [...], développer le public [...], faire de la tournée dans des conditions pas toujours faciles, éteindre des feux, organiser des événements ou travailler très fort pour l’obtention de financement adéquat, c’est votre marché, celui dont vous êtes le héros », a explicité M. Arseneau.

L’affiche colorée de cette édition est signée par l’artiste visuelle d’Ottawa Kayla Marok.