Le directeur général d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, a dévoilé les grandes lignes de la programmation de l’Outaouais en fête qui se tiendra de 22 au 25 juin, au parc des Cèdres, dans le secteur Aylmer.

L’Outaouais en Fête au goût des jeunes

Les Cowboys Fringants prendront dans leur lasso le public du parc des Cèdres, en juin. Mais, malgré leur énergie juvénile débordante notoirement reconnue, la bande fera presque office de vieux « papis », au regard des autres invités de L’Outaouais en Fête (OEF).

Le festival aylmerois a dévoilé jeudi 24 mai la programmation de sa 42e édition, qui se déroulera du 22 au 25 juin. Et les jeunes mélomanes ont toutes les chances de la trouver particulièrement savoureuse. 

Exception faite de Mike Sawatzky, le guitariste et harmoniciste du groupe Les Colocs, qui plongera le 22 juin dans le répertoire de la bande qu’il a fondée avec Dédé Fortin — et qu’on peut aussi qualifier de vétéran — cette programmation est toute désignée pour séduire les jeunes oreilles.

L’OEF réunira ainsi Les Trois Accords (le soir du 24 juin), la tribu du Alaclair Ensemble, la gang acadienne des Hôtesses d’Hilaire et les accords déglingués des Chiens de Ruelles. 

On y verra aussi défiler la voix céleste de Tire le Coyote (la veille de la St-Jean Baptiste), celle plus caverneuse de Céleste Lévis, le folk innu de Matiu, le verbe slameur de Manu Militari et la guitare polyvalente de Maggie Savoie, une autre Acadienne.

Hommage à Desjardins

À ces précieux invités, il ne faudrait pas oublier d’ajouter Desjardins, on l’aime-tu!. 

Ce spectacle hommage au poète abitibien Richard Desjardins est prévu pour le 25 juin, a-t-on appris jeudi. 

La semaine dernière, les organisateurs de l’OEF, histoire d’appâter le chaland, avaient laissé couler aux médias l’imposante liste des artistes qui partageront la scène lors de ce concert hommage. 

Pour rappel, il s’agira de Bernard Adamus, Yann Perreau, Koriass, Mara Tremblay, Philippe B, Keith Kouna, Salomé Leclerc, Avec pas d’casque, Queen Ka, Saratoga, Matiu, Klô Pelgag et Philippe Brach. 

Pour l’essentiel : la même « gang » qui a participé au disque hommage paru en avril dernier (sous l’étiquette rouyn-norandienne 117 Records, de Steve « Anodajay » Jolin, qui fut l’initiateur du projet).

 « Il y en aura pour tous les goûts au parc des Cèdres », a souligné Jean-Paul Perreault, le Président-directeur général de l’organisme Impératif français, qui chapeaute ce « grand rassemblement intergénérationnel » francophone qu’entend être l’OEF.

Ces festivités « nationales » verront aussi le retour des traditionnelles activités de l’OEF : manèges, feu de joie, montgolfière, feu d’artifice et animations familiales.

L’horaire complet se trouve sur le site festivaloutaouaisenfete.com