Suggestion de lecture pour l'automne

Catherine Morasse
Catherine Morasse
Le Droit
Drames ou suspens ; pour petits et grands ; voyages dans le Nord canadien ou dans la galaxie du capitaine Boudu : survol d’une rentrée littéraire éclectique et déjà bien entamée.

Odette 

Odette est la dernière publication du prolifique Maurice Henrie, auteur de maintenant 23 œuvres qui lui ont valu plusieurs prix littéraires. 

Le roman met en scène Paul, un diplomate de haut calibre. Volage, bel homme, assez peu sympathique. Il est fasciné, subjugué, par une belle inconnue. 

Parviendra-t-il à connecter avec celle qui prend une (trop) grande place dans sa vie ?

Publié aux Presses de l’Université d’Ottawa. 

Chansons du vent du Nord 

L’écrivain et musicien cri Tomson Highway offrira en français et en cri les albums de la série Chansons du vent du Nord. 

Dans cette trilogie adressée aux 5 à 8 ans, les frères Joe et Cody racontent, à travers leurs aventures, le territoire et les coutumes des Cris du Nord du Manitoba. 

Avec les illustrations de Brain Deines, John Rombough et Julie Flett, et la traduction de la Gatinoise Mishka Lavigne. 

En librairie, éditions Prise de parole

Sept nuits dans la vie de Chérie

Comme pour son roman Juré, craché !, paru en 2019, Danièle Vallée s’inspire des tableaux de l’artiste Suzon Demers dans Sept nuits dans la vie de Chérie

Cette fois, une couturière en apparence sans histoire voit son quotidien changé quand une jeune comédienne lui demande une robe extravagante pour un premier rôle dans une pièce très attendue. 

La prima donna finit par entraîner sa collègue dans une intrigue tumultueuse, narrée par l’efficace plume de la redoutable conteuse.

À venir en octobre aux Éditions David. 

Tiriganiak, docteure au Nunavut

Le Grand Nord canadien sert de nouveau de tableau dans ce douzième titre de Gilles Dubois. Tiriganiak, une chirurgienne métisse, ouvre une clinique communautaire au Nunavut où elle emménage avec son mari et leur fille. 

Dans cet endroit beau et cruel, les démons du passé attisent un récit empreint de tendresse et de violence, ponctué des difficultés quotidiennes que connaissent les communautés qui y habitent. 

Le 16 septembre, aux éditions L’Interligne.

Capitaine Boudu et les enfants de la Cédille 

Après s’être adressé aux adultes avec Le goupil et Les suicidés d’Eau-Claire, le professeur en linguistique à l’Université d’Ottawa Éric Mathieu fait un plongeon dans la littérature jeunesse. 

Dans Capitaine Boudu, l’auteur sert une fable de science-fiction à saveur linguistique. 

 À la suite d’un accident sur la station spatiale de « la Cédille », Félix Caouette et ses amis, sous les ordres du capitaine Boudu, doivent aider de drôles de créatures à retrouver leur langue. 

En librairie, éditions L’Interligne.