L'auteur Martin Michaud

Livres et liberté: Une armée de fourmis

À l'occasion du 37e Salon du livre de l'Outaouais, qui prend son envol jeudi, trois invités d'honneur ont pris la plume autour du thème de la liberté afin de proposer aux lecteurs du Droit un texte inédit et exclusif. L'auteur de polars Martin Michaud, «père» de l'enquêteur Victor Lessard à qui l'on doit aussi l'excellent Quand j'étais Théodore Seaborn, ouvre les festivités.
Il n'y avait parfois que les fous pour l'étreindre
Visages enfiévrés, poing en l'air
Seuls devant les ventriloques de la peur
Il n'y avait parfois que des silhouettes encadrées d'escadrons de la mort
qui scandaient son nom, les pieds dans la poussière
Il y a ceux qui la retrouvent après en avoir été spoliés
Et des malheureux qui la perdent, momentanément ou pour toujours
Elle a froid mais se dresse dans l'ombre, mère de tous les combats:
Que l'on ne vive que pour elle ou qu'on la tienne pour acquise
Chaque jour elle lèche les paupières des ténèbres pour qu'elles reculent
Chaque jour une armée de fourmis rampe dans son sillage
Pour qu'elle triomphe encore et encore
La liberté
- Martin Michaud
L'auteur Martin Michaud au SLO
• En plus des séances de dédicaces, Martin Michaud (Quand j'étais Théodore Seaborn, Goélette) prendra part à une table ronde intitulée «Polar et liberté!», en compagnie de Benoît Bouthillette (L'heure sans ombre, Druide) et Hervé Gagnon (Maria, Libre expression). La discussion sera animée par une auteure qui s'y connaît dans le genre: Chrystine Brouillet. Rendez-vous jeudi soir, 19h, place Yves-Thériault.
• M. Michaud sera également en tête à tête avec Daniel Lessard, le samedi 27 février, à 16h, également place Yves-Thériault.