Le contenu des ateliers est le fruit de nombreuses années de pratique, pour Jonathan Harnois, qui a aussi animé des projets d’écriture collective auprès d’itinérants

Jonathan Harnois à Orléans

Cet automne, l’auteur et parolier (Dumas ; Alex Nevskyl Vincent Vallières) Jonathan Harnois donnera au MIFO (Mouvement d’implication francophone d’Orléans) une série d’ateliers d’écriture créative destinés à des participants de tout âge et de tout niveau.

Divers exercices d’écriture destinés à faciliter la «confiance dans la pratique littéraire» sont programmés au MIFO (6600, rue Carrière) les 26 et 27 octobre ainsi que les 2 et 3 novembre.

Ces dernières année, Jonathan Harnois a offert des ateliers similaires dans une quinzaine d’écoles secondaires du Québec, dans le cadre d’un projet musical chapeauté par la Fondation Cowboys Fringants, auquel ont participé des jeunes de l’école Mont-Bleu (L’Artishow), à Gatineau. Des textes collectifs, ensuite associés a des chanteurs très connus, ont abouti aux disques Nos forêts chantées et Le Saint-Laurent chanté.

Le contenu des ateliers est le fruit de nombreuses années de pratique, pour M. Harnois, qui a aussi animé des projets d’écriture collective auprès d’itinérants (Je suis un arbre sans feuille...). Son premier roman, Je voudrais me déposer la tête, a été adapté au théâtre en 2007.

« L’atelier d’écriture est un incroyable laboratoire de tolérance, un liant social interculturel et intergénérationnel, une expérience qui fait battre différemment le cœur de nos villes et de nos villages», estime Jonathan Harnois.

«Quand à la même table se retrouvent un diplomate à la retraite, une mère monoparentale en dépression, un punk invétéré, une Asperger étudiante en arts visuels et douze autres individus tout aussi contrastés, il se passe des choses incroyablement intéressantes sur le plan humain», témoigne-t-il.

Renseignements et inscriptions : jonathanharnois.com/ateliers