Contenu commandité
Déjà cinq ans pour le magazine BESIDE
Déjà cinq ans pour le magazine BESIDE
Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Jean-Daniel Petit, président et cofondateur du magazine BESIDE.
Jean-Daniel Petit, président et cofondateur du magazine BESIDE.

BESIDE: Une communauté d’idées vertes... 

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Article réservé aux abonnés
BESIDE se décline désormais en un festival de musique et de partage de connaissances.

Organisé dans un bras du fleuve Saint-Laurent, dans le Parc national des Îles-de-Boucherville, le festival BESIDE n’a toutefois connu qu’une seule édition, en 2019, la suite des choses ayant été enrayée par la COVID.

BESIDE c'est une collection d’objets en collaboration avec Fabrique 1840 ainsi qu’un ambitieux projet architectural, BESIDE Habitat, qui propose des chalets en pleine forêt lanaudoise.


«  Le plein air devient un outil, un accessoire pour se rencontrer, et non pas la finalité du projet. »
Jean-Daniel Petit, président et cofondateur du magazine BESIDE

On parle ici de 75 luxueux chalets d’architectes à louer ou à acheter, répartis sur un domaine de 1250 acres. 

Avec l’objectif de faire non pas du développement immobilier tous azimuts, mais au contraire de mieux protéger les espaces naturels ainsi acquis, signale M. Petit. 

« On a un studio de musique et deux bibliothèques cachées en forêt » et un espace de rencontre pour les résidents. « Ce lieu-là va être animé, comme notre festival, mais à l’année ». 

« Le plein air devient un outil, un accessoire » pour se rencontrer, et non « pas la finalité du projet ».

« C’est comme une coop, sans le côté coop : on a une vision de gauche de la conservation, mais avec des opérations très structurées. Ce n’est pas une utopie ; c’est une vision des choses très pragmatique. On essaie de résoudre plein d’enjeux » environnementaux, économiques et sociaux.

Gestion pragmatique

« Il y a un réalisme de gestion basé sur l’idéalisme. On construit en pleine nature, oui, mais l’argent (de la location des chalets) me permet de protéger des centaines d’acres supplémentaires : c’est là que je suis réaliste. Mon but ce n’est pas d’acheter des terres, mais de les protéger ; de générer juste assez de marge pour pouvoir acheter plus de terre. »

Le visionnaire ne cache d’ailleurs pas son ambition de développer le concept BESIDE Habitat dans d’autres régions verdoyantes du Québec... « et pourquoi pas en Outaouais ? », où il a de la famille.

Jean-Daniel Petit se dit d’ailleurs convaincu que la longue période de confinement a occasionné une prise de conscience à grande échelle, suscitant des envies de retour à la nature et au lien social, qui vont grandement faciliter la suite des projets de BESIDE...