Livres

Le libraire indépendant reprend des couleurs

Les fossoyeurs des libraires indépendantes peuvent aller se rhabiller. Non seulement le chiffre d’affaires de ces établissements du savoir est en progression, mais le nombre de titres distincts vendus chaque année a dépassé les 214 500 dans les trois dernières années, répartis pratiquement à parts égales entre les éditeurs québécois et étrangers.

«C’est un chiffre est assez impressionnant qui démontre toute la diversité qu’un libraire peut mettre de l’avant dans une année», mentionne la directrice générale de l’Association des libraires du Québec (ALQ), Katherine Fafard, appelée à commenter lundi une étude commandée auprès de la Société de gestion de la banque de titres de langue française.

Arts

La liste: les auteurs irlandais hors-normes

Bram Stoker (1847-1912)

S’il a signé plusieurs ouvrages au fil d’une carrière littéraire menée en parallèle de ses fonctions de directeur de théâtre, c’est bien sûr son roman Dracula qui aura le plus marqué l’histoire. Vampire le plus connu du monde, le sanglant comte décrit par Bram Stoker a aussi eu l’occasion de frapper l’imaginaire des cinéphiles lorsque Francis Ford Coppola l’a porté à l’écran en 1992. Geneviève Bouchard 

Livres

Le salon Livre Paris débute dans un contexte morose

PARIS — Plus grande manifestation littéraire de France, le salon Livre Paris est inauguré jeudi soir, avec pour la première fois un continent, l’Europe, comme invité d’honneur, dans un contexte morose pour le monde de l’édition.

En 2018, pour la deuxième année consécutive, les ventes de livres ont reculé, enregistrant même la plus forte baisse depuis dix ans, constatait en février le magazine professionnel Livres Hebdo. Les premiers chiffres de l’année 2019 ne sont guère plus encourageants.

Arts

Tristan Demers, le bédéiste entrepreneur

À 46 ans, Tristan Demers possède déjà 36 ans de carrière. À 10 ans, le bédéiste vendait ses premiers Gargouille, à 12 ans, il faisait ses premiers salons du livre, et à 15 ans, il avait 2200 abonnés à ses revues, un bureau et deux employés!

«J’ai développé très tôt ma fibre marketing et entrepreneuriale», souligne celui qui est également derrière Les Minimaniacs, Salto et Cosmos Café.

Arts et spectacles

Dialogue sur les femmes [VIDÉO]

Pénélope McQuade estime qu’elle a été beaucoup plus « vocale » sur la condition féminine dans les dernières années. Voilà un certain temps qu’elle cherche à s’exprimer davantage et à réfléchir plus longuement sur ces enjeux qui lui tiennent à cœur. La coécriture de Moi aussi j’aime les femmes, projet pensé par Alain Labonté, représentait le média idéal. Son concept et sa forme ont amené les deux auteurs à s’ouvrir davantage, comme lorsqu’on se confie à un vieil ami.

« À travers les émissions et certaines tribunes, j’ai été beaucoup interviewée sur la condition des femmes. On est tous aujourd’hui beaucoup plus sensibilisés. Mon militantisme et mon féminisme se sont beaucoup plus exacerbés. J’avais envie de m’engager davantage dans cette voie-là, et ce livre est arrivé au bon moment. Justement pour faire le point sur ma réflexion et sur certaines préoccupations », soulève l’animatrice.

Livres

Vox: cent mots et pas un de plus ***

CRITIQUE / Vox, premier roman de l’américaine Christina Dalcher, sera disponible en version française le 8 mars. Puisque la société mise en scène dans ce roman dystopique limite la parole des femmes à cent mots par jour, nous avons limité notre critique à cent mots.

Aux États-Unis, des fondamentalistes prennent le pouvoir, imposant un régime ultraconservateur. La prémisse semble répandue?

Elle l’est.

Ici, on impose aux femmes le retour au foyer et un quota de cent mots par jour. Sinon ? Électrocution!

Drastique... Jean, scientifique déchue, doit guérir l’aphasie du frère du président; elle plonge plutôt dans une intrigue hollywoodienne. On accroche, mais l’univers de Vox manque de détails.

Comment le mouvement est-il devenu régime? Pourquoi les femmes?

On saisit la critique de la société trumpienne et l’appel au féminisme. Bref, un thriller efficace, mais une dystopie «écarlate» légèrement réchauffée.

Livres

Le SLO souffle ses quarante bougies

Des milliers de bibliophiles de la région ont « osé » faire de belles découvertes ce week-end au Palais des congrès de Gatineau à l’occasion du Salon du livre de l’Outaouais (SLO).

Selon la présidente du SLO, Anne-Marie Trudel, cette quarantième édition a été une vive réussite. « On est dans un achalandage exceptionnel encore une fois. On leur avait demandé d’oser venir nous rencontrer et ils l’ont fait en grand nombre. »

Livres

Les plumes résistantes du SLO

Littérature sur la résistance, ou littérature comme mode de résistance. Le livre n’est pas qu’un moyen d’évasion : il est aussi un rempart. À la haine, à l’hégémonie, au statu quo ou aux dérives des idéologies. Le Droit a convié huit auteurs invités au Salon du livre de l’Outaouais (SLO) à exprimer dans quelle mesure la création littéraire est, pour eux, un vecteur de résistance. Dans les prochains jours, ces écrivains, poètes et éditeurs brasseront idées et émotions au fil d’une série d’entretiens, de tables-rondes et d’activités. Résistons à la routine : partons à leur rencontre ! [Propos recueillis par Catherine Morasse]

DANIEL GROLEAU-LANDRY

Écrire en français en Ontario est un acte de résistance fondamental. La mesure de résistance que chacun y investit peut varier, mais le simple fait de prendre parole et d’exister de façon littéraire dans la langue de la minorité linguistique nous donne accès à une place au sein de la part de voix que nous partageons tous.

Livres

Modèles féminins pour jeunes filles sages (ou pas)

À quelques jours du 8 mars, Journée de la femme, et pour le début de la semaine de relâche, voici une recension d’ouvrages jeunesse à saveur documentaire qui mettent en lumière des femmes inspirantes. Des ouvrages qui cherchent à donner aux lectrices en herbe l’envie de se dépasser, à travers des portraits ne s’intéressant pas à la réussite en soi, mais à des parcours guidés par la persévérance et l’affirmation de soi. Difficile de ne pas trouver un modèle bien à soi, parmi toutes ces femmes de tête, de lettres, de cœur et de passion(s), toutes disciplines confondues.

Titre : Histoires du soir pour filles rebelles, tome 2
Classement : *****
Auteures : Francesca Cavallo et Elena Favilli (Guy St-Jean Éditeur, 212 pages)

Reine, journaliste, auteure, peintre, scientifique, astronaute, pilote de F1, championne de motocross ou... pirate : le premier volume d’Histoires du soir pour filles rebelles avait déjà identifié 100 héroïnes pas fictives du tout (de Coco Chanel à Hillary Clinton et de Maria Callas à Nina Simone en passant par les incontournables Frida Kahlo, Marie Curie, Rosa Parks, Malala, etc.). Histoires du soir pour filles rebelles – tome 2 allonge la liste de noms de 100 nouveaux « modèles féminins positifs » ayant réussi à « transformer le monde à leur façon ».

Livres

L'auteur Alain Deneault attaque les monstres corporatifs

Essayiste contestataire connu pour passionner ou déranger, Alain Deneault discutera ce samedi à Gatineau d’un problème fondamental de notre système économique : la haine qu’il porte, et ce, à l’insu du commun des mortels.

Difficile de résumer en un seul article la pensée d’Alain Deneault. L’auteur autonome et prolifique s’exprime abondamment, et sans filtre. Grosso modo, le docteur en philosophie originaire de Pointe-Gatineau, actuellement chercheur au Collège international de philosophie de Paris, utilise sa plume comme une arme contre les aberrations de notre système économique. Ce fer de lance, l’intellectuel le projette contre des monstres corporatifs, des vrais, qui crachent dans l’atmosphère leur pollution, asphyxient les espèces terrestres et maritimes, tendent la patte à des régimes dictatoriaux et tordent davantage le tissu social déchiré de pays en conflit. Et contre les instances de pouvoir qui leur laissent le champ libre.