Mike MacDonald, un des pionniers du stand-up au Canada, s’est éteint à l’âge de 62 ans.

L’humoriste canadien Mike MacDonald s’éteint à 62 ans

Mike MacDonald, un des pionniers du stand-up au Canada, s’est éteint à l’âge de 62 ans.

Son frère J.P. a indiqué que l’humoriste était mort samedi des suites d’une complication cardiaque à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa.

Mike MacDonald a participé plusieurs fois au volet anglophone du festival Juste pour Rire, de Montréal. On l’a vu aussi dans les émissions de David Letterman et d’Arsenio Hall, ainsi que dans de nombreuses émissions à CBC et à Showtime.

J. P. MacDonald a rappelé que son frère n’aimait pas rien de mieux que de faire rire les gens - un talent qu’il s’était découvert à l’école secondaire.

Mike MacDonald, un batteur de talent, a commencé sa carrière de comédie dans un club punk nommé le Rotters Club dans les années 1970. Il avait préparé plusieurs numéros afin de pouvoir présenter trois spectacles de 45 minutes, sans doute une norme pour un concert, moins pour un spectacle humoristique, a fait valoir J. P. MacDonald.

Il a réussi à se sortir de ses problèmes toxicologiques à la fin des années 1980 ou au début des années 1990. Il a reçu un nouveau foie, il y a cinq ans, épousant ensuite la cause des dons d’organe.

Plusieurs personnes lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux.

«Mike MacDonald est celui qui a le plus contribué à populariser le stand-up au Canada. Il a inspiré plusieurs humoristes dans les années 1980 et 1990. Pour la plupart d’entre nous, partager une scène avec lui une première fois était vraiment quelque chose de gros», a écrit l’auteur et comédien Kliph Nesteroff, sur Twitter.

«On doit lui apporter notre respect. Merci pour les rires, Mike. Merci pour l’éthique de travail et d’avoir apporté une véritable influence», a commenté Kathy Griffin, elle aussi sur Twitter.