Ces cinq dernières années, un nombre inédit de metteurs en scène afro-américains ont accédé à la reconnaissance mondiale, dans des genres très différents, le plus visible étant Ryan Coogler, dont le <em>Black Panther</em> a ramassé 1,3 milliard de dollars au box-office.
Ces cinq dernières années, un nombre inédit de metteurs en scène afro-américains ont accédé à la reconnaissance mondiale, dans des genres très différents, le plus visible étant Ryan Coogler, dont le <em>Black Panther</em> a ramassé 1,3 milliard de dollars au box-office.

Les réalisateurs noirs américains peinent encore à percer au cinéma

Thomas Urbain
Agence France-Presse
NEW YORK — Ils ont vu percer Ryan Coogler (La panthère noire), Barry Jenkins (Moonlight) ou Jordan Peele (Get Out) et saluent des progrès, mais beaucoup de réalisateurs afro-américains se heurtent encore à un milieu du cinéma loin de les accueillir à bras ouverts.