Les festivaliers ont pu compter sur la gentillesse de mère Nature, qui leur a servi une température parfaite tout au long de la soirée.

Les Plaines sont pleines

Tous les facteurs étaient réunis pour les amateurs de rock au Bluesfest d’Ottawa mardi soir.

Des dizaines de milliers de personnes ont foulé les plaines Lebreton, alors que le nombre de passes vendues affichait complet pour les prestations des Foo Fighters et de Greta Van Fleet.

Les festivaliers ont pu compter sur la gentillesse de mère Nature, qui leur a servi une température parfaite tout au long de la soirée.

Avec du soleil, un ciel bleu, de la chaleur — mais pas trop — ainsi qu’un vent doux, les rockeurs n’auraient pas pu demander de meilleures conditions météorologiques.

« On n’aurait absolument pas pu demander mieux comme température, s’est exclamé un fan de Greta Van Fleet. Là, il fait un peu chaud, mais le soleil va tomber dans quelques heures et ce sera parfait. »

Par ailleurs, certains amateurs de rock ont tenté de se procurer des billets à la porte, mais on a refusé de les laisser entrer. Le Bluesfest avait d’ailleurs annoncé sur son compte Twitter, vers 16 h 20, que les passes pour la soirée de mardi étaient toutes vendues.

« J’ai essayé d’acheter un billet à l’entrée avant que le troupeau de gens arrive, mais tout était vendu, a expliqué un résident de la région. Je ne crois pas que ce sera possible d’entrer puisque tout ce que je vois ce sont des corps et des têtes, il n’y a plus de sol. »

Alors que Greta Van Fleet ont mis le feu à la scène dès leur première chanson, c’est toutefois la performance des Foo Fighters qui était la plus attendue sur les plaines LeBreton. Cependant, malgré la forte popularité du groupe, certains sont principalement venus pour assister au spectacle de Greta Van Fleet.

« Je suis ici pour le premier groupe, je vais voir les Foo Fighters aussi, mais je voulais vraiment voir Greta Van Lee », a confié au Droit un festivalier francophone en file pour entrer sur le site.

Les Foo Fighters n’ont pas raté leur rendez-vous avec la foule ottavienne alors qu’ils ont reçu un accueil chaleureux au moment de monter sur scène. C’est sous les cris et les applaudissements des spectateurs que le groupe a interprété trois chansons l’une à la suite de l’autre en levée de rideau, dont leur grand succès The Pretender.

Mené par Dave Grohl, ancien batteur de Nirvana, le groupe américain a réussi à faire danser et chanter ses fans tout au long de la soirée.

Le Bluesfest d’Ottawa se poursuit sur les plaines Lebreton jusqu’au 15 juillet prochain et accueillera notamment les artistes Beck, Three Days Grace, Elijah Woods & Jamie Fine et Rae Sremmurd.