Chuck Berry, grand pionnier du rock'n'roll, avait 90 ans lorsqu'il nous a quittés, le 18 mars.

Les grands disparus de la musique anglophone

À l’instar de l’année 2016, 2017 a été marquée par la perte de plusieurs grands noms de la colonie artistique. Dans le domaine de la musique anglophone, ces personnalités ne nous feront plus vibrer avec leur voix ou leur instrument.

- John Wetton, 31 janvier, 67 ans

Chanteur et bassiste bien connu pour avoir évolué dans la sphère du rock progressif, John Wetton a joué dans diverses formations avant de se faire remarquer au sein de King Crimson. Son jeu musclé à la basse, de même que sa voix riche et chaleureuse ont brillé sur des albums comme Larks’ Tongues In Aspic ou Red. Après un détour chez Uriah Heep et des collaborations avec Bryan Ferry, Wetton a co-fondé U.K., puis a joint les rangs du supergroupe Asia dans les années 80. Il a par la suite développé une carrière solo tout en faisant des allers-retours réguliers au sein d’Asia et de U.K. Il est décédé des suites d’un cancer colorectal. 

-----

- Chuck Berry, 18 mars, 90 ans

Véritable pionnier du rock’n’roll, Chuck Berry a signé des incontournables comme Roll Over Beethoven, Rock and Roll Music, Maybellene ou Johnny B. Good que plusieurs, dont The Beatles et The Rolling Stones se sont empressés de reprendre. Outre ses chansons, son jeu de guitare, ses performances dynamiques et physiques, où il offrait ses segments instrumentaux en faisant sa «duck walk» ou en sautant sur une jambe, ont fait histoire. Certaines de ses façons de faire, comme sa propension à embaucher des musiciens locaux pour l’accompagner, sans répétition, ne l’ont pas toujours servi, mais il n’en a pas été moins un des premiers artistes à faire son entrée au Panthéon du rock, en 1986. 

-----

- Chris Cornell, 18 mai, 52 ans

Chris Cornell, qui était une figure incontournable du grunge, a défendu les Black Hole Sun, Spoonman et autres Burden In My Hand auprès de Soundgarden, mais il a aussi été derrière d’autres projets associés au mouvement, comme Temple of the Dog et Mad Season. Cornell a par ailleurs été la voix d’Audioslave, aux côtés de Tom Morello et de la section rythmique de Rage Against The Machine, en plus de mener une carrière solo solide, comptant cinq albums. Il avait su, au fil de ses différentes aventures, passer à travers les époques avec sa voix caractéristique et polyvalente. On l’a notamment entendu entonner You Know My Name, pour le film Casino Royale, de James Bond. Il s’est enlevé la vie peu après un concert de Soundgarden, à Detroit. 

-----

- Gregg Allman, 27 mai, 69 ans 

Gregg Allman était en premier lieu le leader des Allman Brothers, légendaire jam band qu’il a cofondé avec son frère Duane, décédé prématurément. On lui doit plusieurs succès, dont Whipping Post et Midnight Rider. Il est demeuré à la tête du groupe jusqu’à sa mort, des suites d’un cancer du foie, passant à travers plusieurs remaniements de personnel, ce qui ne l’a pas empêché de connaître du succès critique et populaire, même en fin de parcours, avec des comparses respectés tels Warren Haynes et Derek Trucks. Parallèlement à sa formation et en dépit de longues dépendances à l’alcool et à aux drogues, ce pionnier du rock sudiste a également mené une florissante carrière solo. 

John Wetton, une des plus belles voix du rock britannique, s'est illustré notamment avec U.K., King Crimson et Asia.

-----

- Tom Petty, 2 octobre, 66 ans 

Une grande confusion a entouré le décès de Tom Petty : on a annoncé sa mort, pour ensuite se rétracter et finalement la confirmer, des suites d’une crise cardiaque. Le chanteur et guitariste américain a fait ses premières armes au sein de Mudcrutch, dans les années 70 — formation qu’il a pris plaisir à retrouver plus tard dans sa carrière — pour ensuite s’imposer avec ses Heartbreakers et même joindre les rangs du supergroupe The Traveling Wilburys. Petty a par ailleurs signé des albums solo qui lui ont permis d’atteindre des sommets au palmarès, avec des chansons comme I Won’t Back Down ou Free Fallin. Il est cependant demeuré toujours près de ses Heartbreakers, avec lesquels il était d’ailleurs en tournée, juste avant de s’éteindre. 

-----

- Gord Downie, 17 octobre, 53 ans

Gord Downie était le visage et la voix des Tragically Hip, formation phare du rock canadien. Avec son groupe, le charismatique chanteur qui a poussé à Kingston, en Ontario, s’est hissé au sommet des palmarès, en particulier à la fin des années 80 et au début de la décennie suivante, défendant des airs mémorables comme New Orleans Is Sinking. Atteint d’un cancer incurable au cerveau, il a offert une tournée d’adieu émouvante avec ses comparses, pour ensuite continuer de se consacrer à sa propre carrière en signant son sixième album solo, tout ça en continuant son activisme pour améliorer le sort des communautés autochtones.

-----

- Fats Domino, 24 octobre, 89 ans 

Originaire de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, Antoine Dominique Domino Jr., surnommé Fats Domino, figure parmi les fondateurs du rock. En fait, on considère que son enregistrement The Fat Man, lancé en 1949, serait le premier album rock s’étant écoulé à plus d’un million d’exemplaires. Ce ne sera pas le seul pour le chanteur et pianiste et auteur-compositeur, auquel on doit le célèbre Blueberry Hill : ce costaud timide et anxieux aurait écoulé quelques 65 millions d’albums dans toute sa carrière. Honoré de différents prix prestigieux pour sa contribution à la musique, il est demeuré actif jusqu’à tard dans sa vie, survivant notamment à l’ouragan Katrina -qu’il avait affronté- alors que plusieurs l’avaient cru disparu.

-----

Gord Downie, voix des Tragically Hip, est décédé à la suite d'une émouvante tournée d'adieu.

- Malcolm Young, 18 novembre, 64 ans

Co-fondateur du groupe australien AC/DC, avec son frérot Angus, Malcom Young a transporté les riffs incendiaires de sa formation autour du globe. Angus, avec son look d’écolier attardé et possédé, était celui qui était davantage sous les projecteurs, or Malcom était certainement le leader du band, des débuts, en 1973, à son départ, supervisant plusieurs changements de personnel, y compris des chanteurs, et co-signant la majorité du matériel, dont les You Shook Me All Night Long, Back In Black et autres Highway To Hell. Souffrant de démence, Young, qui a été admis au panthéon du rock en 2003, a dû tirer sa révérence en 2014. 

-----

SANS OUBLIER

- Geoff Nicholls, claviériste anglais (Black Sabbath), 28 janvier, 68 ans

- Al Jarreau, chanteur de jazz et de R&B américain, 12 février, 76 ans

- Larry Coryell, guitariste américain de jazz, 19 février, 73 ans

- Tommy LiPuma, réalisateur américain, 13 mars, 80 ans 

- James Cotton, bluesman et harmoniciste américain, 16 mars, 81 ans

- Paul O’Neill, réalisateur et auteur-compositeur américain (Savatage, Trans-Siberian Orchestra), 5 avril, 61 ans

- Allan Holdsworth, guitariste anglais de jazz-rock, 15 avril, 70 ans

- Chester Bennington, chanteur de Linkin Park, 20 juillet, 41 ans

- Geoffrey Gurrumul Yunupingu, artiste world australien, 25 juillet, 46 ans

- Glen Campbell, chanteur américain, 8 août, 81 ans

- John Abercrombie, guitariste américain de jazz, 22 août, 72 ans

- Charles Bradley, chanteur soul américain, 23 septembre, 68 ans

- Phil Miller, guitariste anglais de rock et jazz (Hatfield & The North, National Health), 18 octobre, 68 ans

- David Cassidy, chanteur pop et acteur américain, 21 novembre, 67 ans

- Jon Hendricks, chanteur de jazz américain, 22 novembre, 96 ans