La ministre de Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a dévoilé la programmation des festivités qui célèbreront le 151e anniversaire du Canada.

Les festivités de la fête du Canada dévoilées

Arkells, Lights, Brigitte Boisjoli, Iskwé ou encore Klô Pelgag. Voici certains des artistes qui feront chanter et danser le public à l’occasion des célébrations entourant la fête du Canada cette année.

Organisé mercredi à midi, sur la Plaza de la Banque du Canada, le dévoilement de la programmation par la ministre de Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a attiré les travailleurs du quartier venus assister, sous un soleil radieux, à la courte prestation donnée par le duo pop ottavien Elijah Wood x Jamie Fine.

Outre les traditionnelles cérémonies protocolaires, des performances d’artistes et des activités seront proposées le samedi 30 juin et le dimanche 1er juillet sur trois sites de la région pour souligner les 151 ans du Canada.


«  On a entendu le point de vue des citoyens. Alors, on va s’assurer que les gens attendent maximum 1 heure, dans la mesure où on respecte le scénario où les gens arrivent tôt le matin.  »
Mélanie Joly

Les festivités, articulées cette année autour de trois thèmes soit la réconciliation avec le peuple autochtone, la diversité culturelle et enfin les femmes inspirantes du pays, débuteront le samedi 30 juin au parc Major’s Hill, à Ottawa.

« On s’assure chaque année d’avoir une bonne représentation d’artistes francophones et anglophones de partout au pays. Et c’est encore le cas cette année. On voulait également avoir de grandes artistes qui vont pouvoir festoyer avec nous, chanter et célébrer la fête du Canada », a précisé la ministre Mélanie Joly.

Spectacle de cirque et jeux viendront agrémenter la journée du samedi qui sera ponctuée par la musique des artistes de la capitale nationale, Elijah Wood x Jamie Fine, ainsi que le spectacle Mégaphono qui mettra en vedette, LeFloranco, SeizzMikk et Jah’kota. La chanteuse Andréanne A. Malette et River Town Saints feront quant à eux un spectacle en soirée.

Le lendemain dès 8 h, les célébrations auront lieu, comme chaque année, sur la colline du Parlement. Le spectacle de la mi-journée verra défiler des artistes provenant d’un océan à l’autre du pays : Arkells, Lights, Brigitte Boisjoli, Iskwé, Jean-Marc Couture, Rose Cousins et Martina Ortiz Luis.

À ces artistes s’ajouteront Ruth B, Klô Pelgag, The Dead south, Elijah Wood x Jamie Fine ainsi que DJ Shub pour le spectacle de la fête du Canada qui débutera à 19 h.

Au parc Major’s Hill, les festivaliers pourront assister aux prestations de Charlotte Cardin, le Noubi Trio, The Beaches, Logan Staats, Jacobus et La Bronze.

La soirée se terminera comme à l’accoutumée par un feu d’artifice musical de 15 minutes.

Par ailleurs, le Musée canadien de l’histoire, à Gatineau, offrira également des activités familiales interactives.

Mesures de sécurité et files d’attente
L’année dernière, les festivités entourant le 150e du Canada ont été marquées par un fiasco entourant la gestion des activités et les mesures sécurité – relevées pour l’occasion – entraînant de longues files d’attente sous un ciel pluvieux. D’ailleurs, les résultats d’un sondage – réalisé en juillet 2017 et dévoilé en avril – avaient montré que « le niveau de satisfaction a diminué depuis 2015 ». Selon ce même sondage, effectué pour le compte de Patrimoine canadien, seulement 37 % des répondants étaient satisfaits de l’organisation des événements, contre 90 % en 2015.

D’ailleurs, afin d’apporter des améliorations à l’organisation de l’événement, « 74 % des répondants ont mentionné qu’il fallait mettre l’accent sur la logistique, en particulier la réduction des files d’attente pour le contrôle de la sécurité, une meilleure gestion des foules pour assurer une meilleure sécurité [...] ».

« On a entendu le point de vue des citoyens. Alors, on va s’assurer que les gens attendent maximum 1 heure, dans la mesure où on respecte le scénario où les gens arrivent tôt le matin », a précisé Mélanie Joly.

Les festivaliers qui n’auront pas de sac pourront, quant à eux, rentrer plus rapidement sur les sites.

Sans fournir davantage de détails concernant le dispositif de sécurité qui sera mis en place autour du parlement – pour protéger les piétons des attaques au camion-bélier, comme celle survenue récemment à Toronto –, la ministre de Patrimoine canadien a indiqué que « les forces policières et la sûreté du parlement donneront plus de détails techniques au cours du mois de juin ».

Par ailleurs, cette année des stations d’eau potable seront installées sur les différents sites des festivités. « Les gens n’auront qu’à amener leur bouteille pour les remplir. On travaille également sur la possibilité d’acheter de la nourriture sur place », a laissé savoir Mme Joly.