L’actrice soutient que le producteur Harvey Weinstein l’a agressée sexuellement alors qu’elle avait décroché un rôle dans un film tourné à Toronto il y a une vingtaine d’années.

Les avocats de Weinstein veulent identifier la plaignante en Ontario

TORONTO — Les avocats de Harvey Weinstein veulent pouvoir dévoiler publiquement l’identité de l’actrice ontarienne qui a intenté une poursuite pour agression sexuelle contre le magnat de Hollywood.

Un tribunal de Toronto doit entendre la requête le 9 février. La décision pourrait avoir un impact sur la suite des choses dans cette affaire.

Les avocats de la plaignante ont déjà indiqué qu’ils voulaient procéder en préservant l’anonymat de l’actrice. Ils soutiennent que le dévoilement de son identité pourrait causer des torts irréparables à sa santé mentale et à son bien-être. Dans une déclaration assermentée déposée au tribunal, la plaignante soutient qu’elle pourrait retirer sa plainte si elle devait être identifiée publiquement.

L’actrice soutient que le producteur Harvey Weinstein l’a agressée sexuellement alors qu’elle avait décroché un rôle dans un film tourné à Toronto il y a une vingtaine d’années.

Aucune des allégations n’a été prouvée en cour et la défense n’a pas encore présenté son mémoire au tribunal.

Sept femmes soutiennent que Harvey Weinstein, producteur oscarisé, les a agressées ou harcelées sexuellement.

Le 8 octobre, il a été limogé de son propre studio hollywoodien, Weinstein Company, qu’il avait fondé avec son frère Bob en 2005. Le New York Times venait de publier un article relatant certaines des allégations des femmes. Par l’entremise de sa porte-parole, Sallie Hofmeister, le producteur a nié les allégations de relations sexuelles non consensuelles.