Les arts en bref

Les événements du jour dans le monde des arts en quelques mots.

Katherine Levac dans une série stand-up sur Netflix

Le diffuseur de divertissement en ligne Netflix réunira 47 humoristes provenant de 15 pays, dont la Franco-ontarienne Katherine Levac, pour créer une série stand-up. La diffusion de cette série est prévue pour l’année prochaine. 

Outre Katherine Levac, les humoristes canadiens qui participeront au tournage sont Adib Alkhalidey, François Bellefeuille, Ivan Decker, Louis-José Houde, Dave Merheje, Deanne Smith et K. Trevor Wilson. 

Le tournage sera réalisé lors du festival Just for Laughs, à Montréal, du 24 au 29 juillet, ainsi qu’à São Paolo, à Mexico, à Mumbai, à Berlin et à Amsterdam. 

Cette série, dont le titre n’a pas encore été annoncé, présentera des spectacles de 30 minutes de chaque humoriste, le tout sera diffusé en sept langues. 

« Avec cet évènement, on crée une véritable expérience de festival d’humour [...] les abonnés peuvent parcourir le monde et découvrir certaines des voix les plus rafraîchissantes du milieu de l’humour, le tout, dans le confort de leur foyer», a indiqué par voie de communiqué Lisa Nishimura, vice‑présidente humour et documentaires originaux chez Netflix. 


Strata à l’Espace Pierre-Debain

L’exposition Strata du Conseil des arts d’Aylmer ouvre ses portes dès mercredi et jusqu’au 2 septembre à l’Espace Pierre-Debain (120, rue Principale). 

Les visiteurs pourront y découvrir les différentes étapes de création utilisées par les artistes pour réaliser leurs œuvres et développer leur style. 

À la manière des strates qui forment l’écorce terrestre, les artistes – toutes disciplines confondues, conçoivent leurs œuvres en plusieurs étapes jusqu’à l’obtention du résultat escompté. 

Le vernissage de l’exposition aura lieu mercredi 11 juillet à 18 h. 

Renseignements : www.gatineau.ca/arts ; 819 595-7488 ; 819 685-5033


Dan Bigras dit être guéri de son cancer

Le chanteur Dan Bigras annonce qu’il est guéri de son cancer. Tard lundi soir sur les réseaux sociaux, il a dit désormais faire partie « de ce groupe d’extrêmes privilégiés qu’on nomme les “survivants du cancer” ». 

« Je suis sous le choc. Un joyeux choc, mais un choc quand même. Aujourd’hui j’ai rencontré mon oncologue et j’ai eu le résultat de mes “scans”. Plus de cancer, plus de métastases. Fini, terminado », a écrit le populaire auteur-compositeur. 

Il a remercié sa famille, ses « chums », son médecin, son infirmière pivot et « surtout tout le personnel infirmier sans qui il n’y aurait pas de système de santé au Québec ». 

« Je vais, pendant deux ans, être à 40 % de risque de récidive, mais je serai suivi de près », a-t-il indiqué. 

Avec La Presse canadienne