Les arts en bref

Les événements du jour dans le monde des arts.

Neev à l'auditorium la polyvalente Nicolas-Gatineau

Quand un Marocain, un Juif, un Montréalais et un Français ne faisant qu’un monte sur une scène, il explose d’un humour qui écorche tout et tout le monde, y compris lui-même.

Neev arrêtera sa première tournée solo à l'auditoritum la polyvalente Nicolas-Gatineau le vendredi 26 octobre, à 20 h.

Neev

L’humoriste aux origines diverses maîtrise une palette d’accents qui a fait crouler les Québécois comme les Français depuis sa nomination comme « révélation » du Festival Juste Pour Rire de 2011.

Après avoir sillonné la Belle Province en première partie de Simon Gouache, il fera un spectacle qui s’annonce corrosif et chargé de propos qui « font rire et réfléchir ».

Neev a aussi été chroniqueur à l’émission Selon l’Opinion Comique à MaTV et animateur des lundis Juste pour rire tenus dans le foyer de la Maison de la culture de Gatineau.

***

Voyage mélodique à travers les Amériques

L’Ensemble Prisme invite les mélomanes à un voyage dans le Sud, samedi 27 octobre à 20 h, à la salle Jean-Despréz.

Partant du Québec, en plongeant dans le répertoire de Mathieu Lussier, le quintette à vent de Prisme se rendra jusqu’en Argentine (avec Astor Piazzolla), en visitant au passage les États-Unis (George Gershwin), le Mexique (Arturo Marquez), le Brésil (Julio Medaglia) et Cuba (Paquito D’Rivera).

Billets : ovation.qc.ca

***

« La chute de l'empire américain », de Denis Arcand

Chute impériale à ND-du-Laus 

La Maison des Arts et du Patrimoine de Notre-Dame-du-Laus présente le film La chute de l’empire américain, de Denis Arcand.

Le film, qui réunit Alexandre Landry, Maripier Morin et Rémy Girard, sera diffusé jeudi 25 octobre à 19 h et dimanche le 28 octobre à 14 h, à la Maison des Arts (168, rue Principale).

Renseignements : 819-767-7230

***

Peau 

Au Centre des arts La Fab (212, chemin Old Chelsea), Nathalie Coutou et Iris Kiewiet présentent Peau, une exposition conjointe cherchant à rappelle que « peu importe nos origines, nous marchons tous sur la peau de notre mère la Terre », à travers une série d’œuvres où « la prière devient lumière et passage vers le sacré ».

Le vernissage se tiendra jeudi 25 octobre, à 17 h, en présence des deux artistes de Wakefield.

Peau se prolonge jusqu’au 18 novembre.