Les arts en bref

Les événements du jour dans le monde des arts d'Ottawa-Gatineau, en quelques mots.

Festival Danse Canada: une pause pour 2018

Le Festival Danse Canada, coproduit par le Centre national des arts, annule son édition 2018 faute de financement. « Le FDC joue un rôle important dans le paysage canadien de la danse. Beaucoup de gens dans tout le pays, artistes et autres, aiment le festival et en dépendent. Voici l’occasion de consulter les principales parties prenantes afin de déterminer la meilleure façon de générer un financement stable et prévisible. Nous espérons qu’une nouvelle vision nous fera renouer avec la prospérité, » a déclaré le président du conseil d’administration du FDC, Denis Walz. Cette suspension intervient suite au refus de plusieurs demandes de subventions. Le festival reconnaît ne pas avoir été en mesure de retenir le personnel nécessaire à la planification et à la gestion de son édition 2018. Depuis sa création il y a 30 ans, cet événement diffuse et encourage la danse au Canada, en partenariat avec son coproducteur, le Centre national des Arts. Tenu annuellement à Ottawa, il fait connaître la créativité du monde canadien de la danse et offre une vitrine artistique aux chorégraphes de tout le pays. Au fil des trois dernières décennies, le FDC a commandé plus de 95 œuvres et aidé certains des plus grands noms de la danse au Canada à lancer leur carrière. 

Librairie Bouquinart: solidarité et signatures

La librairie Bouquinart d’Aylmer recevra Loïse Lavallée pour une séance de dédicaces, dimanche 17 décembre de 13 h à 15 h. La poétesse et romancière de l’Outaouais (et lauréate du prix Le Droit jeunesse en 2011) est invitée dans le cadre de « Les auteurs s’emballent ». Cet évènement organisé par l’Association des libraires du Québec) coïncide avec le Marathon d’écriture « Écrire, ça libère ! » d’Amnistie internationale. Le but de ce Marathon est d’impliquer le grand public dans l’écriture de lettres de soutien et de solidarité adressées à celles et ceux qui sont injustement emprisonnés. Bouquinart invite sa clientèle à venir écrire sur place un mot d’encouragement à l’auteure iranienne Golrokh Ebrahimi Iraee, une défenseure des droits de la personne condamnée à six ans de prison pour avoir écrit un livre sur la lapidation. Tél. 819-332-3334 ; librairie@bouquinart.ca.

Spectacle Solo: correction sur le lieu

Les formations le Vent du Nord et De Temps Antan présentent leur spectacle conjoint, Solo, le 25 décembre, à 20 h, à la Salle Desjardins du Carrefour Culturel Estacade et non à la Nouvelle Scène, comme indiqué dans le carrefour culturel. Les spectateurs peuvent se procurer des billets au 819-800-0700. Toutes nos excuses.

Théâtre autochtone du CNA: Lori Marchand à la direction administrative

Lori Marchand a été nommée directrice administrative du Théâtre autochtone du Centre national des Arts (CNA). Elle entreprendra son mandat en avril 2018, en étroite collaboration avec l’actuel directeur artistique du TA, Kevin Loring. En tandem, ils devront mettre sur pied le nouveau département qui ouvrira ses portes pour la saison 2019-2020, quand le CNA fêtera son 50e anniversaire. Mme Marchand, qui a grandi à Ottawa, s’est dite « très honorée » de cette nomination qu’elle voit comme un « retour artistique à la maison ». Membre de la nation Syilx, elle possède une solide expérience dans le développement d’organisations artistiques. Ces dernières années, elle était directrice générale du Western Canada Theatre à Kamloops, en Colombie-Britannique. « L’avenir des peuples autochtones au Canada m’inspire et me remplit d’espoir. Le fait que le CNA s’engage ainsi à créer un théâtre qui portera la voix et l’expression des peuples autochtones constitue un pas important pour construire cet avenir. C’est là un défi à la fois inspirant et titanesque », a-t-elle partagé, par voie de communiqué.