Le metteur en scène, Yves Desgagnés, le comédien Guillaume Lemay-Thivierge et l'auteur, François Chénier, étaient à Gatineau lundi pour présenter la pièce «Fais-toi une belle vie» qui sera à l'affiche du 6 au 21 juillet 2018 à la Maison de la culture de Gatineau.

Lemay-Thivierge vient faire rire Gatineau

La Maison de la culture de Gatineau (MCG) accueillera du 6 au 21 juillet 2018 la pièce de théâtre Fais-toi une belle vie. Cette comédie réunira Guillaume Lemay-Thivierge (qui tiendra aussi le rôle du producteur pour la première fois), François Chénier (qui en est l’auteur), Émily Bégin et Sandrine Bisson, ainsi que Charlie Lemay-Thivierge. L’adolescente est la fille du populaire comédien. On retrouvera Yves Desgagnés à la mise en scène.

Cette création originale sera présentée à la salle Odyssée en grande première québécoise les 6,7,13,14, 20 et 21 juillet, avant qu’elle parte en tournée à travers la province. 

La pièce aura pour cadre le chalet que viennent d’acheter deux couples d’amis, qui passeront ensemble un week-end destiné à requinquer Max (Guillaume Lemay-Thivierge), en pleine phase de burn-out ; chacun ayant ses petites manies, la promiscuité sera plus difficile que prévu, provoquera quelques « dérapages » inattendus, et le séjour pas du tout reposant pour les quatre protagonistes, ont laissé entendre les artisans de Fais-toi une belle vie, qui étaient de passage à la Salle Odyssée pour présenter leur pièce, lundi. 

Les créateurs ont l’ambition de « réconcilier » avec le théâtre les moins de 30 ans et d’attirer ainsi un public plus jeune que la moyenne des productions. Pour ce faire, l’équipe a privilégié une approche « moderne » et un ton contemporain et « différent », énonce le producteur Lemay-Thivierge. 

La MCG a profité du passage de MM. Lemay-Thivierge, Chénier et Desgagnés pour dévoiler plusieurs ajouts de taille à sa programmation 2017-2018, lundi. Le diffuseur a du même coup procédé à la réouverture officielle de la salle Odyssée.

Le volet chanson de la programmation de la salle Odyssée s’étaye avec la présence de Nicola Ciccone (7 mars), Ludovic Bourgeois (28 mars), 2Frères (13 avril), Dan Bigras (13 avril), Claude Dubois (8 mai) et Marie Denise Pelletier (31 mai), sans oublier le spectacle Entre vous et nous, qui réunira Luce Dufaut, Marie Michèle Desrosiers, Martine St-Clair et Marie-Hélène Thibert (24 avril).

Humour, toujours

En humour, s’ajoutent Claudine Mercier (31 nars), Anthony Kavanagh (9 avril), Les Denis Drolet (23 mai), Réal Béland (30 mai) et Lise Dion (du 8 au 10 novembre).

L’été sera particulièrement jovial à la salle Odyssée, qui verra le retour de Pierre Hébert (les dates du 25 et 26 juillet s’ajoutent à celle du 15 février) et de François Bellefeuille (3,4,10 et 11 août, en sus des prestations prévues en janvier et février). La MCG accueillera aussi le nouveau spectacle de Boucar Diouf, Magtogoek (24 et 25 août) ainsi que le duo des Grandes Crues (22 août).

Le magicien Luc Langevin sera quant à lui de passage à Gatineau le 10 mars pour présenter son nouveau spectacle, Maintenant demain.

Le Foyer de la MCG n’est pas en reste. L’espace – lui aussi entièrement rénové – accueillera la chanteuse gatinoise Renée Wilkin (27 mars) et deux tandems d’humoristes : Julien Lacroix et Mehdi Bousaidan (23 janvier) puis Daniel et Sylvie (13 février).

Ces nouveautés se greffent à une offre déjà bien éclectique, où trônent entre autres la vedette américaine du country Tim Hicks (29 janvier), le Saloon du Cirque Eloize (14 aril), quatre autres pièces de théâtre, le populaire spectacle musical Demain matin Montréal m’attend et plusieurs spectacles jeunesse.

L’expérience « Scène PNG », élaborée en partenariat avec la polyvalente Nicolas-Gatineau (où sont attendus plusieurs humoristes, dont François Massicotte, bien que soient achevés les travaux de rénovations de la salle Odyssée), se prolongera avec la venue d’Eddy King, le 30 novembre 2018.

Les billets seront mis en vente au grand public mercredi 15 novembre, dès 10h ; les abonnés y ont accès dès aujourd’hui. 

Reouverture de la salle Odyssee de Gatineau.

LE CONFORT À TOUS LES ÉGARDS

La Maison de la culture de Gatineau (MCG) a procédé lundi à la réouverture officielle de la salle Odyssée, qui a été fermée au public d’août à octobre, afin de procéder à une cure de rajeunissement majeure.

« Ça sent le neuf ! », « C’est beau ! », « C’est vraiment confortable ! », se sont enthousiasmés les élus et invités triés sur le volet, en pénétrant dans cette « Salle Odyssée dynamisée, plus confortable et plus technologique que jamais », a résumé lundi le président du c.a. de la MCG, Claude Beaulieu. 

En conférence de presse, il venait de partager sa fierté de voir que la salle municipale rénovée était fin « prête à attaquer son deuxième quart de siècle », elle dont les fauteuils n’avaient pas été changés depuis son ouverture, en 1992.

Le changement le plus apparent, c’est sans aucun doute ces 830 nouveaux fauteuils, dont les modèles ont été fabriqués et designés expressément pour la MCG, a rappelé lundi le directeur général de la MCG, Steve Fournier. 

La firme gatinoise Ducharme les a conçus « sur mesure », en fonction des commentaires du public gatinois – qui, au printemps dernier, a eu l’occasion d’indiquer ses préférences, après avoir testé plusieurs prototypes – et de la pente.

Ces fauteuils sont d’un bleu royal – en clin d’œil à la couleur des anciens sièges, qui, même si elle avait pâli avec le temps, a largement contribué à définir l’identité visuelle de la salle, rappelle M. Fournier. 

Certains fauteuils sont plus larges, pour accueillir dans le même confort les personnes de plus forte physionomie. Quelques autres, amovibles, peuvent être remplacés par des tables, ce qui confère à la salle  une certaine versatilité. Les vieux fauteuils ont été recyclés ou offerts au public. 

Ces « améliorations esthétiques » sont parfois subtiles – tels ces rails et ces gouttières permettant de mieux cacher le câblage électrique, ou l’« uniformisation » de petits détails architecturaux –, parfois, plus manifestes : nouveau revêtement de sol dans la salle ; espace scénique « corrigé » pour mieux estomper les bruits ; retapissage du Foyer). 

Mais les améliorations les plus fondamentales portent avant tout sur la « performance acoustique », grâce à l’installation de panneaux plus épais, absorbant mieux le son, poursuit Steve Fournier en indiquant que, depuis ces rénovations, « nos techniciens sont aux anges ».

Le Ministrère de la culture et des communications du Québec avait accordé à la MCG 233 000 $ pour qu’elle se refasse une beauté.

Le député de Chapleau Marc Carrière s’est dit très heureux du résultat.

Son collègue dans la circonscription de Gatineau, le député Steven McKinnon, a pris la parole pour rappeler l’adage voulant qu’une société qui met en valeur sa culture est une société en santé.

« Gatineau est en très bonne santé », a-t-il alors déclaré. « Je les trouve plus confortables que [les nouveaux bancs] du CNA », a-t-il commenté, quelques minutes plus tard, alors qu’il testait la qualité du rembourrage, profondément installé dans l’un des fauteuils.