Le succès de «Parasite», qui vient couronner l’année marquant le centenaire du cinéma coréen, confirme le dynamisme de la Corée du Sud, cinquième plus gros pays producteur de films dans le monde.
Le succès de «Parasite», qui vient couronner l’année marquant le centenaire du cinéma coréen, confirme le dynamisme de la Corée du Sud, cinquième plus gros pays producteur de films dans le monde.

Le triomphe de «Parasite», un tournant pour le cinéma sud-coréen

Claire Lee
Agence France-Presse
SÉOUL — Le triomphe sans précédent de «Parasite», premier long-métrage en langue étrangère à obtenir l’Oscar du meilleur film, pourrait marquer un tournant, élargissant la réception mondiale du cinéma sud-coréen et ouvrant grandes les portes de Hollywood aux productions étrangères.