Les organisateurs du Salon du livre dans l’Est ontarien Marc Scott, France D. Lamarche, surintendante de l’éducation au Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien, Pierre-Luc Bélanger, président d’honneur, Chantal Christine Gratton, directrice de la Bibliothèque publique de Clarence-Rockland et Michel Gratton.

Le Salon du livre dans l’Est ontarien

Après Embrun et Hawkesbury, le Salon du livre dans l’Est ontarien s’arrêtera dans la Cité de Clarence-Rockland du 27 au 29 octobre, à l’École secondaire catholique l’Escale.

Le comité organisateur lançait, mercredi, l’invitation à tous les amoureux de littérature à venir visiter près d’une quarantaine d’exposants et rencontrer plus d’une cinquantaine d’auteurs. 

Cette année, le salon exploitera le thème : Notre Histoire, soit un clin d’œil au 150e de la Confédération canadienne. Toutefois, pour Marc Scott, coorganisateur, l’histoire du pays n’a pas débuté il y a 150 ans.

« Notre histoire, parce que c’est le 150e, mais on a aussi fêté, il y a quelque années le 400e de la présence francophone en Ontario et avant ça, il y avait aussi les Premières Nations qui était ici et qui prennent de plus en plus leur place dans notre histoire. On va parler de ça durant le salon », a précisé M. Scott. 

Une modification a été apportée au nom de l’événement pour devenir le Salon du livre dans (et non de) l’Est ontarien. Ce changement fait référence au fait que le salon accueillera non seulement des auteurs locaux, mais, aussi, de partout au pays.

« Nous avons des auteurs d’Embrun, de Bourget, d’Alfred, d’Alexandria, d’Alfred, mais aussi des auteurs d’Ottawa, de Gatineau, de Toronto, des Maritimes, du Québec et du Manitoba entre autres », a précisé M. Scott.

Durant les trois jours, il y aura plusieurs entrevues sur la scène, des lancements de livres, des animations de même que des lectures. Le salon proposera également des tables rondes, dont une qui portera sur les beautés et les secrets de Prescott et Russell, en compagnie de l’auteure Lise Bédard et une autre sur littérature jeunesse organisée par le Regroupement des éditeurs franco-ontarien. 

À cela s’ajoutent plusieurs conteurs, dont la conteuse autochtone Carole Pagé qui partagera les légendes et les récits de ses ancêtres.

« Le Salon se veut une rencontre pour tous les fervents de lecture et offre une occasion de goûter à la littérature franco-ontarienne et francophone en général. Vous y trouverez des bijoux de livres et furetez tout à votre aise », a souligné M. Scott. 

Présidence d’honneur

Pour l’édition de 2017, la présidence d’honneur a été confiée à Pierre-Luc Bélanger, un auteur d’Ottawa qui a publié trois romans d’aventures pour adolescents. 

« Je n’ai pas hésité à accepter, car après tout, l’Est ontarien me tient à cœur. Je trouve que la thématique Notre histoire est très appropriée en ce 150e, car c’est à la fois l’Histoire et nos histoires qui nous unissent », a affirmé M. Bélanger. 

Pour obtenir la programmation complète, les gens peuvent visiter la page Facebook du Salon : Sleo2017.

Martin Brunette, Le Droit