La 4e édition du Recycl'art de Gatineau a fait l'objet de plusieurs actes de vandalisme depuis le début de sa présentation, le 4 juillet dernier.
La 4e édition du Recycl'art de Gatineau a fait l'objet de plusieurs actes de vandalisme depuis le début de sa présentation, le 4 juillet dernier.

Le Recycl'art est à nouveau la cible d'un vandale

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
le Recycl’art de Gatineau a à nouveau été vandalisée, ce week-end. Et la tempête survenue ce week-end dans la municipalité a elle aussi endommagé des œuvres de cette exposition à ciel ouvert.

Une œuvre de Jennifer Macklem a été défigurée, a constaté samedi le Centre d’art contemporain de l’Outaouais (CACO), qui chapeaute le Recycl’art de Gatineau.

«Le vandale fantôme a encore frappé», se désolait lundi 17 août le président du CACO, Gaston Therrien, selon qui un morceau de toile qui constituait une partie de l’œuvre de Mme Macklem a été lacérée de façon délibérée. 

L’œuvre de Mme Macklem n’a pas pu être déchirée par les vents qui ont frappé le territoire de Gatineau dimanche, ajoute-t-il. Il s’agit manifestement d’«un découpage au couteau très évident». 

Et les dégâts ont été constatés samedi, donc avant le passage de la «violente tempête» de dimanche. 

Une œuvre de Jennifer Macklem aurait été délibérément lacérée.

«Mauvais sort»

Cette tempête a en revanche fait ses propres dégâts: ses vents ont projeté au sol les oeuvres de Diane Fontaine et de Dalia Mendoza, et cette dernière «est très endommagée», rapporte M. Therrien. 

«C’est la partie du parc qui n’avait pas été touchée par les vandales, sauf pour le vol de lampes», précise-t-il. «Après le vandalisme, le ciel nous tombe sur la tête. Je commence à croire qu’on nous a jeté un mauvais sort !»

M. Therrien, qui a dénoncé jeudi dernier des actes répétés de vandalisme, se demande désormais «s’il faut continuer l’exposition dans les conditions actuelles, mais surtout si nous pourrons continuer à faire cette exposition à Gatineau dans le futur».

La tempête a jeté au sol deux des œuvres exposées à ciel ouvert dans le cadre du 4e Recycl'art de Gatineau, dont celle-ci, signée Diane Fontaine.

«Ce qui est le plus désolant, c’est que ce matin (lundi) le parc était plein de gens qui visitaient l’exposition», ajoute-t-il.

Pour sa 4e édition, le Recycl’art de Gatineau expose – jusqu’au 23 août 2020 –  25 œuvres faites à partir de matériaux récupérés, et réunies autour du thème «Rêve ou cauchemar».

Toute personne témoin d’agissements louches liés aux œuvres vandalisées peut contacter le CACO en appelant au 819 561-6357, ou par courriel, à l’adresse echoart@videotron.ca.

Renseignements: Recycl’art