Thérèse Tanguay-Dion est décédée à la mi-janvier à l’âge de 92 ans.
Thérèse Tanguay-Dion est décédée à la mi-janvier à l’âge de 92 ans.

Le public pourra honorer la mémoire de «Maman Dion»

LAVAL — Les amis et le public pourront présenter leurs condoléances à la famille de Thérèse Tanguay-Dion, mieux connue sous le surnom affectueux de « Maman Dion », le 20 février, à Laval.

Thérèse Tanguay-Dion, mère de Céline, est décédée à la mi-janvier à l’âge de 92 ans.

Productions Feelings a indiqué lundi que les amis et le public seront « invités à présenter leurs condoléances à la famille, le jeudi 20 février entre 8h30 et 13h, au Memoria Alfred Dallaire situé au 2159 Boulevard Saint-Martin est, à Laval ».

Le reste de la journée sera entièrement consacré « à la grande famille, dans la plus stricte intimité et le plus grand respect de leur chagrin », a précisé l’organisation.

Thérèse Tanguay-Dion s’est éteinte « paisiblement chez elle » dans la nuit du 17 janvier, entourée des siens.

Les réseaux sociaux ont été inondés de condoléances des admirateurs de Céline Dion à la suite de l’annonce du décès. Certains politiciens québécois ont aussi rendu hommage à la défunte Thérèse Tanguay-Dion.

C’est elle qui écrira la première chanson de Céline, Ce n’était qu’un rêve, qu’elle enverra à un impresario, un certain René Angélil, dans l’espoir de le convaincre de prendre sa fille adolescente sous son aile.

Alors que le succès de Céline Dion est assuré, Thérèse Dion se lance en affaires, avec la commercialisation, en 1990, des « Pâtés de Maman Dion ». À la télévision, elle coanime notamment l’émission culinaire Maman Dion pendant deux ans, de 1999 à 2001.

En 2006, elle met sur pied la Fondation Maman Dion, qui a pour but de soutenir l’éducation des enfants des milieux défavorisés.