Le nouveau président de l'APCM Stef Paquette
Le nouveau président de l'APCM Stef Paquette

Le prochain Gala Trille Or aura une catégorie «spectacle en ligne»

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Le Gala Trille Or, qui tiendra sa 11e édition à Ottawa le 14 mai 2021, a ouvert une nouvelle catégorie, destinée à reconnaître  le «spectacle en ligne», a indiqué lundi l’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM).

Ceci porte à 33 le nombre de catégories ouvertes dans le cadre de cette compétition bisanuelle. 

Le gala des Trille Or est destiné à célébrer le talent des chanteur.e.s et musicien.ne.s de l’Ontario français, ainsi que la musique francophone de l’Acadie, du Québec et de l’Ouest canadien.

La période de candidature pour ce 11e Gala est ouverte depuis lundi 19 octobre; elle se prolongera jusqu’au 19 novembre, à minuit, a précisé l’APCM par voie de communiqué. 

Certaines catégories de cette 11e édition ont été «revisitées». Des changements ont notamment été apportés aux intitulés et descriptions des sept catégories correspondant à des styles musicaux, qui avaient été ajoutées en 2019. Ces catégories ont été conservées dans leur essence, mais elles ont modifiées «afin de mieux représenter la diversité musicale des artistes», souligne l’organisme. Elles se retrouvent  désormais au sein de quatre catégories : rock/alternatif ; folk/roots/trad ; hip-Hop/rap ; blues/R&R/gospel.

La seule nouvelle catégorie de l’édition 2021 est «spectacle en ligne». 

Nouveau conseil d’administration

Un comité de révision des règles et procédures a été mis en place à l’été 2020. L’association a aussi procédé au renouvellement de son conseil d'administration, en octobre. 

L’APCM a désormais pour président l’auteur-compositeur-interprète comédien et animateur Stef Paquette. Le c.a. compte notamment en ses rangs deux nouveaux visages: le rappeur d’Ottawa Jeff Homère (vice-président) ainsi que la chanteuse native de Timmins Céleste Lévis (administratrice), elle aussi résidente d’Ottawa.

La décision d’ajouter une catégorie a été prise sous l'égide de l’ancien président de l’APCM, Daniel Sauvé, précise Stef Paquette, qui s'en réjouit.

« Ça démontre l’évolution de l’organisme. [et sa capacité à ] s’adapter à la réalité à laquelle on se retrouve confrontés – pas juste les artiste mais aussi les salles de spectacles. Les artistes et les diffuseurs doivent travailler main dans la main, car on est tous en train de souffrir. [...] Je trouve ça cool que l’APCM [vienne offrir] une opportunité à ceux qui, ont osé essayer d’autre chose» après avoir été privés d’espace scénique», a réagi le chanteur Sudburois.

«Une association, ça devrait toujours être à l’écoute de ses membres et de ce qui se passe autour d’elle et dans le monde», ajoute le nouveau président de l’APCM.

«Moi, personnellement, je n’aime pas ce mot, ‘virtuel’, parce que je trouve qu’un spectacle virtuel, au final, c’est vraiment juste comme un videoclip avec moins de budget. Mais c’est une réalité qui malheureusement risque de durer une autre année, et il est important de reconnaître cela.»

Pour les artistes qui souhaitent déposer une soumission, la période de recensement des disques et spectacles s’étale du 16 octobre 2018 au 15 octobre 2020. Seuls les dossiers électroniques sont acceptés (aucune soumission papier). Un formulaire d'inscription est accessible ici. Les procédures détaillées sont téléchargeables via ce lien.

Renseignements: trilleor2021@gmail.com