Le procès pour viol contre Harvey Weinstein s’amorcera la semaine prochaine à New York par la sélection du jury.
Le procès pour viol contre Harvey Weinstein s’amorcera la semaine prochaine à New York par la sélection du jury.

Le procès contre Harvey Weinstein s’amorcera la semaine prochaine

NEW YORK — Le procès pour viol contre Harvey Weinstein s’amorcera la semaine prochaine à New York par la sélection du jury, plus de deux ans après que plusieurs cas présumés d’agressions sexuelles commis par le magnat déchu du cinéma eurent été mis à la lumière du jour.

Weinstein est accusé d’avoir violé en 2013 une femme dans une chambre d’hôtel à Manhattan et d’avoir agressé sexuellement une autre femme en 2006.

Il s’agit du seul procès à être intenté contre le producteur, malgré les dizaines d’allégations lancées contre lui. Âgé de 67 ans, l’accusé a plaidé non coupable et toujours maintenu que toutes ses activités sexuelles étaient consensuelles.

Au moins une comédienne hollywoodienne devrait témoigner contre Weinstein. Plusieurs de celles qui ont fait état de son comportement comptent assister au procès qui pourrait durer jusqu’à quatre semaines une fois la sélection du jury terminée.

Selon l’avocate de Weinstein, les preuves contre son client sont faibles. Donna Rotunno a déjà annoncé qu’elle prévoyait mener des contre-interrogatoires énergiques des accusatrices.

«Ce n’est pas parce qu’une femme fait une déclaration que c’est vrai, a-t-elle déclaré, le mois dernier. Que M. Weinstein ait été accusé d’un crime ne signifie pas qu’il soit coupable.»

Les procureurs ne se sont pas publiquement exprimés sur cette affaire depuis l’arrestation de Weinstein et les premières comparutions en 2018.

Le procès contre Weinstein devrait partager certaines similitudes avec le premier grand procès de l’ère  #MoiAussi qui s’était terminé par la condamnation du comédien Bill Cosby, accusé d’avoir drogué et agressé une femme en 2004.

Comme ce fut le cas pour Cosby, les procureurs pourraient transformer la procédure en un procès de l’ensemble des comportements de Weinstein envers les femmes depuis plusieurs décennies, pas seulement des faits qui lui sont reprochés.

Les deux chefs d’agression sexuelle prédatrice contre M. Weinstein pourraient entraîner une condamnation à l’emprisonnement pour la vie s’il est reconnu coupable. Les procureurs devront apporter la preuve que l’accusé avait l’habitude de violer des femmes.