L'installation <em>Tepkik</em>, de Jordan Bennett (2018–2019. Polysoie imprimé, impression 3M réfléchissant sur aluminium) présentée au Musée des Beaux-Arts du Canada, dans le cadre d<em>'Abadakaone.</em> Cette exposition consacrée à l'art autochtone contemporain.
L'installation <em>Tepkik</em>, de Jordan Bennett (2018–2019. Polysoie imprimé, impression 3M réfléchissant sur aluminium) présentée au Musée des Beaux-Arts du Canada, dans le cadre d<em>'Abadakaone.</em> Cette exposition consacrée à l'art autochtone contemporain.

Le Musée des beaux-arts du Canada rouvrira ses portes le 18 juillet

Le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) recommencera à accueillir le grand public à partir de samedi 18 juillet.

Les Membres du Musée pourront quant à eux renouer avec les expositions en cours deux jours plus tôt, dès le 16 juillet, a précisé le MBAC vendredi, par voie de communiqué.

Un protocole de distanciation physique sera instauré et le nombre de visiteurs sera limité «afin d’assurer la sûreté du public et du personnel ». 

Dans un premier temps, le musée instaure un horaire spécial, en réduisant l’accès à quatre jours par semaine. Pour cette «première phase de réouverture», le musée ne sera ouvert que du jeudi au dimanche, de 10 h à 17 h (les jeudis jusqu’à 20 h). 

Plusieurs expositions en cours avant la fermeture seront à nouveau proposées, et même  prolongée jusqu’à l’automne, souligne le MBAC.

Ainsi, Àbadakone | Feu continuel | Continuous Fire, consacrée d’art autochtone international, rouvrira à compter du 23 juillet et se prolongera jusqu’au 4 octobre. Les Beautés monstrueuses dans l’estampe et le dessin anciens européens (1450-1700) ne quitteront pas les murs du MBAC avant l’automne, elles non plus.

Les visiteurs pourront à nouveau parcourir les salles des collections d’art canadien et autochtone, d’art européen, et d’art contemporain, et apprécier l’installation More Sweetly Play the Dance, de l’artiste sud-africain William Kentridge.

La Boutique sera également ouverte – son accès sera limité à 15 visiteurs à la fois – mais tous les espaces de restauration (y compris le café) situés dans l’enceinte du musée demeurent fermés.

«Nous mettons actuellement en œuvre les protocoles et les mesures de distanciation physique nécessaires pour garantir que leur expérience soit aussi sûre et agréable que possible», a précisé la directrice générale du Musée des beaux-arts du Canada, Sasha Suda, qui se réjouit de pouvoir bientôt accueillir les plus «impatients» des membres et habitués du musée.

«Nouvelle entrée

Le nouveau protocole sanitaire du musée impose quelques modifications logistiques: l’entrée principale devient la sortie; pour pénétrer dans l’enceinte du musée, les visiteurs devront passer par l’entrée traditionnellement réservée aux groupes.

Le port de masques ne sera pas obligatoire, mais «des masques seront offerts sur demande » soutient le MBAC.

Des panneaux en plexiglas seront installés aux comptoirs ; une signalisation adaptée aux circonstances rappellera les mesures d’hygiène et de distanciation, ainsi que les directions à suivre lors de la visite. Des distributrices de désinfectant pour les mains seront installées à différents endroits du musée.

Renseignements: beaux-arts.ca.