Le Musée canadien de la nature ouvre le 5 septembre... mais on peut déjà le visiter «à 360 degrés»

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
« Il est temps de relâcher les dinosaures ! » se réjouit le Musée canadien de la nature (MCN), qui prévoit  d’accueillir à nouveau le grand public le samedi 5 septembre, juste à temps pour la fin de semaine de la fête du Travail.

La réouverture des portes se fera en réalité dès le 29 août, mais l’accès sera réservé aux membres pendant deux jours (les 29 et 30 août), a détaillé lundi le musée d'Ottawa... qui a aussi mis en ligne une vidéo immersive permettant de visiter virtuellement ses galeries, dans un parcours à 360 degrés.

Toutes les galeries permanentes seront accessibles, lors de cette grande réouverture automnale.

En outre, une nouvelle «attraction» attend les visiteurs. Il s’agit d’une représentation de la Terre de sept mètres de diamètre, suspendue au plafond de l’atrium. Cette œuvre intitulée Gaia est signée par l’artiste britannique Luke Jerram. Le musée devait procéder à son dévoilement en avril dernier, à l’occasion de la Journée de la Terre, mais en a été empêché par sa fermeture, liée au contexte pandémique. 


Planète glace

Il faudra toutefois attendre le 25 septembre pour découvrir l’exposition Planète glace : les mystères des âges glaciaires, que le MCN présentera en primeur mondiale.

Produite par le musée, Planète glace s’intéresse au rôle de premier plan que la glace et le froid jouent dans la formation de notre planète. Elle retrace l’histoire de la Terre, en parcourant plus de 80 000 années, et s’appuie sur quelque 120 modèles et artefacts.

L’exposition sera à l’affiche jusqu’au 3 janvier 2021, après quoi elle entamera sa tournée internationale, précise le Musée par voie de communiqué.

Pour assurer la santé et la sécurité des visiteurs et celles de ses employés, l’institution rappelle que des procédures sanitaires et de distanciation physique seront mises en place.

Seules 250 personnes seront admises à la fois dans le Musée. «Les visiteurs auront donc plus d’espace et éviteront les engorgements», soutient le musée.

La billetterie fonctionnera exclusivement sur un  système de réservations en ligne. Les billets seront horodatés, avec des créneaux horaires de 15 minutes. 

De plus, «certaines zones interactives à contact élevé demeureront fermées», précise le MCN, en mentionnant «la clinique de soins aux oiseaux, le navire de recherche dans l’Arctique et le Café Nature»

Visite virtuelle «à 360 degrés»

Le MCN a par ailleurs mis en ligne une vidéo immersive permettant de visiter virtuellement ses galeries, dans un parcours à 360 degrés.

Les internautes peuvent librement déambuler à travers les galeries , en contrôlant leurs déplacements en 3D grâce à un système de «pointer et cliquer».

Cette nouvelle expérience virtuelle est constituée de plus de 80 000 images haute définition, ce qui permet d’effectuer des zooms assez puissants, grâce auxquels les utilisateurs auront l’impression de pouvoir presque toucher du doigt certains des artefacts exposés, tels ces terrifiants dinosaures, ou cet imposant rorqual bleu.

Le parcours est parsemé de petits cercles verts indiquant où cliquer pour obtenir davantage d’informations sur un élément précis. Pour faciliter la navigation, un menu d’icônes faisant office de plan du musée permet d’accéder directement aux galeries des différents étages.

«Cette merveille visuelle [repose sur] la technologie Matterport, un leader mondial des expériences 3D immersive», précise l’institution muséale basée à Ottawa.

Cette vidéographie, rappelle le MCN, présente l’avantage de permettre une exploration des  lieux «à son rythme», plutôt qu’en courant après de jeunes visiteurs pressés.

Au détour, on peut en profiter pour admirer l’architecture de l’édifice, qui date du début du 20e siècle.

On accède à cette vidéo interactive directement sur le site du musée. 


Visites guidées virtuelles

Cette exploration virtuelle peut être aisément complétée par les capsules vidéos disponibles sur la chaîne YouTube du musée, parmi lesquelles figurent plusieurs «visites virtuelles» des lieux, accompagnées par le personnel du musée.