Anya-Taylor Joy dans la peau de Beth Harmon, une joueuse d'échecs en proie aux addictions.
Anya-Taylor Joy dans la peau de Beth Harmon, une joueuse d'échecs en proie aux addictions.

Le jeu de la dame: un coup de «grand maître»

Aurélie Carabin
Agence France-Presse
PARIS — Un coup de «grand maître»: carton surprise de l’automne sur Netflix, la mini-série Le jeu de la dame (The queen’s gambit) retrace avec brio le parcours d’une prodige des échecs et passionne néophytes et joueurs avertis, séduits par son réalisme.