Une femme ou personne issue des minorités de genre sur sept déclare avoir subi des attouchements dans le cadre de relations professionnelles, constate l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (Uneq). Le syndicat professionnel des écrivain.e.s québécois se dit alarmé tant par la situation que par l'omerta qui décourage une victime sur deux à dénoncer les gestes fautifs.
Une femme ou personne issue des minorités de genre sur sept déclare avoir subi des attouchements dans le cadre de relations professionnelles, constate l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (Uneq). Le syndicat professionnel des écrivain.e.s québécois se dit alarmé tant par la situation que par l'omerta qui décourage une victime sur deux à dénoncer les gestes fautifs.

Le harcèlement touche une écrivaine sur trois, constate l’Uneq

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
L’Union des écrivaines et des écrivains québécois (Uneq) se dit «préoccupée» par des «comportements inacceptables» observés dans le milieu littéraire.