Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'affiche de l'édition 2021 du Festival international du film d'animation d'Ottawa (OIAF) a été crée par Amanda Bonaiuto et Angela Stempel.
L'affiche de l'édition 2021 du Festival international du film d'animation d'Ottawa (OIAF) a été crée par Amanda Bonaiuto et Angela Stempel.

Le Festival international du film d'animation d'Ottawa tiendra sa 45e édition en ligne

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La 45e édition du Festival international du film d'animation d'Ottawa (OIAF) aura bien lieu cet automne, ont annoncé ses organisateurs, mercredi 28 avril.

Comme la précédente édition, celle-ci se tiendra en ligne. «L'événement s'étirera sur deux semaines», du 22 septembre au 3 octobre, précisent-ils par voie de communiqué.

Les organisateurs du plus grand festival canadien en matière de cinéma d'animation indiquent avoir perdu l'espoir de tenir une édition 2021 en présentiel: «les actuelles projections en ce qui concerne la pandémie indiquent qu'il serait difficile de présenter un événement agréable et sécuritaire» pour une foule.

«Énorme succès»

L'OIAF 2020 tenu en ligne «a constitué un énorme succès», en terme de présentations de films, souligne toutefois la directrice générale du festival, Kelly Neall. Elle estime que «les espaces virtuels de discussions offerts aux artistes et à l'industrie se sont avérés une réussite auprès des amateurs d'animation à travers l'Amérique du Nord et autour du globe». 

«Cette année va être encore meilleure», promet-elle.

Les éléments les plus appréciés des éditions live passées, dont la compétition (pour l'instant divisée en sept volets) de films et la série Panorama, qui réunit les films d'animation les plus récents des quatre coins de la planète, se retrouveront dans la prochaine programmation, soumet l'OIAF.

Les festivaliers – ou plutôt les Internautes – retrouveront les panels de discussions et les espaces de rencontres avec les délégués et recruteurs de différents établissements d'enseignement spécialisés en animation.

L'OIAF annonce aussi le retour de InGenius Jr, journée de programmation à caractère familial, et celui de plusieurs événements gratuits destinés au public scolaire.

Efficace pour le réseautage

La «Animation Conference», destinée à favoriser le réseautage de l'industrie du film d'animation, se retrouvera également en ligne. Le mode opératoire virtuel facilite d'ailleurs cet objectif de réseautage et multiplie les occasions d'affaires, soutient le festival. 

Les laisser-passer seront mis en vente à partir de l'été. D'importants rabais seront proposés aux étudiants pour leur permettre d'assister tant aux films à visionner qu'aux sessions de discussions. 

«Tenir une nouvelle édition en ligne n'est pas du tout ce que l'on avait envisagé, mais, ainsi soit-il! Nous somme à nouveau prêts à relever le défi» a ajouté le directeur artistique de l'OIAF, Chris Robinson, en promettant « l'habituel mélange de productions divertissantes, hilarantes, enrageantes et bizarrement plaisantes», en attendant une édition en chair et en os, prévue pour 2022.

L'organisme rappelle que les soumissions de films pour cette édition virtuelle sont encore acceptées (jusqu'au 31 mai), et qu'il n'y a aucun frais de dossier pour les mises en candidatures. 

***

Renseignements: OIAF